Archives

Publié par Anthony Le Cazals

Critique de la notion de forme...

 


Le pourquoi des formes selon Tocqueville : « Les hommes qui vivent dans les siècles démocratiques ne comprennent pas aisément l’utilité des [ormes ; [...] Cet inconvénient que les hommes des démocraties trouvent aux formes est pourtant ce qui rend ces dernières si utiles à la liberté, leur principal mérite étant de servir de barrière entre le fort et le faible, le gouvernant et le gouverné, de retarder l’un et de donner à l’autre le temps de se reconnaître. Les formes sont plus nécessaires à mesure que le souverain est plus actif et plus puissant, et que les particuliers deviennent plus indolents et plus débiles [.1 Cela mérite une attention sérieuse […] »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article