Pages

Archives

Publié par La Philosophie

Ce sont des personnes qui mènent une forme de combat éthique, qui prennent conscience qu’il n’est plus possible de mentir, d’obéir ou d’accepter telle ou telle compromission, dans un contexte de pouvoir — Etat, société ou entreprise. Ils agissent d’abord en leur nom propre suite à une réflexion ou un ébranlement éthique, même s’ils mènent ensuite éventuellement une action collective. Ils ne sont pas les pas les petits soldats d’une idéologie ou d’une organisation structurée. Ce sont ensuite des gens qui agissent sans violence, ils font le choix de ne pas prendre les armes dans un régime oppressif, pour des raisons diverses. En outre, ils n’agissent pas en clandestins mais à visage découvert. Ceci explique qu'ils soient souvent persécutés par le pouvoir, jetés en prison. Enfin, un dissident, au sens propre, c'est quelqu’un qui fait sécession par rapport à la majorité, ce qui lui pose des problèmes : il est souvent considéré comme un mouton noir. En réalité, il est souvent juste, en avance sur son temps !

En mettant une virgule nous avons changé le sens de ce texte.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article