Archives

Publié par Le Cazals

Voici un livre disponible sur internet uniquement dont nous vous avons déjà donné une rapide présentation ici. Pour le télécharger cliquez ici, nous vous donnons juste en dessous son plan et un rapide contenu. Cela parle de la capacité à devenir autonome, à s'affranchir des systèmes de reconnaissance et de pouvoirs mais aussi de la forme de pensée qui est relative à cette démarche, à cette dynamique : l'expérimentation de l'autonomie ou la pensée du Surpli. 

 

 


 

Introduction ..........._4

I.1. Les signes qu’il nous faut  ..........._6

Le signe naturel. Le signe artificiel. Le signe linguistique. Les signes chez les stoïciens et chez Pierce. Les images sensori-motrices ou signes porteurs d’affect.

 

I.2. Bergson et les images : sortir des doctrines  ..........._10

Affection et perception et non sensation et représentation. Le double abandon du matérialisme et du spiritualisme. Au delà-du vitalisme. La complexité de la vie et du travail est une simplicité enrichie

 

I.3. Nietzsche et les signes : recueillir ce qui doit être affirmé  ..........._16

Pourquoi la science a-t-elle tant d’avance sur la philosophie ? Qu’est-ce que la morale ? Qu’est-ce que la grande politique ?


 

 

II.1. Merleau-Ponty et le chiasme : supprimer les absolus  ..........._23

La décomposition du chiasme à partir de trois familles de distinctions

 

 

II.2. Foucault et le Dehors : transgresser ou se laisser attirer  ..........._28

Foucault et la pensée du Dehors. Pour une nouvelle théorie des signes. La ransgression de la limite et l’attirance vers le Dehors.

 

II.3. Deleuze et les deux éternités : se dépersonnaliser  ..........._33

Deleuze et la pensée du surpli : les deux éternités. Eternité de succession et durée porteuse de nouveauté chez Bergson. Immortalité et éternité de coexistence chez Spinoza. Les deux régimes de pensée chez Deleuze.

 


 

 

III.1. Badiou et le désert philosophique : sortir du désert ..........._41

Présentation de la philosophie de Badiou. La crise de vérité et le retour au même. Point de conciliation entre Badiou et Deleuze : formaliser, interpréter, expérimenter.

 

 

III.2. Vers d’autres positivités : s’appuyer sur les sciences ..........._50

Les potentialités de la physique quantique et la hiérarchie chez les rats

 

III.3. Vers une pensée de l’affectif : être en capacité autonome ..........._73

Le régime affectif ou propre au fini-illimité. Hétéronomie, Homonomie et Autonomie. Les trois politiques. Vers une capacité autonome


 

 

Conclusion ..........._86

Bibliographie ..........._88

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ritoyenne 02/11/2010 19:48



Avec le fond noir on y voit plus rien !



Ritoyenne 18/01/2007 01:24

Cf le post sur mon vlog du 18/01/07A bon entendeur salut :)(je prendrais l'absence de réponse comme une insulte!!!!)

Paris 8 philo 18/01/2007 22:33

La réponse se fera par mail. Que dire de plus ici :)

Le Cazals 17/01/2007 21:08

Blackplaton n'ous a envoyé ce petit mail.
je viens de voir que tu as publié sur le site ton mémoire au titrealléchant de "philosophie à venir", non seulement le jeu de mots est exellent mais tu utilises à la virgule près les philosophes que j'emploie pour la "philosophie a-venir" (ça c'est mon jeu de mots!)Bref, je lis ce memoire là et j'espère en rencontrer l'auteurprochainement!au fait, bonne année!

Ritoyenne 14/01/2007 14:52

Que devient la joyeuse troupe du 8ème ?

La rédaction de Paris 8 philo 15/01/2007 13:55

C'est vacances jusqu'en février certainement, il y a plein de textes en préparation mais pour l'instante ils ne sont pas finaliser. Sur Deleuze et son involontarisme du virtuel, sur les opinions autoriaites et les rabatements que Badiou fait opérer à la pensée (en ce moment il occupe beuacoup la scène parisienne et amériicaine autant le laisser pendre du plaisir pour le moment), sur les 3 vertus de la pensée des sages (philosophie) et les trois audaces de la pensées tragique. Pour ce cjher Black Platon un texte sur la discretion et la monstration (le discret en tant que pensée en train de se faire peut faire concurrence au virtuel, Nietzsche l'appelait intempestif).
BONNE CONTINUATION EN TOUT CAS

ritoyenne 03/01/2007 12:51

Ca m'a l'air très interessant, j'ai pas le temps de le lire là, je ne suis toujours pas chez moi, mais je le lirai, je l'ai imprimé.Bisou bonne année,La ritournelle.