Pages

Archives

Publié par Jean-Charles Robin

FACHOSPHERE / Qui est Pierre Malinowski ?

PIERRE MALINOWSKI

National révolutionnaire, Révolution conservatrice, recherché par la République dominicaine, 
Partisan de l'Anti-France (nationaliste européen eurasiste c'est-à-dire pro-russe)

 

Parcours
Son modèle est Ernst Jünger, dont la philosophe proche de Martin Heidegger, Hannah Arendt, fera l'éloge. Classe, non ? Beh oui. Surtout si l'on sait qu'historiquement la révolution conservatrice d'Ernst Jünger est liée amicalement au . Révolution conservatrice, National-bolchévisme (dont est issu l'eurasisme) et le Strasserisme (dont est issu le second). On fera remarquer que dans Weltstaat - l'état mondial - Jünger

Faits
Il fait l'objet « d'une notice rouge à Interpol »
Ses « gesticulations pour acquérir de la notoriété aie entraîné une protestation officielle auprès de l'ambassade de France de Moscou »
En 2016, un mandat d'arrêt a été remis par la République dominicaine à Interpol. En octobre 2013, il a aidé des fugitifs à s'enfuir, condamnés en France pour trafic de drogue - ces anciens militaires transportaient pas de 680 kg de cocaïne.
En 2016-2017, Pierre Malinowski a menacé via son avocat - l'avocat d'extrême droite Elie Hatem - différents journalistes de presse et de télévision parce qu'ils avaient
Le 3 août 2017 Pierre Malinowski a envoyé un charmant message, bien entendu cela relève de la correspondance privée, on peut donc tout se permettre, mais c'est avec un torchon qu'on ramasse les colombins et les fèces : « Salut Coco, mon avocat a déposé plainte hier pour un torchon que tu as écrit sur un blog à deux balles (ou tu confonds Monaco avec le Kremlin etc...) bref tu es un bon toi, on l'a vite compris. Mais bon, on va quand même demander des dommages et intérêts pour diffamation, usage de photos privées et tout le tralala. Donc mon avocat va prendre contact avec le tien. Si tu n'as pas d'Avocat, fais le savoir. Bonnes vacances mon chouchou. » Le problème est que nous ne l'avons jamais diffamé, l'article en question était un extrait d'un article racontant comment il en était venu aux fouilles "archéologique". Mais peut-être employer les termes d'historien et d'archéologue le concernant relève-t-il de la diffamation, car il n'est ni l'un ni l'autre. C'est tout à son honneur si Elisabeth Lévy l'appelle l'Indiana Jones français. Dès lors on comprend que c'est autre chose qui dérange, parce qu'être qualifié de personnage fictif. 
Du 10 décembre 2019 au 19 décembre 2020, il rédige sous de faux-compte son propre article hagiographique. Il tente d'en créé la version russe qui est supprimée. Un compte Martin Cheribe est même créé le 1er juin. 
Sa fondation pour le développement des recherches historiques franco-russes financées par des amis du kremlin et dont la vice-présidente est n'est autre que la fille du porte-parole du Kremlin, Peskova. On peut voir mademoiselle Peskova sur les marches du festival de Cannes avec Monsieur Malinowski. On peut voir aussi une assistante parlementaire fouiller en champagne sur les terres de Pierre Malinowski. J'insiste sur ce point car dans les droits LGBT sont jugés comme une perversion décadente.


Propos
« Je ne supportais pas ce monde carcéral que l’on appelle « éducation nationale ». » ce qui peut expliquer ses propos insultant envers tout site universitaire.
 

Pierre, vous habitez en partie en France. Comment la crise migratoire a-t-elle affecté votre pays? Selon vous, quelles erreurs l'Union européenne a-t-elle commises à ce sujet?

La crise migratoire est devenue dévastatrice pour l'Europe, et en particulier pour la France. Cette «invasion» est également devenue l'une des raisons pour lesquelles j'ai quitté mon pays pour me rendre en Russie. La France compte environ 12 millions d'indigènes, à l'exclusion des autres nationalités européennes. Et 5 millions de musulmans. Le taux de chômage est de près de 10%. Le taux de criminalité est de 90% chez les jeunes africains. Je pense qu'il n'est pas nécessaire d'expliquer que la situation est presque irréparable. Les vagues de réinstallation depuis l'Afrique continueront de se poursuivre dans notre pays. Souvent, les immigrés viennent au pays (sans femmes), ils ont des coutumes et des opinions religieuses différentes ... Je ne veux effrayer personne, mais toute personne raisonnable comprend la gravité de la situation. Dans 50 ans, les Français deviendront minoritaires. La France a choisi son propre destin. Et c'est triste. L'Autriche, la Pologne, la Hongrie et l'Italie ont une position assez claire sur la question de la migration illégale et défendent leurs intérêts sans nuire à leurs propres citoyens, en maintenant une position inébranlable de politique de sécurité aux frontières avec l'UE et au sein de leurs États.

Pourquoi pensez-vous que des puissances nationales aussi grandes que l'Allemagne, la France et la Grande-Bretagne ont cédé sur cette question?

Il existe plusieurs raisons. Économique, politique et historique. La raison historique est due au fait que la France a eu de nombreuses colonies au cours des siècles passés. Outre l'indépendance de ces pays au XXe siècle, la France paie désormais la facture de l'arrivée de ces groupes de réinstallation, majoritairement maghrébins (* région en Afrique). Pour des raisons politiques, la France a lancé sa politique d'immigration sous l'impulsion de Giscard d'Estaing, ce qui impliquait un «lien familial». Autrement dit, avec le temps, les membres de leur famille peuvent également rejoindre les migrants économiques; mais on comprend les traditions de ces pays, qui consistent à donner naissance au plus grand nombre d'enfants possible. De plus, en France il y a le concept de «droit du sol» (jus soli, littéralement «droit de la terre»). Tout enfant né en France devient automatiquement citoyen français. Et bénédiction, aussi à la devise si précieuse en France: Liberté, Egalité, Fraternité. La France estime qu'elle peut et doit accepter toute la pauvreté du monde aux dépens de ses propres citoyens. Un plan similaire a été préparé pour l'Angleterre et l'Allemagne. Nous ne devons pas oublier que nombre de ces immigrants ne viennent pas de pays en guerre, mais simplement de pays pauvres, sans conflits graves. La Pologne et la Hongrie, après avoir regardé tout cela, ne veulent pas subir les mêmes calamités (islam dominant, empiètement, confusion). Ces pays sont très nationalistes et patriotiques, contrairement aux autres pays cités, et ils n'abandonneront pas. Quant à l'Italie, c'est une autre affaire. La principale raison était la crise économique comme critère pour les élections. Les Italiens ne veulent pas être surchargés de migrants, alors que le pays peine à survivre à la crise économique. La position de l'Italie a été immédiatement claire, dès que Matteo Salvini a été élu, il est devenu clair que le pays avait choisi une voie de prospérité nationale européenne saine.

Pensez-vous que l'UE en fait assez pour aider la France et la Grèce à faire face à la crise des migrants?

Si vous parlez de l'UE - Bruxelles et Strasbourg, le problème vient de là. Un président alcoolique, un député corrompu, des milliards d'euros sont dépensés pour toutes les perversions possibles (droits LGBT, immigration incontrôlée ...). La France ne reçoit pas d'aide pour faire face à la crise migratoire, elle paie tout elle-même. La France est l'un des principaux pays encourageant l'afflux de migrants, et elle oblige les autres pays à faire de même. En Grèce, la situation est un peu différente. Le pays est dans une situation très difficile. Le pays ne peut pas encore supporter l'afflux de population étrangère. Les migrants arrivent sur les îles et restent dans des camps, et l'aide européenne se fait attendre des mois pour s'occuper de ces personnes, et la Grèce doit soutenir et porter elle-même toute cette énorme responsabilité (agression, surveillance particulière, etc.). Et, bien sûr, comme on le sait, les migrants arrivant en Grèce ne veulent pas rester en Grèce, leur tâche reste de se rendre en Allemagne, en France, en Angleterre.
La Grèce a déjà eu de nombreux incidents avec des migrants qui sont maintenant arrivés, allant de meurtres, de vols, de crimes sexuels contre des femmes à de fausses cartes d'identité. Et en Grèce, il y a déjà eu des protestations en raison de la politique migratoire désastreuse. Quels conseils donneriez-vous à la France et à la Grèce à ce sujet? Comment voyez-vous les politiques de la France et de la Grèce en matière de contrôle des frontières et de sécurité de la société civile?
Tout est très simple. Si cette décision dépendait de moi, pas un seul migrant ne serait accepté en Europe. Nous tolérons l'afflux de migrants parce que nous l'aidons nous-mêmes dans un premier temps. Nous avons besoin d'une politique solide. Zéro flux migratoire. En ce qui concerne les actes criminels impliquant des migrants, la police doit appliquer des sanctions très sévères afin de décourager les autres. Ces gens s'imaginent qu'ils sont chez eux et appliquent leurs traditions et coutumes familières aux femmes occidentales. Mais si les policiers exercent leur loi dans la mesure maximale requise par la loi, ils seront immédiatement attaqués parce qu'ils sont racistes! À l'avenir, nous verrons de plus en plus d'affrontements entre migrants et Européens d'origine.
Comment, à votre avis, toute cette épopée peut-elle se terminer par «l'invasion de l'Europe», y a-t-il un moyen de sortir de cette crise ou sommes-nous en retard?
Je conseille à tout le monde de lire le livre de mon ami Jean Raspail: Le camp des Saints. Il a prédit ce qui se passe aujourd'hui il y a plus de 40 ans. Compte tenu du nombre de migrants déjà ici, compte tenu de la démographie africaine, qui augmente chaque jour, et qui quittent leurs terres pour l'Europe, cette épopée se terminera mal. Lorsqu'ils seront majoritaires, très bientôt, ils nous imposeront leurs lois, leurs coutumes. La démographie est ce qui amènera la disparition de la personne «blanche». La société cosmopolite tant souhaitée par les dirigeants de Wall Street est en marche. Leurs buts: une société complètement imbriquée, sans frontières, sans traditions chrétiennes. Nous y arrivons.
ces propos sont intéressants des la part d'un polonais (pensons à Bronisław) qui se prend pour un russe et méjuge de la France.

Propos démentis par la réalité
Sous le pseudonyme de Jehanne-Sylvie (qui connaît tout de sa vie, même la couleur de son caleçon, car comme Jean-Marie, il porte des caleçons).

Ses références (A quoi sert l'autorité sinon de bride ?)
Ernst Jünger penseur de l'Etat mondial et de la mobilisation générale ! admiré d'Hannah Arendt (voir le livre d'Emmanuel Faye, Heidegger et Arendt.

Son réseau :
 

Avis
« »

Sources
Nous avons quatre sources :
l'article avec les captures d'écran (instantanés) de (c) Marc Rylewski
le blog de Pierre Malinowski

le blog de Cédric Eyssette
le blog de Florian Cova

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article