Archives

Publié par Anthony Le Cazals

Foire d'empoigne et "gais" lurons.

Alain Badiou a fait parvenir à L'Express un court texte incisif en réponse au livre de son ex-disciple.

A propos du livre titré Après Badiou

Un ex-disciple a tenu à publier un ouvrage où il "explique" de façon particulièrement vulgaire, anecdotique et ignorante, les raisons de sa rupture avec moi. Il est exact que j'ai été un temps intéressé par le travail de Mehdi Belhaj Kacem. J'ai écrit une préface pour l'un de ses livres, je l'ai invité à mon séminaire, j'ai été son éditeur chez Fayard... On aurait pu croire que tout cela créait une fidélité. C'était le cas pour moi, mais non pas pour lui. Visiblement, il a pensé qu'être mon ami ne lui rapportait pas assez, ni assez vite, et qu'être mon ennemi lui rapporterait gros : il suffirait de vendre sa renégation à ceux, nombreux et puissants, qui sont mes ennemis de longue date. Tout un chacun pourra une fois de plus constater que le mélange de la trahison, de la mégalomanie et de la paresse n'a jamais donné qu'une pénible bouillie. Je n'ai aucun autre commentaire à faire sur cette banale histoire de corruption mentale. Au demeurant, je n'ai pas l'habitude de commenter les très nombreux livres qui me sont consacrés. 

 

Alain Badiou, Paris le 27 mars 2011 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article