Archives

Publié par Anthony Le Cazals

Ce soir 19h, avant-dernière séance du Séminaire de Patrice Loraux, EHESS, salle 2, 54 boulevard Raspail, Paris.

 

Patrice_Loraux.jpg

 

Je ne sais pas si cela vous donnera l'eau à la bouche mais voici la liste des forces comprises dans le concept de champ que développe cette année, Patrice Loraux :

1°) la force réactive d'inertie, de stabilité, de cramponnement sur une origine
on ne reste pas soi-même sans cette force.
2°) la force de dérive, d'altération, de déviance qui peut nous faire dire que même la rectitude des vies est à modifier
3°) la forme d'ammplitude de la dérformùlmatrion admissible  jusqu'à lanon-reconnaissance (variation éidétique)
4°) frayage, tracage, intinéraire, voyage, exil, migration
le statut du poartage visible/invisible quioblige à ne pas être sur un
5°) attraction magnétique rétro-reflexive
richir qui a le souci de se laisser porter au-delà de la portée du sujet
6°) l'élan, la force qui fait opérer le tout des métamorphoses, c'est la force naïve motrice qui nous fait dire : ça roule.
7°) la force d'incubation, à l'exemple de la plupart de découverte de Leibniz, le système, la pensée algorithmique (calucl différentiel et intégral), qui perdent de leur intérêt pour la pênsée aussitôt qu'ils sont découvert. Pour Loraux, certes il y a de la fécondité mais aussi de la jachère, de la lente incubation.
8) dilatation et contraction, on la retrouve chez Bergson en tant que tendances de l'élan dont nous parlions plus haut.
puis pour finir, on peut adjoindre
9) la force qui va au-delà de ce qu'elle peut, le forçage

Compléments personnels :
Il doit en exister d'autres, à vous de poursuivre cette liste. Je pensais de mon côté à la force d'attraction, qui n'est pa seulement la gravitation mais aussi la séduction.
La plus grand force et donc c'est celle de la rotation de la terre autour du soleil, parce que cela induit 3 mouvements : un mouvement du manteau sur le noyau, qui permet un magnétisme, qui permet une atmosphère ionisée à sa périphérie (les ions protègent des radiations solaires). Il existe des ondes qui ne sont pas des vibration du champ électromagnétique terrestre on les nommes non-hertzienne, je crois que la résonance Schuman en fait partie).
Nos corps sont essentiellement soumis au champ électromagnétique et à la force d'attraction terrestre (dite force de gravitation) si bien qu'on ne sait pas si on pourrait vivre en dehors. Je vais me faire mysitque mais la résonnance schuman découverte en 1952 fut intuitionné par le grand découvreur Tesla qui est l'un des premier découvreur plus que scientifique à avoir eu une intuition du Sens de la Terre avec le géographe Elisée Reclus (et similairement à celui-là le naturalisme de Goethe, j(entends la même açon de se positionner dans la nature). J'évite d'en faire trop parce que sinon on peut se barrer dans des hypothèse à la William Reich sur l'orgone et les ondes alpha. Mais le sens de la Terre (inscrit dans la Bible dès la Génèse et non dans le nouveau testament, (comme le remarque Heidegger quand il parle de Nietzsche : in "chemins qui ne mènent nulle part").
Je n'ai pas le temps de développer mais de l'usage de cette force naissent d'autres forces comme celle utiliser dans les déplacement en arts martiaux ou la force de percution utilisé en saut en hauteur (fait rebondir un bâton à la verticale et vous comprendrez)...   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article