Archives

Publié par Les étudiants de Paris 8

NEO-CONSPHERE / Gilles-William Goldnadel

Maître Gilles-William Goldnadel

Néoconservateur

Parcours
Président-fondateur d'Avocats sans frontières créé en 1986. Est conseil puis président de l'association France Israël. Est secrétaire national à l'UMP chargé des médias. Intervient chaque semaine sur le FigaroVox et chroniqueur régulier sur Radio J dirigée par Serge Hajdenberg.

Faits
Marc Georges* évoque une tentative de rapprochement souhaitée par Alain Soral* avec Gilles-William Goldnadel par l'entremise de Marine Le Pen* (voir ici son témoignage). Il existerait donc des liens particuliers entre Marine Le Pen et Gilles-William Goldnadel.

Propos
« Je sais surtout que l'obsession de l'antiracisme a aujourd'hui remplacé à gauche l'obsession de la race qu'une certaine extrême droite portait en étendard. Il n'est pas interdit d'y voir, sinon la marque de la nouvelle bête immonde, au moins le signe de la bêtise sinistre. » (1)

« Je ne suis pas loin de parier qu'Onfray va réfléchir à sa localisation géopolitique. Il mérite mieux. » (1)

« Je ne me rends plus aux dîners du Crif depuis trois ans. Celui-ci paie à présent son tribut au politiquement correct et au fait d'avoir choisi de faire, à chaque fois, un pas en avant, un pas en arrière. J'exhorte depuis trop longtemps la communauté organisée à sortir de son hémiplégie morale et politique. Il est littéralement insensé après tout ce qui c'est passé, que le Parti Communiste (dont de nombreuses municipalités ont fait citoyens d'honneur des terroristes tueurs de juifs) et les Verts (dont certains membres ont participé aux manifestations sur Gaza qui ont viré à la haine et aux exactions anti-juives ) soient invités et pas le FN! » (2)

Cynisme qui associe la dimension « arabo » musulmane aux banlieues comme autrefois on pouvait le faire entre les juifs et le ghetto. « Il suffit d'examiner les dernières initiatives du pouvoir socialiste pour se persuader, que dans son désarroi politique, électoral et intellectuel, celui-ci vient de se résoudre à infléchir à nouveau son discours et ses actes pour tenter de complaire aux banlieues, selon les recommandations de Terra Nova ou de quelques intellectuels d'extrême gauche qui avaient préconisé, on s'en souvient, de prendre désormais en considération «la dimension arabo-musulmane de la France». » (3) Rappelons qu'il n'y a pas d'arabes en France mais des français d'origines maghrébines. Il y a bien une minorité de confession musulmane que l'on veut trop vite réduire à une communauté. Parler de communauté plus que de confession, cela est déjà faire le jeu du communautarisme que fait exploser internet. C'est comme voir une peu partout des « arrière-pensées communautaristes » (3). Ce serait faire injure aux qualité d'avocat de Monsieur Goldanel que de ne pas trouver étrange le jeu pervers de ces constructions syntaxiques toutes entières dans le sous-entendu « le Nigeria majoritairement musulman et le Rwanda qui savent le prix de l'islamisme et du génocide... » La volonté est d'associer l'islamisme à génocide au bout longue phrase, comme la libération de tous les problèmes [nous avons justement tronqué cette phrase, pas bien].

« Mais un paranoïaque qui voit partout des complots occidentaux ou juifs contre sa sublime nation, un mégalomane suicidaire pressé de jouir d'une seconde d'éternité warholienne, un sadique pérorant dans l'exultation de son pouvoir de tuer , n'en est pas moins, des nazis hitlériens aux nazislamistes d'aujourd'hui, un sinistre individu au milieu d'un univers fanatisé. » (4)

Propos démentis par la réalité

Le 30 juillet 1996, un certain Yannick Garnier, 26 ans, se présente de lui-même au siège des Renseignements Généraux d'Avignon, et avoue être l'un des profanateurs. Il dit ressentir le besoin de se libérer de ce secret pour changer de vie et de ne pas avoir à mentir à la femme dont il est récemment tombé amoureux. Ses aveux confirment qu'il s'agissait bien d'un acte antisémite commis par des néonazis. Il dénonce ses quatre complices qui sont arrêtés aussitôt, sauf l'un d'entre eux, le meneur, Jean-Claude Gos — qui avait été interpellé dès le 11 mai 199015 et relâché après 24 heures —, skinhead originaire de Denain (1966-1993) et membre du PNFE. Jean-Claude Gos a été tué le 23 décembre 1993 à moto sur une route de la grande banlieue d'Avignon, par une voiture dont le conducteur (Rachid Belkir, 36 ans) sera retrouvé mort en 1995, tué de deux balles dans le torse et plongé dans le Rhône16, deux lourdes pierres attachées aux pieds.

Goldnadel se permet de dire : Une chose est certaine : de la Rue Copernic, en passant par la fusillade de la rue des Rosiers, jusqu’à la triste affaire Halimi, il est clair que le sang juif qui a coulé depuis la Deuxième guerre mondiale ne l’a pas été des mains de l’extrême-droite mais davantage de l’antisémitisme new-age lié soit à l’islamisme soit au conflit moyen-oriental. C’est une certitude absolue. [le jounaliste] - Vous semblez oublier Carpentras et ses tombes juives profanées ? [Goldnadel] On a plutôt agité dans les premiers jours la piste d’émules de Le Pen. Finalement, on a débouché sur des voyous à demi-demeurés aux rites sataniques. Mais à chaque fois on a envoyé dans le mur la communauté juive et la communauté nationale à des fins idéologiques. Rappelons qu'il n'y a pas de communauté juive ou française, mais des personnes de confession juive (à tendances diasporique ou (post-)sionniste) et des personnes de nationalité française auxquelles appartiennent les premières.

Ses références (A quoi sert l'autorité sinon de bride ?)

Guy Millière* (4)

Bat Yeor (4). En avril 2012, dans une large tribune éditée par le site Atlantico, l’avocat réagit : « Pourquoi il est indécent de clouer au pilori les intellectuels qui ont inspiré Anders Breivik. Parmi eux, mon amie et cliente, la grande historienne égyptienne Bat Ye’or qui aura la première popularisé la notion de dimmitude des juifs et des chrétiens en terres islamiques. Il est inutile de préciser que cette anti-islamiste déclarée n’a jamais appelé à la moindre violence contre qui que ce soit. Il n’empêche qu’elle aurait influencé le tueur. » (7)

Son réseau :
Alexandre Del Valle (6)
Alain Griotteray (6)
Anne Kling, la dirigeante du parti d’extrême-droite Alsace d’Abord (6)

Avis
Accusé par le MRAP d'entretenir des liens avec l'extrême-droite et de harcèlement judiciaire envers les journalistes antisionistes. (5)

« On n’hésitera pas à placer l’avocat Maitre Gilles-William Goldnadel en première place dans la catégorie facho, et pas forcément pour des sympathies qui vont clairement vers De Villiers, dues autant à son souverainisme qu’à sa haine de la gauche et de l’Islam . Président des Amitiés France-Israël depuis 2005, Goldnadel est tout d’abord l’un des principaux acteurs de la dissolution du terme « antisémitisme », en intentant un certain nombre de procès sur cette accusation et pour « incitation à la haine raciale » à des individus aussi « dangereux » que Daniel Mermet (trois fois !), ou Edgar Morin, Sami Naïr et Danièle Sallenave ainsi que J.M. Colombani du Monde qui a publié le texte incriminé des trois derniers. On n’oubliera pas la cabale lancée aussi contre Pascal Boniface de l’IRIS, (Institut de Relations Internationales et Stratégiques). Au final, tous les procès ont été perdus, la cabale démontée, mais cela permet à un certain nombre de gens moins fréquentables de se gausser quand on les accuse d’antisémitisme : avec de tels précédents, n’est-ce pas, ce n’est plus si grave !… Et rien évidemment sur les salissures jetées sur les innocentés : même lavés du soupçon, il en restera toujours quelque chose. Les négationnistes et fachos antisémites diront merci à Goldnadel : n’a-t-il pas assigné Mermet, entre autres, pour avoir diffusé le témoignage du dernier médecin vivant d’Auschwitz, qui sera pourtant condamné suite à celà ? Ses victimes sont exclusivement à gauche : «Il faut en finir, déclare-t-il au Nouvel Obs, avec cette hémiplégie intellectuelle qui ne réserve ses coups qu’à l’extrême-droite mais protège, voire explique, les dérapages des autres : sous prétexte d’antiracisme et de générosité, on a vu des tenants d’une certaine extrême-gauche se sentir tous les droits en termes de violence et d’insolence verbales. En la matière, je suis pour l’équité!» Voire : Il a été l’avocat d’Anthony Attal de l’ultra-violente et raciste Ligue de Défense Juive (LDJ), d’Alexandre del Valle, de la journaliste et essayiste italienne Oriana Fallaci (« Les fils d’Allah se multiplient comme des rats… »), et d’Anne Kling, l’une des dirigeantes d’Alsace d’Abord, ce qui fait beaucoup et indique des choix précis. Tout un programme avec ces gens-là… » (6)
« «Je suis celui, sans doute, qui a le plus contribué à découpler la communauté juive de son inféodation à la gauche!»déclare-t-il fièrement. En la déplaçant à l’extrême-droite. Pour se faire, il a introduit Alexandre Del Valle, rencontré par l’entremise d’Alain Griotteray (Monsieur « pas d’ennemis à droite ») dans divers milieux de la communauté organisée. Del Valle se dit spécialiste de l’Islam (ce que démentent formellement les islamologues sérieux Olivier Roy et Gilles Kepel), et porte un solide passé d’extrême-droite, des lefebvristes aux néo-païens[2]
et qu’importe s’il essaye de faire croire que son actuel reclassement à l’UMP vaut adhésion aux valeurs démocratiques… Comme Sarkozy et bien d’autres ? Qu’à cela ne tienne : paradoxalement, Il se blanchit en contribuant à l’ultradroitisation d’une bonne partie de la communauté organisée. Grâce à Del Valle, d’ailleurs co-signataire avec Goldnadel de l’appel « Les Européens veulent la paix », la théorie du choc des civilisations et l’islamophobie « intellectuelle » pénètre dans nombre de synagogues, y compris libérales, au B’naï B’rith qui va, en octobre 2001, l’inviter à parler au Sénat des «nouveaux visages de l’antisémitisme», dans les associations, au Likoud de France, à l’Union des Patrons Juifs de France, dans les médias communautaires, De Radio J à Judaïques FM, d’Actualité juive à Information juive en passant par TFJ… Il y mêlera allègrement islam, islamisme, terrorisme et dangers de l’immigration « musulmane », ce qui répond fort bien à la dérive raciste d’une fraction radicalisée de la communauté juive, mais aussi aux questionnements d’autres fractions en perte de sens vu le contexte de montée de l’antisémitisme. Mais notre homme ne devrait pas s’inquiéter de savoir si ces amours fascisantes, continuées jusqu’en 2004, déplaisent à ses nouveaux kamarades : «Peu nous importe si Del Valle a donné des conférences à des parterres d’extrême droite. Il est un de ceux qui (…) nous ont fait prendre conscience qu’il existait un Protocole des Sages de Médine », déclare André Darmon, le rédacteur en chef d’Israël Magazine. O tempora ! O mores ! Président d’honneur de France-Israël, l’amiral Michel Darmon ajoute dans une interview à Témoignage Chrétien : « Depuis dix ans, la communauté juive s’est trompée de combat. Ce n’est pas Le Pen notre ennemi, mais la politique étrangère de la France ». Tout est dit! » (6)

 

Sources

(0) Présentation sur ses articles du FigaroVox.

(1) Goldnadel, « Onfray et la bêtise de la gauche », FigaroVox, 15 septembre 2014.

(2) Vincent Tremolet de Villers, entretien avec Goldnadel, « le scandale est que les propos de Cukierman fassent encore scandale ! », FigaroVox, 24 février 2015.

(3) Goldnadel, « Pourquoi de plus en plus de juifs quittent la France », FigaroVox, 5 janvier 2015.

(4) Goldnadel, « Face à la menace terroriste, l'occident perd la raison », FigaroVox, le 29 décembre 2014.

(5) http://jforum.fr/2012/03/Goldnadel-Ceux-qui-ont-voulu-nous-manipuler/#E1sFWplGljtMxtxK.99.
voir aussi MRAP « Racisme anti-arabe, nouvelle évolution ».

(6) Article intitulé Réac Sion paru sur Réflexes : http://reflexes.samizdat.net/reacs-sion/

(7) Tribune de Gilles-William Goldnadel, « Pourquoi il est indécent de clouer au pilori les intellectuels qui ont inspiré Anders Breivik », Atlantico, 18 avril 2012. Repris sur le site d'extrême-droite Dreuz info. https://www.atlantico.fr/decryptage/332901/pourquoi-clouer-au-pilori-les-intellectuels-qui-ont-inspire-anders-breivik-est-une-aberration-gilles-william-goldnadel

 

 


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article