Archives

Publié par La Philosophie

Sur quoi se base l'antiphilosohie d'Alain Badiou ?

sur une extension de la définition de kla cure chez Lacan qui vise précisément à faire que la psychanalyse ne soigne pas, ne soit pas thérapeutique mais vise à la constitution de maîtres, lesquels prennent souvent le manteau de pervers-narcissiques à notre époque. Élever l'impuissance à l'impossible est la définition la plus synthétique que antiphilosophie donne de la philosophie pour précisément la rendre impuissante et faire de tous les cas de philosophie des antiphilosophie par retournement, sans jamais remettre en cause la parole du maître à savoir Lacan, désigné comme le rationaliste intégral.

sur une accroche qui vise à faire genre philosophie (noeud borroméen de l'historicité de la philosophie), plus c'est abstrait, plus ça ,n'apporte rien, plus ça passera pour de la philosophie, puisque le maitre sophiste se doit de faire trou et de créer ses suiveurs qui feront la propagation de la foi, la propagande. Le degré zéro de l'historicité de antiphilosophie passe par l'énoncé mal traduit du genre philosophe par excellence Parménide, tel que le désigne Loraux. Le cas de philosophie est aussi une invention de Patrice Loraux. A chacun ses "maîtres", ses référents mais les chiens ne font pas des chats. Même Mao, autre sophiste, le sait bien.

sur des évidences qui produisent des un raisonnement par pétition de principe et s'appuient sur des biais de confirmation quand ce ne sont pas les formules qui manquent de rigueur du propre aveu de Badiou. Lui s'en moque tant que l'abstraction demeure et que l'effet attrape nigaud est présent.

La philosophie a contrario ne vise pas à faire prendre des vessies pur des lanterne, ce qui est la définition de l'idéalisme. Mais la philosophie ne peut plus être idéaliste ni même matérialiste  ou spiritualiste. Elle a déjà franchir un cap que ceux qui pensent plus qu'il ne réfléchir leur biais cognitifs ont déjà franchi. Simplement penser, non pas réfléchir la modernité classique sous l'emblème d'un "sujet", c'est-à-dire d'une substance moiïfiée, faite "moi", Summum du narcissisme, summum de l'individualisme chrétien de salut de l'âme, qui même chez Spinoza prend les atours d'une santé de l'âme ou béatitude alors même qu'il est en pleine détresse sociale d'être sorti de sa communauté comme l'ont relevé moult philosophes, point de départ de sont conservatisme paradoxal.

L'autre point d'insertion dans l'espace médiatique consiste à trouver quelques personnes universitaires aux états-unis qui commentnet vos livres et à faire passer cela d'un point de vu médiatique pour une réception internationale - c'est le coup de marketing Badiou, pour enfoncer le clou de son auto-légitimiation. Ceci est une recette, il faut en général prendre le philosophe du moment à contre-pied, puis faire croire que c'est sa grande oeuvre obscure qui a été cmentée. Mais n'allons pas plus loin dans les supputations, parce qu'encore on ne dépase pas le degré zéro de la philosophie qui si on va plus loin se retourne en sont inverse car comme dit un maître antiphilosophe "un manifeste est tout sauf ce dont il se prétend le manifeste" car la seule formule qui vaille en philosophie est qu'elle est là où elle n'est pas formulée, là où elle débrousaille et donc réoriente.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article