Archives

Publié par Anthony Le Cazals

"J'imagine aussi que dans les arts martiaux, une partie des gestes appartient à un répertoire non naturel, issue d'une recombinaison originale de synergies ou de primitives motrices, ces mouvements atypiques acquis grâce à la pratique intensive créant peut-être de nouvelles synergies. On sait, en effet, que le cerveau peut réorganiser ses connexions fonctionnelles. Une partie des arts martiaux orientaux doit utiliser des combinaisons savantes de mouvements appartenant au répertoire commun de gestes et de mouvements "contre-intuitifs". Dans un autre domaine, des comiques comme jacques Tati, Buster Keaton, ou Charlie Chaplin provoquaient le rire nous présentant des mouvements impossibles ou contre-intuitifs. Le philosophe Henri bergson analysait d'ailleurs en ce sens l'origine du rire." Alain Berthoz, la simplexité, Odile jacob, 2009, P. 112.

 

je souligne au passage, par rapport au concept de simplexité que Berthoz dissocie la simplicité de la complexité, connaisant si peu l'ouvre de Bergson, pour qui l'a simplicité ne s'oppose pas à la complexité mais aux complicatins. La simplicité n'a rien de figée :)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article