Archives

Publié par Anthony Le Cazals

239_Management_de_la_performance-copie-1.jpg
cliquez sur l'image
Sous le terme de "taylorisme excessif", c'est une simple critique du Toyotisme mis en place depuis la fin de Bretton Woods, avec son auto-évaluation en vue de l'amélioration des tâches (fin de l'article). C'est donc le cognitif (J'apprends beaucoup !) qui devrait faire office de réengagement ? Le surtitre indique qu'on ne sort pas du Toyotisme en fait ! sous-couvert que les salariés critiquent le taylorisme éculé ! Nous avons déjà vu les différents âges du capitalisme.
 
Toyotisme = "faire définir les indicateurs de performance [et donc de suppression de poste] par les salariés eux-mêmes", CQFD. En cela le Toyotisme a intégré une partie de cette donnée marxiste qu'est la surproduction par la performance qui vise son auto-suppression (mise en abîme marxiste, Aufhebung). Le management de la performance autre nom du toyotisme a été théorisé par un livre en 1981: Le prix de l'excellence.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article