Archives

Publié par Jean-Charles Robin

Pierre-Yves Rougeyron

Gaulliste souverainiste proche de l'extrême droite
Nationaliste (102) déguisé en patriote et en gaulliste souverainiste
N'appartient pas à la nouvelle extrême-droite car non-européiste

Parcours
Pierre-Yves Rougeyron se présente partout où il se rend comme le « Fondateur du Cercle Aristote » (0), il en est le principal animateur depuis 2008 (1). Son premier livre actuellement le seul publié se trouve être un échec théorique puisque contredit par les faits. Il repdrend la nuance d'extrême qui est de parler de processus de la loi du 3 janvier 1973, mais en elle-même cette loi n'empêche un état de produire sa monniae. C'est une méconnaissance totale de ce qu'est la loi du 3 janvier 1973. Mais le sujet est à l’origine de tout un clivage qui demeure et représente de nos jours le clivage droite / gauche. Pierre-Yves Rougeyron se dit « juriste de formation ». Il a étudié à Paris II-Assas, ainsi qu'à l'Ecole de Guerre Economique.

Après avoir été militant des Jeunes Populaires dans le quinzième arrondissement (2), il fréquente les milieux souverainistes principalement autour de Paul-Marie Côuteaux et de son parti de poche dénommé le RIF (Rassemblement pour l'Indépendance de la France), connu pour sa proximité avec des groupuscules d'extrême-droite qu'il utilise pour grossir les rangs de ses manifestations faméliques, tels que le Réseau Nationaliste de Thierry Maillard ou le Renouveau Français (anciennement Garde Franque) de Thibault de Chassey, aussi connu sous nom de « médieval-faf », Sigdebert.


Faits
Début 2019, il a un petit drapeau bleu blanc rouge accroché à son balcon.

Propos
Sur l'Allemagne : « Berlin, berlin, belrin, allons lécher les botttes de la Reich chancelière, allons sucer du casque à pointe (63 à 2:00). » « Macron, il se jette au bas des boches comme sa classe sociale à toujours su le faire (63 à 2:18). » « J'espère que la Reich chancelière se rappelle ce dont son pays est capable en termes de rapatriement des minorités et quelle proximité le germanisme a eu il y a quelques années avec le fait de mettre les gens dans les trains (43 à 1:05). »
Sur de Benoist (Eléments) : « Tu fais confiance à la droite d'argent, tu fais l'oignon des droites, beh, à la fin tu l'as dans l'oignon des droites. Tu sais, la bourgeoisie, elle a toujours une main sur le cœur mais c'est pas tout à fait dans le coeur qu'il va être te la mettre. Donc c'est les fachos qui ont fait élire Giscard, c'est Eléments, qui appelle à voter pour lui. Il faut se rappeler de tout ça (100 de 50:55 à 51:17). »
Sur Chirac : « Aujourd'hui ils peuvent se plaindre des arabes, c'est quand même eux qui les ont fait venir alors vous me direz avec le gaulliste Chirac. Chirac a été gaulliste comme ma soeur (100 de 51:20 à 51:23). » « J'assume la réalité de ce salopard mais c'est vous qui avez fait élire Giscard (100 de 51:30 à 51:36). »
Sur la droite d'argent (Giscard/Macron) : « Tu fais confiance à la droite d'argent, tu fais l'oignon des droites, beh, à la fin tu l'as dans l'oignon des droites. Tu sais, la bourgeoisie, elle a toujours une main sur le cœur mais c'est pas tout à fait dans le coeur qu'il va être te la mettre (100 de 50:55 à 51:17). »
Sur Giscard : « Giscard donc fait rentrer les fachos au SAC. Les fachos, bah, ils ont fait ce qu'ils savent faire le mieux, hein ! Ils ont fait pourrir l'institution et donc c'est ce qu'ils ont fait... La tuerie d'auriol... Je me rappelle quand même que l'homme qui a ordonné la tuerie d'Auriol à une croix gammée tatouée sur la main. Ce qui n'est plus fait pas partie de l'uniforme gaulliste réglementaire... Je dis cela pour les mal-comprenants (100 après 52:00). »
Sur Le Pen : Il essaiera de faire de Jean-Marie Le Pen un militant de centre droit tout en omettant le contexte historique d'émergence du Front National (3). Pourtant au centre droit nous n'avons les radicaux et Pierre-Yves Rougeyron ne se gêne pas « ...les radicaux de droite dont Jean-Marie Le Pen avait dit quand même un jour où il fut bien inspiré qu'ils étaient des boulets (70 à 9:24). » Pour être complet le centre droit est composé de l'UDI (Résistons ! de Jean Lassalle, le Parti radical, le Parti libéral démocrate (PLD), la Force européenne démocrate (FED), l'Alliance centriste (AC)), du Mouvement démocrate (MoDem) de François Bayrou et d'Écologie bleue. Jean-Louis Borloo (administrateru de Huawei jusqu'en décembre 2018) et Jean Pierre Rafarin sont tous deux ralliés à la puissance chinoise et la mise en place de son Empire.
Sur Macron et l'affaire Benalla : « Qui a lancé la taille la sphère Benalla Ariane Chemin journaliste au monde ancien préposé la lutte contre le néo révisionnisme. Elle est passée comme tous les chasseurs de fachos contre La France Insoumise. / Elle est la protégée de Monsieur Dreyfus louis dreyfus, patron du comité de surveillance du Monde, si mes souvenirs sont bons. Et pour qui travaille Monsieur Dreyfus ? Pour Matthieu Pigasse, le rival de Macron, inspecteur général des finances. Lui a réellement été banquier. Je vais vous révéler un petit scoop Emmanuel Macron n'a jamais fait grand chose dans la banque : il a vendu son réseau énarchique. Pigasse, lui, est un homme redoutable, un requin, un tueur, âme damnée de la banque lazare et qui a eu maille à partir à plusieurs reprises avec Emmanuel Macron disons pour des affaires privées... (100 de 54:00 à 54:15 et de 55:30 à 56:10). » « Pourquoi les mandants de Macron l'ont lâché ? Pourquoi tirer sur la laisse du chien qui obéissent et bien pour drive je ne sais pas je le confesse j'ai beau chercher dans tous les sens (100 après 52:00). » « Cet homme là doit être foutu dehors vite fait » (43 à 3:00).
Sur Mélenchon : « J'avais dit : l'hitlerisation de Mélenchon est en marche (100 à 55:20). » « Soit Mélenchon qui, il faut le savoir, est un grand cyclothymique est dans une de ces phases où il laisse tout tomber ... Jean-Luc Mélenchon es un chat en politique. Il a déjà eu quatre vie. Il a détruit déjà quatre fois les partis et les coalitions qu'a créés. il les a laissés crever. Avec Julien Dray, Avec Arnaud Montebourg, le Parti de Gauche et l'actuelle France Insoumise (104 à 3:45). »
Sur Raffarin : « Raffarin, il a tous les boulons mais y a du jeu, il a des connexions qu'on n'a pas » (43 à 4:00).
Sur Trump : « Donald Trump n'a jamais menacé qui ce soit, il a eu des déclarations, il est vrai, hors de propos (43 à 1:18). »
Sur l'Université : « Aubigné est, d'ailleurs comme toute l'université totalement anti-Gaulliste à deux trois exception près (100 après 52:00). »
Sur Dominique Venner et de Grossouvre :
« ami de l'histriion d'extrême droite qui a fait un happening un peu raté à Notre-Dame, Dominique Venner (100) . »
Sur Zemmour : « Moi j'ai un mental de militaire, les troufions vont en première ligne [...], Zemmour est pour moi un général de la cause nationale ensuite je n'ai pas plus de lien avec lui. Si c'est sa protection qui est en jeu je ferai ce que j'ai déjà fait (39 à 1:30). » Il reviendra sur ce jugement en septembre 2018 en disant qu'il est passé à l'ennemi (101 à 46:40). Preuve qu'il ne choisit pas les bons chevaux.
Sur sa pensée économique (qui repose sur un vide) : « On avait créé le circuit du Trésor pour une raison : les hommes de la résistance et même certains technocrates en place sous vichy avaient rendu, à raison, responsables les dérives financières de l'arrivée de la seconde guerre mondiale. Or il fallait conjurer le risque des spéculateurs financiers pour toujours, donc on a fait une banque centrale alors que certains diraient sovietoïdes, peut-être ?! mais pendant ce temps là les banquiers filaient droit. C'etait peut-être un système lourd et étatisé. Pour des raisons d'épuisement de la société de consommation qui là était totalement en dehors ds finances publiques . On s'est jeté à corps perdu dans la finance. Qu'est qu'on va faire comme société ? Il n 'y avait que les Gaulliste qui avaient quelques idées comme la participation ou d'autres. On va aller va la finance car, sous le modèle américain, on nous garantit des intérêts faramineux de 4, 5, 10 % par an. On va aller là dedans. C'est là où les choses se sont dramatiquement accélérées. On a détruit le circuit du Trésor et on a fait les lois Delors qui sont de la saloperie. On a fait la banque universelle (cf. Glass-Stegall Act) que les Européens ont fait avant les Américains. On ne peut pas tout foutre sur le dos de l'Amérique car le Glass-Stegall Act à survécu jusqu'à Clinton alors que nous c'est Jacques Delors en 1984 : La banque universelle, ce monstre. On a fait grossir artificiellement les marché de capitaux avec de la dette publique. Aujourd'hui on est passé dans le mode marché de gestion de la dette, on en voit le dramatique échec. Pourquoi ? Parce qu'en même temps on a fait du libre échange et on s'est désindustrialisés. On a fait de la financiarisation. Aujourd'hui on voit l'échec total de ce mode de gestion. Aujourd'hui cette loi dite du 3 janvier 1973 a été juridiquement abrogée en 1993. Elle est présente aujourd'hui dans son esprit dans les traités communautaires. [Rougeyron parle d'esprit de la loi pourtant celle-ci ne remettait pas en cause le circuit du trésor, c'est une méconnaissance technique, déjà soulignée par d'autres, énième redite] [...] Personne ne veut avoir cette discussion de fond parce qu'on ne veut pas toucher au dogme de l'indépendance des banques centrales parce qu'il y a des enjeux dramatiques en jeu : le partage de la richesse depuis 40 ans entre une hyperclasse bourgeoise et une population qui est en court de paupérisation. Point. » [Là Jean Robin crie au Marxisme et il  a bien raison. Rougeyron nous parle de la prolétarisation due à l'accumulation du Capital, i. e. entre quelques mains, aussi appelée Crise]
Sur sa pensée économique (le circuit économique à simple alternative) : « Il faut que vous compreniez une chose, il y a toujours quelqu'un qui paye à la fin dans un circuit économique. Dans la France des années soixante, il y avait deux types de gens qui payaient les rentiers et les étrangers. A partir de la révolution libérale (?) Comment fait -on payer les rentiers par l'inflation, parce que l'inflation fait crever la dette. Comment fait-on payes les étrangers ? Par les droits de douane et la dévaluation. Parce que quand vous dévaluez, vos biens sont boostés à l'exportation et les biens achetés à l’étranger, eux, sont plus chers ; en même temps vous flinguez une partie des dettes, particulièrement les dettes immobilière. ça a permis d'ailleurs l'accession à la propriété immobilière dans la France des année 60, bon très bien. Le problème c'est que si vous êtes rentiers ou industriels comprador qui rêvez de vous reconstituer un empire à pas cher en allant faire travailler des petits thaïlandais, bah malheureusement ce monde n'est pas pour vous. [...] Si vous étrangers particulièrement d'un capital sans maître de l'eurodollar des années 60-70. On a décidé de faire payer le natif et le travailleur, c’est-à-dire au lieu que dans le circuit ce soit l'extérieur qui paye, eh bien on a fait payer l'intérieur [on a décidé que ce soit l'intérieur qui paye]. Comment vous a-t-on fait payer cela ? (104) ... »
Sur le libre-échange : « Le libre-échange enrichit des hommes et appauvrit des états [citation d'un économiste inconnu]. C'est un jeu de flibuste et de verroterie. Le but, C'est pour une nation qui a une avance technologique d'échanger de la verroterie contre des matières premières. c'est un jeu de pillage que l'Angleterre a créé, dans lequel les États-Unis sont passé maître et que la cupidité de l'occident a utilisé jusqu'au point où il a inversé la balance et où ce sont les anciens pays qui étaient victimes du libre-échange comme la Chine et qui aujourd'hui le maîtrise. Et d'ailleurs le secrétaire XI Yin Ping se pose en gardien du libre-échange aujourd'hui face aux occidentaux et au président Donald Trump. Pourquoi, parce que nos oligarchie ont vendu notre outil de production, tout simplement (104). »
Sur sa stratégie de manipulation par propagande : « Nous avons conquis internet mais nous avons ... nous allons multiplier les clubs territoriaux ... pour pouvoir faire le maximum de contenus, pour pouvoir faire le maximum de projets innovants en termes de propagande et pour pouvoir surtout diriger des études et surtout pouvoir orientez la nouvelle génération (70 à 26:30). » (70 à 28:00).
Sur Giscard et Chirac.
Sur lui-même : « La triclée, j'emploie un bon mot paysan de chez moi (100 à 56:45). » « Je suis désolé, j'appartiens à un état laïc, moi, le pardon... (100 à 1:00:43) » Pierre-Yves Rougeyron aime à mettre en avant une certaine morgue et faconde. Il aime à s'attaquer à ses adversaires, à les prendre en dérision : « d'ailleurs dans l’entretien du mois, j'ironisais sur le personnage » (43 à 2:45), C'est son plaisir : « le plaisir que nous avons ne doit pas bouder l'analyse » (43 à 4:24).
Sur notre époque de désorientation et de désastre apocalyptique : « Nous entrons dans une zone d'imprévisibilité et l’imprévisible c'est le politique » (43) Précision, les époque à conjectures sont tout simplement ce qu'on nomme une période de désorientation, de choix, d'apocalypse --- que le catastrophisme antique a fait dériver. « c'est-à-dire on sort du système intégré, on sort de la gouvernance, on sort de la mondialisation heureuse et là pour le coup pour toujours » (43) C'est mal connaître qu'il y a en arrière plan de notre époque post-45 (ère atomique et philosémite) deux cosmopolitismes à l’œuvre, l'un mercurien (cosmopolitismes d'argent et de commerce, cf. Yuri Slezkine, le siècle juif), l'autre jupitérien (cosmopolitismes de puissance). Les deux sont des fédéralismes basés sur les principes de subsidiarité et de préséance avec une part variable quant au principe de primauté des institutions centrales.

Propos démentis par la réalité
Son étude sur la loi du 3 janvier 1973 (voir l'article en lien).
Son soutien sans faille à Zemmour qui a viré de bord (voir plus haut).
Il parle de de Grossouvre comme d'une personne qui aurait eu les mains attaché dans le dos alors que le rapport d'autopsie parle d'une luxation de l'épaule avec hémorragie.

Son réseau :
Le Cercle Aristote : En sont membres Clément N'Guyen, Funaro. Pierre-Yves Rougeyron définit le cercle Aristote comme "un cercle d'étude de l'histoire et de la pensée politique française" et dit militer pour l « 'attachement au bien commun de la France (sic) c’est-à-dire la « res-publica »». Ces réunions sont régulièrement annoncées sur d'Egalité et Réconciliation, le site d'Alain Soral. Il assure organiser « en moyenne un conférence et signature d’ouvrage par semaine » et préparer l’édition d’un ouvrage sur l’idée de Nation au XXIe siècle. Ces réunions se tenaient jusqu'à une date récente au Local, le bar associatif de Serge Elie Ayoub, plus connu sous le nom de Batskin, ancien leader des skinheads néo-nazis (ou boneheads) - Rougeyron dit être « (s)on ami ». Le Local, monté à l'origine par Alain Soral et Serge Elie Ayoub, , voit alors affluer une clientèle moins typée lors des conférences organisées en sous main par Pierre-Yves Rougeyron qui y fait défiler son carnet d'adresse enrichi au cours de la brève dérive qui l'a conduit des Jeunes populaires à l'extrême-droite, en passant par le milieu souverainiste. Parmi les invités du Cercle Aristote, on vit également Jacques Cheminade, Président de Solidarité et Progrès, Pierre Cassin, militant syndicaliste CGT, franc-maçon et très lié à l'organisation paramaçonnique juive du B'ni B'rith, sioniste, animateur de Riposte Laïque, depuis peu allié des Identitaires. Chacun se souvient de l'apéro saucisson-pinard... Auquel appellera par ailleurs le Cercle Aristote, scellant publiquement sa proximité avec les Identitaires, alors même qu'il navigue toujours avec Ayoub avec lequel les Identitaires se sont lancé dans une farouche concurrence. Autre invité du Cercle Aristote, Patrick Gofman ancien troskiste qui clochardise à l'extrême-droite depuis la mort de son unique employeur au Libre journal de la France Courtoise. On peut supposer que les dirigeants de l'école de Guerre Economique et partant les services de l'Etat, ne sont pas loin : en effet ces derniers temps le Cercle Aristote se réunit chez Olivier Demeocq, patron du Carré parisien et familier de l'Ecole de Guerre économique, on trouve la signature de Pierre-Yves Rougeyron sur un dossier de 2016 du site infoguerre.fr (4) comme confirmation de la connexion.
Serge Ayoub et le Local : Pierre-Yves Rougeyron profite de son passage dans les milieux souverainistes, friands de jeunes désireux de s'engager, pour étoffer son carnet d'adresse. C'est ainsi qu'une fois rallié (temporairement) aux projets de Serge Ayoub qui veut à la fois réaliser une OPA sur l'ensemble de l'extrême-droite d'Ile-de-France et recentrer son image, il s'attèle à la programmation des conférences du Local. Local que depuis avril 2009 Philippe Goujon, maire UMP du 15e arrondissement, a annoncé vouloir faire fermer, sans succès, malgré les fréquents incidents à proximité. Des rumeurs qui n'ont pu être prouvées avancent que la Préfecture de Police protégerait l'endroit pour garder un œil sur la mouvance nationaliste radicale, voire compterait Serge Ayoub parmi ses indicateurs et ses agents provocateurs. De la liste à la Prévert des invités des conférences organisées par Rougeyron une seule constante : la recherche de notoriété (le buzz...) plutôt que la recherche d'une cohérence. Cette absence de cohérence peut-elle être mise au compte du fait que Pierre-Yves Rougeyron dit avoir « été élevé par des maîtres issus de la libre pensée » ? Ainsi défileront, entre autres, Louis Dalmas (de Polignac), directeur du périodique B.I, anciennement BalkanInfo, connu pour ses nostalgies titistes et son engagement trostkiste impénitent, ainsi que son comparse Maurice Gendre. David Mascré, fonctionnaire du Quai d'Orsay et aujourd'hui conseiller spécial de Marine Le Pen, Stéphane Giocanti, professeur et essayiste, biographe de Maurras, ancien de l'Action française et homosexuel notoire. Autres homosexuels notoires, Philippe de Saint-Robert, essayiste et tête de réseau des homosexuels gaullistes, au nombre desquels compte un autre intervenant, l'auteur conspirationniste Pierre Hillard, ainsi que son « parrain », l'inévitable Paul-Marie Côuteaux. Au milieu de cette charmante compagnie vinrent également le pétaino-hitlérien Pierre Sidos, fondateur de l'Oeuvre Française ou bien encore l'abbé intégriste Guillaume de Tanoüarn. On y vit aussi l'ex soralien Michel Drac, animateur de Scriptoblog et des éditions Retour aux sources. Ainsi que l'un de principaux comparses de Rougeyron, Romain Bessonnet, militant actif de l'Unef, des jeunesses étudiantes communistes, puis du PC qu'il a quitté pour rejoindre le MRC de Jean-Pierre Chevènement, et aujourd'hui agent d'influence pro russe.
Moi-même Jean Robin et les Editions Tatamis : Beaucoup des personnalités invitées par Rougeyron font également l'objet d'entretien avec Enquête et débat, énième tentative lancée par Jean Robin, lui aussi ancien élève de l'Ecole de Guerre Economique, dont le seul but semble de vouloir faire du buzz autour de lui-même pour s'imposer sur le deuxième marché de la vie intello-mondaine politiquement incorrecte, ayant compris qu'il y avait là un secteur de marché, une niche à prendre. Robin et Rougeyron travaillent de conserve et s'appuient l'un l'autre dans leurs démarches. Leur méthode est la même, aller sur ce qui fait du buzz dans le politiquement incorrect : Maurice G. Dantec, Alain Soral, Dieudonné, Kémi Seba, Eric Zemmour, Elisabeth Lévy, Alain Finkielkraut, Robert Ménard... avec pour qui prête attention, une obsession pour la question juive, les chambres à gaz, le conflit israélo-arabe, le racisme, l'islamisation, les lois mémorielles. Pour situer les éitions Tatamis, on peur dire qu'elles éditent les 6 tomes du Manifeste d'Anders Breivik, mais aussi Guy Millières ou Guillaume Faye.
Risposte Laïque : Pierre-Yves Rougeyron semble à l'aise avec la rhétorique de Riposte Laïque, lui qui se dit « issu d’une tradition jacobine » puisqu'il y a écrit au moins trois articles (7).  Un de ses compères du Cercle Aristote, ne s'est-il pas fendu d'un article pour nier le populicide vendéen, dont Gracchus Babeuf et Napoléon (pourtant une des idoles du Cercle Aristote...) ont pourtant reconnu la sombre réalité ?... Qu'en pensent les gaullo-maurrassiens qui pullulent dans le souverainisme ? Qu'en dit Raphaël Dargent, qui n'a pas toujours dissimulé ses sympathies monarchistes et un certain style « nouveau muscadin » ? 
Michel Drac : Rougeyron (re)lance une revue « Libres », jadis tenue par Raphaël Dargent avec l'aide logistique de l'éditeur autodidacte Michel Drac (Retour aux sources), faisant ainsi la jonction des gaullo-souverainistes et de l'extrême-droite conspirationniste.
Charles Aslangul et les Républicains : Pierre-Yves Rougeyron a d'autres étranges fréquentations : Charles Aslangul« qui essaye d'apporter un peu de raison dans la salsa des cloportes » (39 à 0:30), cloportes semble être le terme par lequel sa morgue habituelle désigne Les Républicains.  il est conseiller municipal UMP et Président de l'Ordre Républicain, très impliqué dans la lutte judiciaire contre le Quick hallal, qui chasse quant à lui sur les terres des Identitaires, mais pour le compte de qui ? 
De lui-même tout d'abord, tant il a voulu faire de cette confrontation un tremplin médiatique, sur une ligne très « centriste », républicaine, jacobine et universaliste. Il répète de façon très politiquement correcte que « La France est le pays des Lumières, le pays des Droits de l’Homme ». Ou bien encore que « (s)on association, l’Ordre républicain, est ouverte à tous sauf au Front national car (il) pense aujourd’hui qu’il regroupe encore beaucoup de raciste et de fascistes. (Il) soutien notre Président de la République , la majorité présidentielle avec énergie et l’assurance d’avoir, en la personne de Nicolas Sarkozy, un excellent Président de la République », ce qui lui a permis d'être repris par des sites tels que juif.org. 

Tandis qu'il s'est lové au cœur du dispositif de l'extrême-droite parisienne, Pierre-Yves Rougeyron donne encore des papiers à droite à gauche, comme par exemple à Réforme & Modernité, le club présidé par Hervé Mariton, député UMP de la Drôme et ancien ministre, ou bien encore à Nouvelles de France, le portail d'information libéral-conservateur lancé en sous-main par la galaxie Contribuables Associés-Le Cri-Délit d'image-Quatre Vérité hebdo, où l'on rencontre l'inévitable agent américain Alexandre Pesey... Les libéraux-conservateurs français n'ont visiblement pas encore compris à qui ils avaient affaire avec Pierre-Yves Rougeyron...

Jean-Luc Pujo : Autre fréquentation étonnante de Pierre-Yves Rougeyron : Jean-Luc Pujo du Club Penser la France, qui intervient quant à lui devant le PRCF, un ramassis de staliniens, à la fête de l'Humanité sur le thème : « « Quelle alternative révolutionnaire pour la France ? ». Il est également l'auteur d'articles aussi instructif que « OBAMA : Prix Nobel de la paix ? Pourquoi « OUI », ou encore un papier conspirationniste sur les attentats de New York du 11/9/01. 
Jean-Luc Pujo est comme Pierre-Yves Rougeyron, un républicain, un jacobin et un ambitieux de « l'autre rive » qui pense pourtant que « Le Front National est un leurre ». Qu'il puisse avoir raison n'entre pas ici en ligne de compte, ce qu'ils veulent mettre en lumière, c'est leur refus de la compromission avec ce qui vous disqualifie pour une carrière sereine... 


Réseaux de la révolution conservatrice russe : Pierre-Yves Rougeyron anime également de temps à autres des colloques très significatifs. Par exemple celui sur l'amitié franco-russe qui se tint à l'Institut de la Démocratie et la Coopération, qui est une officine d'influence et d'espionnage russe aux mains de Poutine : animée par Natalia Narotchnitskaya, y sont conçues et montées des opérations d'infiltration et de constitutions de réseaux en faveur de la propagande pro russe et pro Poutine à destination des publics français et européens. On ne peut s'empêcher de penser à l'affaire Sorlin et à la riposte brutale des services français par le biais de l'émission les Infiltrés... ou encore à la mainmise des russes sur une large fraction des milieux souverainistes, nationalistes ou identitaires par les flots d'argents et/ou le succès de leur propagande dans ses milieux : l'association Enfants de Beslan suffit à en donner un aperçu. Un des appuis importants de Pierre-Yves Rougeyron est John Laughland, directeur des études de l'IDC russe, qualité dont il se prévaut rarement afin de ne pas griller sa couverture de « patriote »


Ses références (A quoi sert l'autorité sinon de bride ?)
Nonobstant ses accointances mi républicaines, mi gaullistes, mi souverainistes, mi identitaires, la dernière référence de Rougeyron serait Regis Debray qui a glissé en quarante ans de Che Guevara, que d'aucun le soupçonne d'avoir livré à la junte bolivienne, au comtisme le plus fossilisé pour finir dans un gaullisme de gauche muséographique.
Et puis il y eu Eric Zemmour. Pierre-Yves Rougeyron est le président de l'Association des amis d'Eric Zemmour (sic). L'occasion était trop belle de se mettre au premier rang derrière Eric Zemmour pour tenter d'en tirer un quart d'heure de notoriété warholienne lors des attaques menées contre le journaliste vedette. Cela n'empêcha pas son complice Jean Robin de réaliser une vidéo intitulée la «  face cachée d'Eric Zemmour » et d'y soulever quelques unes des contradictions du rebelle de service.

Qui donc est Pierre-Yves Rougeyron, sinon un provocateur et/ou un infiltré ? 
« C'est la même coalition qui avait fait Vichy. Annie Lacroix-riz l'avait bien démontré, ça !
 » (120 à 35:30)

Avis
« »

Sources
0. Le blog du Cercle Aristote est action-republicaine.over-blog.com
1. Entretien sur le site Riposte Laïque, Pierre-Yves Rougeyron, président du cercle Aristote, 5 mars 2010, par Brigitte Bré Bayle.
2. http://fabricerousseau15.hautetfort.com/files/pdf-jcs.pdf
3. cf. l'une de ses vidéos curée de campagne en 2017.
4. https://infoguerre.fr/2016/05/dossier-les-risques-de-destabilisation-interieure-de-la-france/
7. https://ripostelaique.com/author/Pierre-Yves-Rougeyron
21. Cercle Aristote, « Le libéralisme, astre mort ? » par Pierre-Yves Rougeyron
22. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de mars 2016 avec Pierre Yves Rougeyron
23. Cercle Aristote, extraits du  Grand Entretien de juin 2016 avec Pierre-Yves Rougeyron, 4:47
24. Cercle Aristote, Colloque annuel du Cercle Aristote : Comment empêcher la France de disparaitre ?, par Pierre-Yves Rougeyron, 2:18
25. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de juin 2016 avec Pierre-Yves Rougeyron, 2:47:32
26. Cercle Aristote, Stasis - Penser le chaos, par Pierre-Yves Rougeyron, 1:17:28
27. Cercle Aristote, extraits du Grand Entretien de juillet 2016 avec Pierre-Yves Rougeyron, 6:06
28. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de juillet 2016 - Partie 1, avec Pierre-Yves Rougeyron, 1:52:36
29. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de juillet 2016 - Partie 2, avec Pierre-Yves Rougeyron, 1:58:49
30. Radio Courtoisie Pierre-Yves Rougeyron invité du Libre Journal de Charles Zorgbibe, republié sur Cercle Aristote 1:26:07
31. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de septembre 2016 - Partie 1, avec Pierre-Yves Rougeyron, 1:47:46
32. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de septembre 2016 - Partie 2, avec Pierre-Yves Rougeyron, 1:59:22
33. Cercle Aristote, extraits du Grand Entretien d'octobre 2016 avec Pierre-Yves Rougeyron, 6:34
34. Cercle Aristote, Colloque 2016 du Cercle Aristote - Introduction par Laughland et Rougeyron, 7:45
35. Cercle Aristote, Colloque 2016 du Cercle Aristote, par Pierre-Yves Rougeyron, 20:38
36. Radio Courtoisie, Pierre-Yves Rougeyron au Libre Journal de Charles Zorgbibe : La Chine et l'Occident, 1:28:36
37. Cercle Aristote, Le Grand Entretien d'octobre 2016 - Partie 1, avec Pierre-Yves Rougeyron, 1:57:22
38. Cercle Aristote, Le Grand Entretien d'octobre 2016 - Partie 2, avec Pierre-Yves Rougeyron, 1:45:14
39. Dossier Spécial Eric Zemmour
40. Cercle Aristote, La démission d'Emmanuel Macron magistralement expliquée par Pierre-Yves Rougeyron, 11:36
41. Cercle Aristote, Monsanto-Bayer la fusion de tous les dangers - Pierre-Yves Rougeyron, 5:02
42. Cercle Aristote, Pierre-Yves Rougeyron dénonce la corruption à l'Union Européenne, 1:56
43. Cercle Aristote, Réaction de Pierre-Yves Rougeyron à l'élection de Donald Trump, 10:29
44. Cercle Aristote, Le cas Rachid Nekkaz - Extraits du Grand Entretien de novembre 2016, avec Pierre-Yves Rougeyron, 1:54
45. Cercle Aristote, Extraits seconds du Grand Entretien de novembre 2016, avec Pierre-Yves Rougeyron, 4:35
45. Cercle Aristote, Primaires à droite/Poisson - Extraits tiers du Le Grand Entretien novembre 2016, 12:52
46. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de novembre 2016 - Partie 1, avec Pierre-Yves Rougeyron, 1:46:20
47. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de novembre 2016 - Partie 2, avec Pierre-Yves Rougeyron, 1:30:52
48. Cercle Aristote, La France et la mer, par Pierre-Yves Rougeyron, 33:27
49. Cercle Aristote, Guerilla de Laurent Obertone - par Pierre-Yves Rougeyron, 7:54
50. Cercle Aristote, Histoire de France : quels historiens lire ?, par Pierre-Yves Rougeyron, 4:26
51. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de décembre 2016 - Partie 1, avec Pierre-Yves Rougeyron, 1:08:46
52. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de décembre 2016 - Partie 2, avec Pierre-Yves Rougeyron, 1:08:12
53. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de décembre 2016 - Partie 3, avec Pierre-Yves Rougeyron, 58:34
54. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de février 2017 - Partie 1, avec Pierre-Yves Rougeyron, 1:12:58
56. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de février 2017 - Partie 2, avec Pierre-Yves Rougeyron, 1:22:33
57. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de février 2017 - Partie 3, avec Pierre-Yves Rougeyron, 1:26:54
58. Cercle Aristote, De Gaulle au XXIe siècle, par Pierre-Yves Rougeyron, 1:09:14
59. Cercle Aristote, L'homme sans liens, par Pierre Yves Rougeyron,  1:05:58
60. Les nouveaux visages de l'impérialisme, par Pierre Yves Rougeyron, 1:26:33
61. Cercle Aristote, Curée de campagne 1, par Pierre Yves Rougeyron, 1,47:21
62. Cercle Aristote, Curée de campagne 2, par Pierre Yves Rougeyron, 41:03
63. Cercle Aristote, Curée de campagne 3, par Pierre Yves Rougeyron, 28:40
64. Cercle Aristote, Curée de campagne 4, par Pierre Yves Rougeyron, 43:16
65. Cercle Aristote, Curée de campagne 5, par Pierre Yves Rougeyron, 41:42
66. Cercle Aristote, Curée de campagne 6, par Pierre Yves Rougeyron, 33:44
67. Cercle Aristote, Curée de campagne 7, par Pierre Yves Rougeyron, 1:02:50
68. Cercle Aristote, Curée de campagne 8, par Pierre Yves Rougeyron, 1:01:15
69. Cercle Aristote, Curée de campagne 9, par Pierre Yves Rougeyron, 1:05:41
70. Cercle Aristote, Curée de campagne 10, par Pierre Yves Rougeyron, 36:11
71. Cercle Aristote, Sur la crise des représentations, par Pierre Yves Rougeyron, 32:23
72. Cercle Aristote, Qui veut la peau de l'Etat français Partie 1, par Pierre Yves Rougeyron, 25:11
73. Cercle Aristote, Qui veut la peau de l'Etat français Partie 2, par Pierre Yves Rougeyron, 44:46
74. Cercle Aristote, Qui veut la peau de l'Etat français Partie 3, par Pierre Yves Rougeyron, 20:20
75. programme du Cercle Aristote septembre 2017, par Pierre Yves Rougeyron, 2:24
76. Le retour de l'État, par Pierre-Yves Rougeyron, 56:44
77. Cercle Aristote, Hommage à Louis Dalmas, par Pierre Yves Rougeyron, 51:17
78. Cercle Aristote, La France vassale, par Pierre Yves Rougeyron, 1:05:32
79. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de septembre 2017 partie 1, avec Pierre Yves Rougeyron, 1:16:52
80. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de septembre 2017 partie 2, avec Pierre Yves Rougeyron, 1:05:49
81. Cercle Aristote, Le Grand Entretien d'octobre 2017 Partie 1, avec Pierre Yves Rougeyron, 1:16:57
82. Cercle Aristote, Le Grand Entretien d'Octobre 2017 Partie 2, avec Pierre Yves Rougeyron, 57:57
83. Cercle Aristote, Virilité, par Pierre Yves Rougeyron, 39:17
84. Entretien de fin d'année 2017 - Partie 1 : politique intérieure, avec Pierre Yves Rougeyron, 1:07:08
85. Entretien de fin d'année 2017 - Partie 2 : politique internationale, avec Pierre Yves Rougeyron, 1:04:36  
86. Que Lire volume 1 Livres pour Noël, par Pierre Yves Rougeyron, 1:02:50
87. Janvier 2018 Fake News, féminisme, Maurras, Céline, vaccins, souveraineté, avec Pierre Yves Rougeyron, 1:03:51
88. Janvier 2018 partie II Allemagne, Cranberries, Churchill, Trump, Italie, avec Pierre Yves Rougeyron, 54:26
89. Le Grand Entretien Février 2018 Partie 1, avec Pierre Yves Rougeyron, 1:26:47
90. Le Grand Entretien février 2018 partie 2, avec Pierre Yves Rougeyron, 30:22
91. Le Grand Entretien de Mars 2018 Partie 1, avec Pierre Yves Rougeyron, 1:11:21
92. Le Grand Entretien de mars 2018 Partie 2, avec Pierre Yves Rougeyron, 1:27:29
93. Cercle Aristote, Pierre Yves Rougeyron sur Radio Courtoisie le 7 mai 2018, 24:58
94. Cercle Aristote, Que Lire ? Mai 2018 La Patrie, par Pierre Yves Rougeyron, 19:17
95. Cercle Aristote, Le Grand Entretien avril-mai 2018 avec Pierre Yves Rougeyron partie 1, avec Pierre Yves Rougeyron, 1:31:55
96. Cercle Aristote, Le Grand Entretien avril-mai 2018 avec Pierre Yves Rougeyron Partie 2, avec Pierre Yves Rougeyron, 42:26
97. Cercle Aristote, Le Grand Entretien juin-juillet 2018 - Partie 1, avec Pierre Yves Rougeyron, 1:15:13
98. Cercle Aristote, Le Grand Entretien juin-juillet 2018 - partie 2, avec Pierre Yves Rougeyron, 41:55
99. Cercle Aristote, France-Algerie vers la reconciliation, par Pierre Yves Rougeyron, 1:16:10
100. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de rentrée de septembre 2018 - partie 1, avec Pierre Yves Rougeyron, 1:26:19
101. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de rentrée de septembre 2018 - partie 2, avec Pierre Yves Rougeyron, 1:32:09
102. Cercle Aristote, Le Grand Entretien d'octobre 2018 avec Pierre Yves Rougeyron, 1:09:11
103. Cercle Aristote, Rougeyron interroge Stéphane Edouard le misogyne délicat, 19:03
104. Cercle Aristote, Vidéo de Noël de Pierre Yves Rougeyron : Lectures et Gilets jaunes, 1:27:51
105. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de Pierre Yves Rougeyron novembre - décembre 2018 Partie 1, 43:50
106. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de décembre 2018 avec Pierre Yves Rougeyron partie 2, 47:53
107. Cercle Aristote, Pierre Yves Rougeyron interroge Jonathan Alpeyrie, photographe de guerre, otage et patriote, 36:51
108. Cercle Aristote, Entretien de janvier-février 2019 - partie 2 spéciale RIC les européennes, internationale, avec Pierre Yves Rougeyron, 47:31
109. Cercle Aristote, Le Grand Entretien de janvier-février 2019 - partie 1 spéciale Gilets jaunes 1/2, avec Pierre Yves Rougeyron, 52:04
110. Cercle Aristote, Le Grand entretien de mars 2019 avec Pierre Yves Rougeyron, durée 1:18:57
111. Revue de la presse avec Pierre Jovanovic et Pierre-Yves Rougeyron, partie 1, durée 49:12 
112. Revue de la presse avec Pierre Jovanovic et Pierre-Yves Rougeyron, partie 2, 3 Janvier 2014, durée 54:44.
113. Revue de la presse avec Pierre Jovanovic et Pierre-Yves Rougeyron, spéciale municipales, 2 avril 2014, durée 1:00:35.
114. Revue de la presse avec Pierre Jovanovic et Pierre-Yves Rougeyron, spéciale européennes, 27 mai 2014, durée 1:31:15.
115. Revue de la presse avec Pierre Jovanovic et Pierre-Yves Rougeyron, 8 juillet 2015, durée 1:38:25.
116. Revue de la presse avec Pierre Jovanovic et Pierre-Yves Rougeyron  21 décembre 2015.
117. Revue de la presse avec Pierre Jovanovic et Pierre-Yves Rougeyron, 19 juin 2016. 
118. Revue de la presse avec Pierre Jovanovic et Pierre-Yves Rougeyron, 28 janvier 2017.
119. Revue de la presse avec Pierre Jovanovic et Pierre-Yves Rougeyron, spéciale présidentielle 2017
120. Revue de la presse avec Pierre Jovanovic et Pierre-Yves Rougeyron, janvier février 2019. 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Benhacine 03/05/2019 07:42

Ce petit mot pour vous remercier de nous éclairer sur la réalité des choses et des personnes .

Comme pour beaucoup d'individus le quotidien prosaïque est chronophage !
C'est donc de manière presque accidentelle que nous accédons à de l'information honnête et complète.

Juste le temps de vous remercier d'avoir rédigé votre article avec autant de renvoi à des preuves .

J'ai découvert hier la vidéo you tube : "Pierre Yves Rougeyron : France-Algerie vers la réconciliation" , dans laquelle l'auteur indiquait ne pas avoir pu interroger d'intellectuels algériens. Avant de proposer l'idée d'une interview à M Pierre Yves Rougeyron , j'ai cherché quelques informations sur la personne .

Et grâce à votre article documenté , je me suis ravisée.
Pas parce que j'estime que le dialogue doit exister entre personnes du même courant de pensée bien au contraire . Mais il nous serait désagréable d'être, même de manière infime même de manière éphémère , un instrument d'une quelconque communication de l'extrême droite.

Je vous remercie donc d'avoir partagé votre connaissance , le fruit de vos recherches et observations.
De ne pas vous contenter de nous soumettre des analyses bien formulées afin que nous y adhérions suite à une impression diffuse de vraisemblance , d'intelligence et de cohérence .
Mais au contraire de nous laisser libre penseur en documentant et illustrant votre propos systématiquement , point par point .

Encore merci , j'imagine le travail de rigueur que cela suppose .

Tietie007 02/02/2019 11:32

Jean Robin, Soldat du Christ et les poules ! https://le-poulpe-qui-fait-pouet.blog4ever.com/jean-robin-soldat-du-christ-et-les-poules

Tietie007 01/02/2019 20:12

De mémoire, Jean Robin disait de Rougeyron que son appart était crade et sentait la pisse de chat...un avenir célinien pour notre Pierre-Yves ?