Pages

Archives

Publié par Gilles Andecq-Havre

Professeur agrégé des Universités de philosophie. Militant syndicaliste au sein du SNES, il milite pour la défense du français contre le franglais et pour la création d'un pôle d'enseignement supérieur à Lens.

À la fin des années 1990 et au début des années 2000, il est un des principaux acteurs, aux côtés de Léon Landini, Henri Alleg (le père de Jean Salem) et Georges Hage, de l'unification de plusieurs groupes oppositionnels communistes (la Coordination des militants communistes (CMC) du Pas-de-Calais, le Collectif national unitaire des communistes (CNUC)), au sein de la Fédération nationale de la renaissance communiste (FNARC), qui débouche, à travers le Comité de liaison pour une convergence communiste des associations nationales (dit la « Convergence communiste »), sur la création, en 2004, du Pôle de renaissance communiste en France (PRCF)

Son grand ouvrage est Lumières communes dont le titre fait à la fois référence à la période des Lumièrs et à la Commune de Paris. Philosophe marxiste, il a écrit divers ouvrages dont :

  • Marxisme et universalisme : classes, nation, humanité(s), Delga, 2015
  • Sagesse de la révolution, Le Temps des cerises, 2008.
  • Lettre ouverte aux ‘bons Français’ qui assassinent la France, Paris, Le Temps des cerises, 2005.
  • Mondialisation capitaliste et projet communiste : cinq essais pour une renaissance, Temps des cerises, 1997.
  • Patriotisme et internationalisme, éditions du CISC , 2010.
  • Essai sur la renaissance communiste – Éditions d’Étincelles, 2004.
  • Communisme, vers quel avenir? (collectif, Le Temps des cerises en 2002).
  • Sur la dialectique de la nature (revue Étincelles, 2005)
  • Ressourcer l’économie marxiste. Sur le concept de travail productif, 2002. Numéro spécial de la revue Étincelles sur l’économie (n°5, mai 2002).
  • Le marxisme est-il une ontologie? – Débat avec Lucien Sève, G. Gastaud et Y. Quiniou, revue La Pensée, n°275, mai 1990.
  • Lettre ouverte au physicien Gilles Cohen-Tannoudji sur la signification philosophique du rapprochement entre cosmologie et physique des particules. Revue La Pensée, n°259, septembre 1987.
  • Et la révolution, c’est pour quand? – Participation à un débat organisé dans Commune, n°11, septembre 1998. Participation de F. Hollande, R. Hue, A. Krivine, D. Gluckstein, L. Sève, G. Gastaud, F. Combes, J.-J. Karman, etc.
  • Pour une analyse révolutionnaire de la contre-révolution, in Octobre 1917, causes, impact, prolongements (Actuel Marx/Confrontation, P.U.F.).
  • La vie éphémère, commentaire par G. Gastaud de la réflexion d’Épicure sur la mort; in Cahiers philosophiques, n°31, juin 1987.
  • Exterminisme et criminalisation/ Pour une lecture anti-impérialiste du Projet de paix perpétuelle d’Emmanuel Kant., N° Spécial d’Étincelles (cahier n°2, supplément au n°1 d’Étincelles).
  • Notre héritage n’est précédé d’aucun testament (René Char). Réflexion sur l’héritage communiste, Étincelles, Janvier 2001.
  • Actes du colloque de Malakoff sur le 80ème anniversaire du Parti Communiste Français. Organisé par G. Gastaud. Participations d’H. Martin, H. Alleg, R. Lefort, P. Thorez, etc.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article