Pages

Archives

Publié par Gilles Andecq-Havre

Ivan Alexandrovitch Iline

Philosophe, 1883-1954

 

retour à la liste des auteurs

Biographie 

Descendant d'une famille aristocratique, elle même issue des Rurikides, son père était avocat, filleul du tsar Alexandre II et secrétaire du gouvernement, son grand-père était commandant du palais impérial. Sa mère était une allemande luthérienne convertie à la religion orthodoxe. Il épouse Nathalie Vokatch (1882-1962), nièce du président de la première Douma, Sergueï Mouromtsev. Sa famille était propriétaire du domaine Les Grandes clairières, dans le Raïon de Riazan.

En 1905, Iline est plutôt favorable à certains aspects de la révolution. Il appartiendra pourtant à l'aile droite du parti constitutionnel démocratique.

En 1906, il est assistant à l'Université impériale de Moscou.

En 1909, il est maître de conférence à la chaire d'histoire du droit.

En 1911, il part un an en Allemagne écrire Crise de la philosophie rationaliste en Allemagne au XIXe siècle.

En 1918, il est professeur de droit à la faculté de Moscou mais est arrêté plusieurs fois. En effet, favorable à la révolution de février 1917, il est déçu et finalement opposé à celle d'octobre 1917.

En 1922, Il est condamné à mort pour menées anti-communistes.

Le 26 septembre 1922, il est expulsé de Russie avec 160 autres philosophes, historiens et économistes sur « les bateaux des philosophes ».

OEuvres

 

Son œuvre complète en vingt-huit tomes est publiée en Russie de 1998 à 2003. Elle comprend les traductions françaises.

  • Sur la Résistance au mal par la force (О сопротивлениии злу силою, 1925).
  • Le Chemin du renouveau spirituel (1935).
  • Les fondations du combat pour une Russie nationale (1938).
  • Les bases de la culture chrétienne (Основы христианской культуры, 1938).
  • Sur la Russie future (1948).
  • Sur l'essence de la justice (О сущности правосознания, 1956).
  • Le Chemin vers l'évidence (Путь к очевидности, 1957).
  • Les axiomes de l'expérience religieuse (Аксиомы религиозного опыта, 2 volumes, 1953).
  • Sur la monarchie et la république (О монархии и республики, 1978).

Ses écrits en Allemand sont

  • Kommunismus oder Privateigentum? Berlin: Verlagsanstalt d. Deutschen Hausbesitzes, 1929.
  • Wider die Gottlosigkeit. Berlin: Eckart-Verl., 1931.
  • Die Ziele und die Hoffnungen; Die Arbeitsmethoden; Das System des Terrors; Kommunismus als Beamtenherrschaft; Das Schicksal des russischen Bauern; Die Lage der Arbeiter // Welt vor dem Abgrund. Politik, Wirtschaft und Kultur im kommunistischen Staate. Berlin: Eckart-Verl., 1931. S. 15-34, 35-53, 99-118, 119—142, 183—218, 371—400.
  • Gift — Geist und Wesen des Bolschewismus. Berlin: Eckart-Verl., 1931.
  • (mit A. Ehrt als J. Schweikert) Entfesselung der Unterwelt. Berlin: Eckart-Verl., 1932.
  • Was hat das Martyrium der Kirche in Sowjet-Rußland den Kirchen der anderen Welt zu sagen? Neukirchen: Stursberg, 1936.
  • Der Angriff auf die christliche Ostkirche. Neukirchen: Stursberg, 1937.
  • Das Martyrium der Kirche in Rußland. Neukirchen: Stursberg, 1937.
  • Ich schaue ins Leben. Berlin: Furche-Verl., 1938.
  • Wesen und Eigenart der russischen Kultur. Zürich: Aehren Verl., 1942.
  • Die ewigen Grundlagen des Lebens. Zürich: Aehren Verl., 1943.
  • Das verschollene Herz. Bern: Haupt, 1943.
  • Blick in die Ferne. Affoltern am Albis: Aehren Verl., [1945].
  • Die Philosophie Hegels als kontemplative Gotteslehre. Bern: Francke, 1946.

Concepts

 

Soutiens

Sergueï Rachmaninov qui finance son exil en Allemagne.
Les officies de l'Armée blanche
Le milieu de l'émigration russe en Suisse.

Influence

Il a influencé Alexandre Soljenitsyne.

Le cinéaste Nikita Mikhalkov soutient le retour de ces cendres à Moscou. Il est le créateur du prix cinématographique de l'Aigle d'or, qu'il obtient comme meilleur metteur en scène à deux reprises en 2007 et 2013. Sa fille, l'actrice Anna Mikhalkova a obtenu deux Aigle d'or comme meilleure actrice en 2006 et 2012 anisi qu'un Nika en 2009. Elle-même elle dirige le prix cinématographique Carré blanc (Bely kvadrat) créé en 2004 avec le soutien du Ministère de la culture et de l'Union cinématographique de la fédération de Russie.

En janvier 2014, Vladimir Poutine envoie l'un de ses livres aux hauts fonctionnaires, aux cadres de son parti et aux gouverneurs de région.

retour à la liste des auteurs

avertissez-nous dès qu’un lien ne fonctionne plus ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article