Archives

Publié par Les Etudiants de Paris 8

Simone de Beauvoir

 

«On ne naît pas femme: on le devient.»

Ecrivain et philosophe féministe, 1908-1986

retour à la liste des auteurs

 

 

 

Vie de Simone de Beauvoir

Simone Lucie-Ernestine-Marie-Bertrand de Beauvoir, issue d'un milieu aisé (son père est avocat), est l'aînée d'une famille de deux enfants.  Sa mère est une catholique dévote qui élève ses deux filles dans un cadre strict et traditionnel.  À l'adolescence, Simone de Beauvoir devient athée et décide de consacrer sa vie aux études et à l'écriture.

Elle étudie la philosophie à la Sorbonne à Paris où elle rencontre Jean-Paul Sartre avec qui elle partagera sa vie.  Elle passe son agrégation en 1929 à l'âge de 21 ans.  Elle enseigne la philosophie à Marseille, Rouen et Paris jusqu'en 1943, année où son premier livre, L'invitée, est édité.  Ardente avocate de l'existentialisme incarné par son compagnon Jean-Paul Sartre, elle soulève des questionnements afin de trouver un sens à la vie dans l'absurdité d'un monde dans lequel nous n'avons pas choisi de naître.   Associée à celle de Sartre, son oeuvre s'en différencie dans la mesure où elle aborde le caractère concret des problèmes préférant une réflexion directe et ininterrompue sur le vécu.

Paru en 1949, le célèbre Deuxième sexe, où s'exprime avec virulence et sur un ton nouveau le refus de l'infériorité "naturelle" de la femme, devient l'ouvrage de référence du mouvement féministe mondial.  À partir de 1947, les voyages se succèdent, aux États-Unis, où elle séjourne en 1950, en Afrique et en Europe.  En 1954, le prix Goncourt attribué à son roman Les mandarins où revivent les années glorieuses du groupe existentialiste confronté à des choix politiques et intellectuels délicats attire sur son oeuvre l'attention du grand public.  Elle continue à voyager, en Chine (1955), à Cuba et au Brésil (1960), en Union soviétique (1962) tout en poursuivant la rédaction de ses mémoires et son action pour la libération de la femme.  En 1971, elle assure la direction d'une revue d'extrême gauche "Les Temps Modernes" qu'elle a fondée avec Sartre.

À partir de 1980, après la mort de Sartre, sa santé physique et mentale se détériore à cause de sa dépendance à l'égard de l'alcool et des amphétamines .  Elle meurt à l'âge de 78 ans et est enterrée dans la même tombe que Sartre.

Citations

«La parole ne représente parfois qu'une manière, plus adroite que le silence, de se taire.»

«Voilà le privilège de la littérature [...].  Les images se déforment, elles pâlissent.  Les mots, on les emporte avec soi.»

«Dans toutes les larmes s'attarde un espoir.»

«Il m'était plus facile de penser un monde sans créateur qu'un créateur chargé de toutes les contradictions du monde.»

«Toute réussite déguise une abdication.»

«Sans échec, pas de morale.»


Simone de Beauvoir par elle-même

"On a forgé de moi deux images. Je suis une folle, une demi-folle, une excentrique [...] J'ai les moeurs les plus dissolues; une communiste racontait, en 45, qu'à Rouen, dans ma jeunesse, on m'avait vue danser nue sur des tonneaux; j'ai pratiqué tous les vices avec assiduité, ma vie est un carnaval, etc." (La force des choses)

"Souliers plats, chignon tiré, je suis une cheftaine, une dame patronnesse, une institutrice (au sens péjoratif que la droite donne à ce mot). Je passe mon existence dans les livres et devant ma table de travail, pur cerveau. [...] Rien n'interdit de concilier les deux portraits. [...] L'essentiel est de me présenter comme une anormale." (Ibid)

"Économiquement je suis une privilégiée. Certains censeurs me reprochent cette aisance: des gens de droite, bien entendu; jamais à gauche on ne fait grief de sa fortune à un homme de gauche, fût-il milliardaire; on lui sait gré d'être de gauche. L'idéologie marxiste n'a rien à voir avec la morale évangélique, elle ne réclame à l'individu ni ascèse, ni dénuement: à vrai dire, elle se fou de sa vie privée." (Ibid)

"[...] Le fait est que je suis écrivain: une femme écrivain, ce n'est pas une femme d'intérieur qui écrit mais quelqu'un dont toute l'existence est commandée par l'écriture. ( Pour l'écrivain, il s'agit de communiquer "le sens de l'être dans le monde"). Cette vie en vaut bien une autre. Elle a ses raisons, son ordre, ses fins auxquels il faut ne rien comprendre pour la juger extravagante." (La force des choses)

"Pourquoi ai-je choisi d'écrire? [...] La première raison, c'est l'admiration que m'inspiraient les écrivains [...] les livres, tout le monde les lisait: ils touchaient l'imagination, le coeur; ils valaient à leur auteur la gloire la plus universelle et la plus intime. En tant que femme, ces sommets me semblaient en outre plus accessible que les pénéplaines; les plus célèbres de mes soeurs s'étaient illustrées dans la littérature. [...] En écrivant une oeuvre nourrie de mon histoire, je me créerais moi-même à neuf et je justifierais mon existence. en même temps, je servirais l'humanité: quel plus beau cadeau lui faire que des livres?" (Mémoires d'un jeune fille rangée)

A propos de Jean-Paul Sartre

"Il y a eu dans ma vie une réussite certaine: mes rapports avec Sartre. En plus de trente ans nous ne nous sommes endormis qu'un seul soir désunis. Ce long jumelage n'a pas atténué l'intérêt que nous prenons à nos conversations [...] nous disposons pour saisir le monde des mêmes instruments, des mêmes schèmes, des mêmes clefs: très souvent l'un achève la phrase commencée par l'autre; si on nous pose une question il nous arrive de formuler ensemble des réponses identiques. [...] Nous ne nous étonnons plus de nous rencontrer dans nos inventions mêmes; j'ai lu des réflexions notées par Sartre vers 1952 et que j'ignorais; j'y ai découvert des passages qui se retrouvent, presque mot pour mot, dans mes Mémoires, écrits près de dix ans plus tard. Nos tempéraments, nos orientations, nos choix antérieurs demeurent différents et nos oeuvres se ressemblent peu. Mais elles poussent sur un même terreau. [...]" (La force des choses)

"Ce n'est pas un hasard si c'est Sartre que j'ai choisi: car enfin je l'ai choisi. Je l'ai suivi avec allégresse parce qu'il m'entraînait dans les chemins où je voulais aller; plus tard, nous avons toujours discuté ensemble notre route. [...] Reste que philosophiquement, politiquement, les initiatives sont venues de lui. [...] Sartre est idéologiquement créateur, moi pas; acculé par là à des options politiques, il en a approfondi les raisons plus que je n'étais intéressée à la faire: c'est en refusant de reconnaître ces supériorités que j'aurais trahi ma liberté; je me serais butée dans la lutte des sexes et qui est le contraire de l'honnêteté intellectuelle. Mon indépendance, je l'ai sauvegardée car jamais je ne me suis déchargée sur Sartre de mes responsabilités: je n'ai adhéré à aucune idée, aucune résolution sans l'avoir critiquée, et reprise à mon compte." (Ibid)

OEuvres
Le Deuxième Sexe - Extraits, choisis par Rosemary Böck.

 

 

Oeuvre littéraire :
- Quand prime le spirituel
(achevé bien avant 1939, ne paraîtra qu'en 1979). 
- L'Invitée (1943 début littéraire).
- Le sang des autres (1945)
- Tous les hommes sont mortels (1946)
- Les Mandarins (roman qui lui vaut le prix Goncourt en 1954)
- Les Belles Images (1966)
- La femme rompue (1968).

 

l'oeuvre théorique
- Deuxième Sexe
paru en 1949, devenu l'ouvrage de référence féministe 
- Privilèges
(1955), réédité sous le titre du premier article Faut-il brûler Sade? et La vieillesse (1970).

Théatre
- Les bouches inutiles (1945)

Essais autobiographiques  
- L'Amérique au jour le jour
(1949 voyage)
- La longue marche (1957 voyage)

- Mémoires d'une jeune fille rangée (1958)
La force de l'âge (1960)

- La force des choses (1963)

- Une mort très douce (1964 récit sur la mort de sa mère)
- Tout compte fait (1972)
- La cérémonie des Adieux (1981, aAprès la mort de Sartre)  
- Lettres au Castor (1983) une partie de l'abondante correspondance avec Sartre

 

Analyses

 

Beauvoir et Lyotard - "Vers une éthique postmoderne de la justice: Simone de Beauvoir et Jean-François Lyotard" - un article de Yvanka B. Raynova, publié dans Labyrinth (vol. 1, Winter 1999).

"Simone de Beauvoir: Fifty Years After The Second Sex". Riche dossier de la revue Labyrinth (vol. 1, no 1, hiver 1999). Textes des articles en ligne (fr., angl., allem.)

Sylvie Chaperon,
Le Deuxième sexe en héritage, Le Monde diplomatique, janvier 1999

Nadia Pierre,
Autour du Deuxième sexe, L'Humanité, 6 octobre 1998

Le Deuxième Sexe en héritage - Un article de Silvie Chaperon dans "Le monde diplomatique", janvier, 1999.

Correspondance imaginaire avec Simone de Beauvoir - Collection de lettres imaginaires échangées avec la philosophe française.

Entretien avec Simone de Beauvoir - Interview avec P. Viansson-Ponté, in Le Monde 10-11 janvier 1978.

Une femme libre au coeur du siècle -Article de N. Brink in Rouge , no. 1205, 17-23 avril 1986  

 

Femmes, vous lui devez tout - Article d'Elisabeth Badinter, in: Le Nouvel Observateur , 18-24 avril 1986.

La lesbienne selon Simone de Beauvoir et Nicole Brossard : identité ou figure convergente? - Un article de Marie Couillard, publié dans Labyrinth (vol. 1, Winter, 1999)

La longue marche du Castor, - Article d'Annie Cohen-Solal, in: Le Nouvel Observateur , 18-24 avril 1986.

Élisabeth Badinter, Femmes, vous lui devez tout!, Le Nouvel Observateur, 18-24 avril 1986, p. 39

Modernité de Simone de Beauvoir ou la dialectique d'un engagement - Un article de Françoise Rétif, publié dans Labyrinth (vol. 1, Winter 1999).

Le Paradoxe du corps chez Simone de Beauvoir - Un article de Diane Lamoureux, publié dans (Labyrinth, vol. 1, no. 1/1999).

Simone de Beauvoir - Articles critiques à propos du 50e anniversaire du Deuxième Sexe. Références bibliographiques.

Simone de Beauvoir : tout un héritage - Emission de Télé-Québec consacrée à l'auteure française (archive .ram).

Simone de Beauvoir : tout un héritage... - Présentation en deux parties d'une émission de Télé-Québec sur la philosophe française.

Simone de Beauvoir, Mémorialiste - Travail de maîtrise sur les "Mémoires d'une jeune fille rangée" et "La force de l'âge".

Simone de Beauvoir - étude sur Simone de Beauvoir en tant que mémorialiste, Mémoire d'une jeune fille rangée, La Force de l'âge 

Une tâche pour les femmes : vivre - Article de Claudine Serre,  Le Monde, 10-11 janvier 1978.

Barbara Klaw,
Le Paris de Simone de Beauvoir - 1999

Document vidéo:
Simone de Beauvoir: tout un héritage... Vous pouvez écouter en Real Audio cette émission de l'excellente série "Chasseurs d'idées" (première diffusion: 10 mars 2002) présentée à Télé-Québec.Invités: Francine Descarries, Diane Lamoureux, Chantal Maillé, Marie-Blanche Tahon. On lira également un riche dossier documentaire.

avertissez-nous dès qu’un lien ne fonctionne plus ici




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article