Pages

Archives

Publié par Michel Albigens

Il existe principalement trois mouvement, le VSBD, le WSG et L'ANS/NA. Le VSBD (Volkssozialistische Bewegung Deutschlands) fut créé en 1971 par Friedhlem Busse. Busse était un militant nazi en RDA, qui fut racheté par les services secrets de RFA où il s’établit en 1953. Malgré les protections dont il disposait, il fut condamné à six mois de prison ferme en Allemagne fédérale en 1981 pour "incitation à la haine raciale". Son mouvement fut interdit en 1982, après qu’il ait été à nouveau arrêté avec deux de ses complices, tandis que deux autres venaient d’être abattus lors d’une tentative d’attaque de banque.

le Wehrsportsgruppe Hoffmann (WSG) était une organisation d’entraînement militaire fondée en 1974 par Karl-Heinz Hoffmann et comprenant 500 à 800 membres. Hoffmann fut condamné en 77 pour avoir agressé des étudiants ; en 79 pour port d’uniforme nazi ; en 86 pour deux meurtres dont celui d’un éditeur juif ; il fut en définitive condamné à 9 ans de prison ferme pour association de malfaiteurs, détention d’armes, enlèvement et tortures. Le WSG fut interdit en 1980 après la tuerie de la fête de la bière à Munich, et la saisie d’un arsenal clandestin. Ses principaux responsables furent arrêtés et condamnés pour des crimes divers, y compris attaque de banques ou d’installations militaires. Les autres s’engagèrent alors au Liban pour lutter contre Israël aux côtés de l’OLP.

L’ANS/NA (Aktionfront Nationaler Sozialisten/ Nationaler Aktivisten), principale formation nazie en Allemagne, rassembla les éléments des divers groupes déjà cités. Son leader historique, Michaël Kühnen, fut condamné en 1979 à trois ans de prison ferme pour apologie du nazisme. Inculpé en 1984 pour incitation à la haine raciale et propagande nazie, il s’enfuit en France, où Michel Caignet (FANE puis FNE) le fit héberger. L’ANS/SA fut en définitive interdite et ses principaux responsables jugés pour avoir torturé à mort l’un de leurs dissidents. Kühnen fut, quant à lui, condamné à 3 ans et 4 mois de prison ferme. Il rédigea divers écrits théoriques en prison, dont un, Homosexualité et national socialisme, que Caignet traduisit en français et diffusa. Kühnen est mort des suites d’un sida le 25 avril 91.

Michaël Kühnen, Jürgen Mosler et Michel Caignet fondèrent ensemble en 1986 l’Europaïsche Bewegung (EB) ou Mouvement européen. Cette organisation internationale est implantée en Allemagne, en Belgique, au Danemark, en France et aux Pays-Bas. Ce sont ses sections allemandes, Deutsche Alternative et Neues Front, qui ont fomenté en 1992 les émeutes raciales et les assassinats perpétrés à Cöttbus et Rostöck. Elles ont été interdites par l’Office fédéral de protection de la Constitution.

La WJ ou Jeunesse Wiking (Wiing-Jugend) qui exista de 1952 à 1994 et comportait 15000 jeunes dans différents pays.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article