Archives

Publié par Anthony Le Cazals

Qu'est-ce qu'une affaire ? ou plutot qu'est-ce que le 11 septembre, avant tout une affaire ou une frange conservatrice et crispée accuse l'autre frange de produire une théorie du complot et de mettre une volonté derrière les choses, une manière rassurante, de palier à l'effraction de l'évènement. Sauf que le 11 septembre n'est pas un événement, car trop bruyant pour l'être. Une évènement touche toujours l'ordre de la pensée et là ce n'est tout au plus qu' un symptôme d'auto-mutilation. Ce sont là les propos que tiendrait l'autre frange irréconciliable de la première sur le 11 septembre. Un affaire, dégagée de tous les problèmes de cohérence d'explication sur quelque chose dont personne ne possède toute les données (c'est la caractéristique de l'explosion de la 3ème tour qui comprenait l'autorité portuaire avec les enregistrements de communication aériennes et des canaux policiers/pompiers ainsi qu'étrangement tous les dossiers en cours de la commission d'affaires boursières américaines soit plusieurs milliards de passifs pour les proches de Bush et du complexe militaro-industriel ... si les deux premières tours sont tombées du fait de l'arrachement de système anti-incedie qui aurait laissé monter la température du feu en dessous du degrè de plasticité de l'acier, comment celui-ci n'a pas fonctionné dans la troisième tour ?) . L'affaire du 11 septembre est surtout la marque de deux réactivités, celle crispé et conservatrice qui gobe tout ce qu'on lui dit et celle plus généreuse qui voit bien que quelque chose cloche (quand par exemple le propriètaire du WTC 7 demande aux pompiers de "pull it", cette tour Que ce soit une opposition entre des opinions divergentes cela appert au vu de cette citation  : "j’ai fait huit ans d’études sur le sujet après le bac et je continue encore aujourd’hui par passion sur ce sujet, je pense donc avoir acquis un minimum d’expertise pour présenter un avis circonstancié sur la question". L'avis circonstancié ou opinion n'a jamais relevé de la science et une affaire ne relève pas non plus de la science, même si elle peut s'adresser à elle sous couvert d'expertise, mais là on confond science et ingéniérie, les ingénieurs en bâtiments s'il ont une formation scientifique comme toute personne qui passe la bac ne sont pas des scientifiques pour autant. Par contre monsieur Quirant continue de refourguer les vieux modèles incomplets, n'expliquant pas pourquoi le noyau central des tours s'est volatilisé mias davantage pourquoi des pancakes s'effondrent. "Pour conclure, je rappellerai simplement la maxime de George Edward Pelham Box : “Essentially, all models are wrong, but some are useful”  On pourrait la traduire ainsi : "Par définition, tous les modèles sont faux, mais quelques-uns sont utiles" ". Un modèle obéit à un critère de beauté et non à celui de vérité, pour la simple raison qui est avant tout une démonstration, d'où la notion d'utlité utilisé par Pelham qui décridibilise les modèles explicatifs des deux bords, ceux qui cherchent à être trop cohérents. Comme Quirant le rappelle ailleurs. Pour un pseudo scientifque, il aime même sortir de son domaine de compétence, avec par exemple  :  

 

 

 

Afin de m'assurer que mon commentaire (de délassement) soit publié sur le blog de laurence Hansen-love en voici une copie ici...

 

Je me permets d'indiquer toute une série intrigante de vidéos.

VIDEO-11-SEPTEMBRE / manipulation d'Etat ?

VIDEO-11-SEPTEMBRE / manipulation d'Etat ? (2)

La seconde vidéo m'a fait prendre les thèses de Thierry Meyssan (que je croyais délirer) très au sérieux, en effet des militaires, des officiers de police, corrobore le fat qu'un avion est passé au-dessus d'une pompe à essence. Il suffit aussi de lire le livre de Naomi Klein (la stratégie du choc) à propos du discours de Donald Rumsfeld sur l'ennemi encore plus dangereux que les soviétique. ... à savoir ... tadam ! la buraucratie du Pentagone. Elle représentait un "danger" pour les néo-cons, ainsi on comprend mieux que certaines personnes étiaent prêtes à sacrifer certaines de leur ouailles. Même Allègre n'a jamais auss bien réussi à dégraisser le mammouth.

C'est pour cela que tout le mouvement pour la vérité pour le 11 septembre (qui par là même est un mouvement de réaction alors que les forces passent à présent ailleurs) ne rentre pas dans les théories du complot, contrairement à la version officielle qui en est une... C'est étonnant mais ça me fait toujours penser à l'affaire Dreyfus dans son déroulement, il y avait à l'époque un complot juif contre la France à présent c'est un complot islamique contre l'occident...L'ennemi avait été désigné avant toute enquête sur les high-dammage destruction. On pourra toujours que personne au sein de l'adpministration n'avait averti et bien non, encore fallait-il se rendre audible auprès de l'opinion public après s'être loyalement tourné vers le haut de la hiérarchie. Quelqu'un pourra-t-il  démonter la seconde vidéo, dont les sous-entendus de non prise en compte des témoignages corrobore ce qui est arrivé à Sybel Edmond.

Je crois que face à la réaction néo-conservatrice qui occupe le site conspiracywatch on peut parler de syndrôme de déni. Des gens au coeur de l'administration ont dénoncé des agissement propre à des "Estérazy".

 

Je précise que sur les théories du complot nous avions déjà souligné le dager de l'intentionnalisme comme le relevait Corcuff.

 

Sinon à propos J'ajoute cette vidéo à propos d'Al-quaida

 


Ex-chef de la DGSE: "Al Qaida est mort en 2002"... par ReOpen911

 

Vous me semblez en retard d'une guerre, je me permets de vous transmettre une allocution d'un responsable du contre-espionnage français qui explique clairement que Al-quaida n'existe plus hiérarchiquement et logistiquement depuis 2004. Même l'intiutulé d'Al quaida au Maghreb islamique diffère preuve qu'il ne s'agit pas de la même mouvance un peu comme les indépendantistes corses mais bien de "donner à son action un retentissemnt international".

 

 

Plus difficile à suivre car il faut une certaine culture de géostragie et de géopolitique...

 

Si tous les politologues, sociologues, ont accordé du crédit à une thèse conspirationniste qui avance que ce sont des djihadistes qui ont fait s'effondrer les tours du World Trade Center (financés par l'Arabie saoudite plus précisément la famille de ben Laden et aidés logistiquement par l'ISI, les mêmes services de L'ISI aidant par la suite à combattre les talibans en Afghansitan)... Bref qu'il y ait eu conspiration du Dehors contre les Etats-Unis alors que cela relève davantage du deni d'automutilatoin, quant à savoir si cette auto-mutiliation est volontaire ou produite par négligence peu importe dans le cas contraire cela relèverait de l'intentionnaliste (pour parler d'auto-mutilation il suffit de prendre au sérieux le témoignage de Sybel Edmond qui dit que Condolezza Rice mentait quand elle disait ne pas avoir été avertit). Même J. Quirant produit une pseudo-science avec des modèles essentiellement faux comme il le dit ailleurs mais utile à la démonstration (or une démonstration repose toujours sur un critère de beauté - ou déficacité - et non de vérité selon toute la tradition philosopohique qui part de Platon à Aristote...). On peut parler longtemps des complots ou des "affaires" qui témoigne avec tout d'un dissensus irréconciliable mais on rate par là ce qu'il y a d'important.

Ce qui m'amuse dans le discours des quelques uns qui dénonce des thèses "conspirationnistes" ou "négationnistes" c'est qu'ils utilisent les mêmes arguments que j'utiliserais contre ce qu'ils avancent. : pseudo science, modèle qui ne sont pas la réalité, etc... Les spécialistes se retranchant surl leurs spécialités et les métaphysiciens sur leur métaphysiques. Mais il ne reste rien vu que toutes les preuves ont été détruites et qu'il s'agit avant tout d'un événement médiatique si on s'en tient au 11 septembre ou encore à la cervelle de Kennedy. Les uns parleront de complot, autres de stratégie du choc, comme un nouveau Pearl Harbour.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tietie007 04/03/2015 12:11

Bof, vous êtes bien un pseudo-philosophe qui croyait à des fadaises d'ados boutonneux bouffant du pop-corn ! La défaite de la pensée, voici l'expression de votre oeuvre pleine de mongolance. Salutations ummites.