Archives

Publié par Anthony Le Cazals

« ...si l’histoire intérieure de la France, à travers le XIXe siècle, ne nous présente au premier coup d’œil qu’une série de bouleversements, un examen approfondi nous révèle la persistance d’une seule et même aspiration, suite naturelle du plus grand effort qui ait jamais été tenté pour ajuster le gouvernement des hommes au niveau de la raison. En proclamant l’égalité des droits et l’indépendance de la personne, la Révolution avait érigé en idéal le régime démocratique ; mais elle ne l’avait pas réalisé, car ce n’est pas en un jour, ni même en un siècle, qu’on pouvait substituer ou tout au moins superposer au sentiment et à la tradition, qui avaient toujours été les ciments intérieurs des sociétés humaines, le principe d’unification purement rationnel sans lequel il n’y a pas de démocratie vraie et qui est la communauté d’obéissance, librement consentie, à une supériorité d’intelligence et de vertu. » Henri Bergson, Discours de réception à l'Académie Française, le 24 janvier 1918.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article