Pages

Archives

Publié par Jean-Charles Robin

Ce parti est fondé et présidé jusqu'au 15 novembre 2020 par Laurence Taillade, habitante d'Aurillac dans le Cantal tout comme Thierry Gibert, présidente de Forces Laïques, aujourd'hui dissous, présidente de l'Observatoire de la laïcité du Val d'Oise qui n'est pas une émanation de l'Observatoire de la laïcité, institution présidée par Jean-Louis Bianco. On remarquera un opportunisme dans les dénominations. Reçue par Sud Radio, et les colonnes de Causeur et Valeurs actuelles. Défendue par la ligue de défense juive. Soutenue par Waleed Al-husseini (@W_Alhusseini)  Essayiste et Écrivain, fondateur du Conseil des ex-musulmans de France.

On surnomme ses adhérents les Répsols.

Le Parti Républicain Solidariste se réclame de Léon Bourgeois. Le solidarisme se voudrait un intermédiaire entre le collectivisme du socialisme et le "laisser-faire" du libéralisme. Léon Bourgeois est un ancien radical socialiste, ancien préfet du Tarn, ministre de l'intérieur puis des affaires étrangères, refusant le poste de président du Conseil, à la suite de Waldeck-Rousseau, mais président de la chambre des députés puis du sénat ; Il est considéré comme l'inspirateur et le théoricien du solidarisme. Les thèse solidariste sont surtout reprise à l'extrême droite par la nationaux révolutionnaire comme Serge Ayoub, par exemple.

A noter qu'il s'est d'abord intitulé : Le Parti Républicain Laïque, Forces Laïques. Dénomination que l'on retrouve encore sur la page d'adhésion de leur site. Un manquement d'actualisation, un oubli ? Comme le montre cette capture :

Page d'adhésion des Répsols

Page d'adhésion des Répsols

Le Parti Républicain Solidariste est aussi composé de :

Thierry Gibert, Secrétaire général jusqu'au 15 novembre 2020 puis délégué général du Parti Républicain Solidariste. Vit à Aurillac.

Didier Lemaire, secrétaire national.

Boris Gillet, secrétaire national en charge des questions de Défense.

Raphaël Nasuti, secrétaire national Économie Finances du Parti Républicain Solidariste.

Raymond Bonomo, secrétaire national Éthique Justice du Parti Républicain Solidariste.

Amri Bouriala, secrétaire national ; de 2010 à 2012, il a été anthropologue à Lyon II et à l'ECI en charge des enfants impliqués dans les conflits armés ou enfants-soldats pour les extraire de leur condition et les réintégrer dans la vie civile.  De 2005 à 2013, il a travaillé comme éducateur à la Protection Judiciaire de la Jeunesse ; toujours pour le ministère de la Justice, de 2014 à 2017 il a été responsable d'unité éducative. Premier niveau d'encadrement à la Protection judiciaire de la Jeunesse. Il a un homonyme aussi nommé DJ Aberkan. Depuis 2017 il est directeur d'un établissement et service social et médico-social (ESSMS)

Thierry Seveyrat Kamel Bencheikh et Thierry Gibert dans un bar à Paris

Thierry Seveyrat Kamel Bencheikh et Thierry Gibert dans un bar à Paris

Thierry Seveyrat, Chef de Brigade DPSP, à Paris, Délégué parisien du Parti Républicain Solidariste, Animateur depuis septembre 2018 du Livre Noir de l'Islamisme, Fondateur, 2013-2015 de Hâter La République, Coordinateur National 2011-2012 pour la campagne d'Arnaud Montebourg, Animateur au Mouvement Des Jeunes Socialistes de la Croix-Rousse de 1995 à1997

Kamel Bencheikh, "universaliste", adversaire des "islamo-gauchistes" et de "l'extrême droite", partisan de la théorie du "séparatisme". Chroniqueur au Matin d’Algérie ou à Causeur, il est aussi membre parisien du Parti Républicain Solidariste. Comme Michel Onfray, il souhaite rajouter au triptyque républicain français, le terme de laïcité : " Liberté, Egalité, Fraternité auquel je rajouterai en bon républicain celui de Laïcité ". .Apostat, il se revendique islamophobe, comme le montre la capture d'écran ci-dessous :

POLITIQUE / Parti Républicain Solidariste
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article