Archives

Publié par Anthony Le Cazals

C'est redoutable de croire en sa propre imposture. Là nous sommes au coeur de passion humaine, quand celles-ci prennent le tour de la mégalomanie. C'est un peu comme la fêlure d'Onfray un peu perdu qui . Plus ce qui s'apparentait à un philosophe se fait médiatique plus il perd de la retenue et ainsi de ce qui faisait sa concentration. Le hic est que Badiou appert de plus en lus comme un sophiste bien qu'il s'invente de nouveaux maîtres (lui qui sait bien que les maîtres dont il a été contemporain son Mao . Pour dire cela je ne me base nullement sur le Laruelle : Contre Badiou, l'introduction du maoïsme en philosophie que je vous invite à consulter. Peut-être m'en ferez-vous un retour ici.

Je dois faire aveu de mes propres débords et outrances, Sarah Kofman était bien morte avant la série des dégrisements badiousiens chez les deleuziens (G. Châtelet, I. Lapeyroux, F. Zourabichvili). Etrange chose que l'idéal communiste quand le socialisme est mort, il est bon quand il est minoritaire, il n'est pas dictature contrairement à l'écologie politique qui se base sur la culpabilité.

Quand le désir de philosophie s'apparie au désir de nouveauté, cela ouvre la porte au fascisme, mais n'allons pas trop loin dans les conclusions sur cette zone trouble. Je remercie ici Jacques Roubaud qui a très bien vu que la politique du coucou produisait des assassinats.

J'ai enfin pu grâce à mes amis Denis et René-Jean (et Jacques Le Sage son aîné) faire une distinction entre le pervers narcissique qui se fait toujours avoir et le manipulateur narcissique qui lui ouvre des contre-feux pour donner le change, parfois de très belles lettres suffisent. Vais réussir à clore cette période de 10 ans ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pr S. Feye 08/11/2019 14:50

Bonjour,
Peut-être ceci pourrait-il vous intéresser.
https://www.youtube.com/watch?v=kBCDU_PnavQ
Cordialement

Pr Stéphane Feye

La Philosophie 14/11/2019 00:33

Dit autrement en terme plus Kabbalistique, La Mirah (comme ne parle Pierre Rachline) et la Shekinah sont déjà dépassées. Dit en terme philosophique le Pli et le Dépli sont d'un autre époque où l'on accompagnait la chute des idées dans les esprits. Très certainmeent nous rejoignons-nous sur les Lumières. Mais il n'y a pas que le XIXe et le XXe qui soient des siècles terribles, le XVIe, le XVIIe et XVIIe sont les trois plus commntés pas Nietzsche par exemple en tant qu'époques... Le XIXe étant associé au pessimisme bouddhique., ce romantsime qui s'est doublé d'une industrie (peut-être la moins industrielle dans ses fruits).

On devrait publié cet article sur les trois époques (rien à voir avec les trois âges de vico, qui tiennent plus des trois génération, 'll'éveil, l'âge d'or et la décadence de toute entreprise ou transmission).

Prenez-soin de vous ou que votre fils le fasse.

La Philosophie 14/11/2019 00:22

Bienvenu en terres de philosophie. Ce que dit Heidegger peut ^ êtree pris à contre pied en ce que l'angoisse est tout sauf un affect philosophique - c'est un long désaccord avec Prado par exemple, simplement parce qu'un blocage ou un casse-tête n'amène à rien. Je crois que je connaissais déjà votre connaissance. Je ne crois pas qu'il y ait à sortir de la philosophie simplement elle a changé d'époque ou de concorde. Pour preuve l'article commençant par Egalitariste et libéral... au sens où le changement est structurelle, de même que la fin des Eglises, l'Etat ne s'abolit pas en tant que pensée mais dépérit, c'est pourtant jusqu'à l'apparition des fondation la seule institution qui détenait les propres cordons de sa bourse.
Vous êtes un musicien de partition, je fréquente davantage les jazzmen...

Pour en revenir à votre vidéo vous prêcher un convaincu, vous voulez donner de la potion magique à Obélix. Comment disons que nous sommmes les héritiers de l'école héllénistique de Pairs.

Je me permets de vous conseillez Poétique de Jacques Roubaud, La condition tropicale de Hallé, le tempo de la pensée de Patrice Loraux (quoiqu'il ait accepté d'aller plus en avant pour devenir un Socrate). Je ne souhaite vous marginalisez en tant que catholique ou .

Il se troouve que nous lisons Plutarque, Pindare (les thébéens avec Sophocle), Ovide, Homère, Hésiode, Auncune invention que de pearler de l'importance des thébéens, Nietzsche l'a fait sans l'expliciter...

Le mythe que vous essyez de réactualiser cette mathésis unviersalis que les renaissants voulaient être la philosophie naturelle traverse Descartes, Spinoza, Leibniz... Mais la Nature plus que Dieu n'existe à présent. Faut-il revoiler Isis ? Il n'y a pas besoin de Mystère juste de s'investir.

Portez-vous bien et continuer votre école.

Tietie007 26/08/2016 09:49

Je n'ai jamais lu Badiou,et je pense que je ne lirai jamais la prose de cet ancien maoïste qui avait loué l'action du Kampuchea démocratique. Mais je me demandais si ce marxiste-léniniste, gourou philosophique, ne s'était pas rallié, dernièrement, à un platonisme de bon aloi. En vieillissant, Alain, Badiou pas Soral, penserait-il un peu plus aux arrières mondes ?

Nelson 06/10/2016 16:07

@ Tietie007
Qu'est-ce qu'un "platonisme de bon aloi"?