Archives

Publié par Les étudiants de Paris 8

 

 

Saint Thomas d'Aquin est le plus connu des philosophes de l'époque médiévale. Alors qu'à la suite des croisades, l'Occident retrouve les œuvres perdues d'Aristote qu'avaient conservées la civilisation arabe, le chrétien Thomas d'Aquin va tenter de faire la synthèse de la philosophie d'Aristote et du christianisme. Il influencera profondément la scolastique, doctrine qui dominera la philosophie occidentale jusqu'au XVII° siècle, époque où le système s'effondrera avec la naissance des sciences expérimentales.

 

 

 

 

 

 

La théologie chrétienne et la philosophie d'Aristote constituent le double horizon de la philosophie de Saint Thomas d'Aquin.

La vie de Saint Thomas d'Aquin.

Thomas d'Aquin naît en 1225 à Roccasecca, près d'Aquin (non loin de Naples). Sa famille fait partie de l'aristocratie napolitaine.
De 1230 à 1235, il est oblat à l'abbaye bénédictine du Mont-Cassin. Il étudie à l'université de Naples et, en 1244, entre dans l'ordre dominicain des frères prêcheurs, malgré les obstacles qu'y met sa famille.
Etudiant à Paris de 1245 à 1248, il suit son maître, Albert le Grand, à Cologne où il reste jusqu'en 1252.
C'est à Paris qu'il enseigne d'abord, comme "bachelier biblique" (1252-1254), puis comme "bachelier sententiaire" (1254-1256), puis comme maître en théologie (1256-1259). De 1259 à 1268, il enseigne la théologie dans diverses villes d'Italie, puis de nouveau à Paris de 1269 à 1272. A cette date, il retourne à Naples pour y enseigner et meurt en 1274, en se rendant au concile de Lyon.
Ses œuvres sont nombreuses : il a commenté une douzaine de traités
d'Aristote, un grand nombre d'opuscules, des recueils de questions. La Somme théologique, écrite de 1266 à 1273, est inachevée.

Apport conceptuel.

A l'époque de Saint Thomas d'Aquin, l'Occident redécouvre les œuvres d'Aristote qu'on traduit de l'arabe en latin. C'est donc d'un texte latin, traduit de l'arabe, lui-même traduit du grec que Saint Thomas s'inspire. Entre le christianisme qui voit dans la foi la principale source de la connaissance et la raison aristotélicienne, Saint Thomas ne choisira pas mais préférera faire la synthèse des deux.
Ainsi, Saint Thomas, tout en les unissant, sépare les deux domaines, celui des vérités de la raison et celui des vérités de la foi. La foi est une adhésion ferme et totale à la parole de Dieu. Elle n'est ni élan aveugle de la sensibilité, ni sacrifice de l'intellect. La Raison est une lumière naturelle procédant de Dieu : elle illumine l'esprit humain et soutient l'autorité de la foi. Foi et Raison sont en accord l'une avec l'autre. La foi apporte des vérités inaccessibles à la raison, que celle-ci conforte (mais ne démontre pas), en expliquant leur contenu par son enseignement. La raison permet d'acquérir les vérités qui ne relèvent pas directement de la foi et lui sont inaccessibles.
A la philosophie d'
Aristote, Saint Thomas ajoute l'idée d'un Dieu créateur, la croyance en l'immortalité de l'âme et à la liberté de l'homme. A la distinction forme / matière, Thomas ajoute l'idée d'existence, l'acte par lequel une réalité est. Si dans les diverses substances essences et existence se distinguent, elles se confondent en Dieu.
La morale de Saint Thomas d'Aquin est très proche de celle d'Aristote notamment la distinction entre la justice distributive qui vise à répartir les biens selon les qualités de chacun et la justice commutative qui règle les échanges économiques de façon égalitaire. A partir du XVI° siècle, le thomisme devient la doctrine officielle de l'église catholique. La scolastique, c'est à dire la philosophie et la théologie enseignés au Moyen-Age en Europe, sera fortement influencée par le thomisme dès le XIII° siècle.

OEuvres

Compendium theologiae (format RTF, PDF, ou MS Reader)
De Regno ad Regem Cypri (format
RTF, PDF ou MS Reader)
De Principiis Naturae (format
RTF, PDF ou MS Reader)
De Ente et Essentia (format
RTF, PDF ou MS Reader)
L'ensemble des oeuvres de saint Thomas est disponible au format HTML sur le site suivant :
http://www.unav.es/filosofia/alarcon/amicis/ctcorpus.html
En français, sur le site http://docteurangelique.free.fr : l'ensemble doit être progressivement complété.

Cette présentation des œuvres de Saint-Thomas d'Aquin est constituée d’après les trois fonctions du maître en théologie telles qu’elles ont été formulées par Pierre le Chantre (Petrus Cantor) à la fin du XII° siècle, à savoir:

* En gras, vert: disponible au format web

* En vert: compléments et commentaires

I. Docere, enseigner

  1. 1- Grandes synthèses
  2. a. non traduit Somme sur les sentiments "Scriptum super Sententiis" Commentaire des quatre Livres des Sentences de Pierre Lombart, non traduite de 3400 pages (1254-1256).
  3. b. Somme contre les gentils "Summa Contra Gentiles" (1259)
  4.  
  5. c. Résumé de la foi catholique "Compendium theologiae" (1272-1273) - St Thomas, surpris par la mort, ne l'a pas terminé). Pour comparer, une oeuvre contemporaine : Résumé de la foi catholique (Breviloquium), par St Bonaventure.

    d. La Somme de Théologie et ses suppléments (fichier Word) "Summa Theologiae" (1269-1272)
  6.  
  7. e. Suppléments à la Summa Theologiae "Les sacrements et les fins dernières" Complète ce qui manque à la Somme de Théologie, suite au décès de Saint Thomas. Ce texte composé par Frère Réginald d'inégale valeur théologique est compilé à partir du Commentaire du livre des Sentences, une oeuvre de jeunesse de saint Thomas: Pénitence, Ordre, Mariage, extrême Onction; et fins dernières.
  1.  
  2. 2- Questions disputées
  3. Toutes les questions disputées - zip au format word

  4. a. Sur la vérité "De veritate" (1256-1259)
  5. Q13: L'extase
    Q14: La foi
    Q15: Raison supérieure et inférieure
    Q16: La syndérèse
    Q17: La conscience morale
    Q18: La connaissance de l'homme dans l'état d'innocence
    Q19: La connaissance de l'âme après la mort
    Q20: La connaissance du Christ
    Q21: Le bien
    Q22: La tendance au bien dans la volonté
    Q23: La volonté de Dieu
    Q24: Le choix libre
    Q25: La sensibilité
    Q26: Les passions de l'âme
    Q27: La grâce
    Q28: La justification des pécheurs
    Q29: La grâce du Christ
    Complément : La hiérarchie céleste - texte de saint Denis l'Aréopagite.
  6. 3- Traités philosophiques et théologiques
  7. Tous les opuscules - en un zip au format word
  8. a. "Compendium theologiae" Résumé de la foi catholique (1272-1273) - théologie
    b. "De rationibus Fidei" Les chantre d'Antioche, Divers points de la foi contre les sarrasins, les grecs et les arméniens; (1261-1264) - théologie
    c. "De articulis Fidei" Les articles de la foi et les sacrements; Théologie, pour Léonard de Cominges (1261-1268) - théologie
    d. "Contra impugnantes" Contre l'erreur de ceux qui empêchent les hommes d'entrer en religion (1270) - théologie
    e. "De perfectione spiritualis vitae" La perfection de la vie spirituelle (1269) - théologie
    f. "Contra doctrinam retrahentium a religione" Contre ceux qui refusent la vie religieuse mendiante (1256) - théologie
    g. "De aeternitate mundi, contra murmurantes" Sur L'éternité du Monde, les erreurs des philosophes (1270) - philosophie
    h. "De unitate intellectus" L'unité de l'intellect, contre Averroès (1270) - philosophie

    i. "De ente et essentia" L'être et l'essence (1254-1256) - philosophie
    j. "De principiis naturae" Les principes de la réalité naturelle - philosophie
    k. "De substantiis separatis" Les substances séparées, inachevé (1272-1273) - théologie
    l. "De regno ad regem Cypri" Sur le Gouvernement du Prince, au Roi de Chypre (1265-1266). Fin par Ptolomée de Lucques, Politique, (Traduction Père Martin-Cottier O.P., 1946).
    m. "Super Decretales" Explication des deux Décrétales sur le Credo et sur le dogme de la Trinité, à l'archidiacre de Todi (1259-1268) - droit ecclésiastique
    n. "De Fallaciis" Sur les tromperies, à quelques nobles artistes (1272) authenticité discutée.
  9. 4- Lettres et consultations ou expertises
    Tous les opuscules - en un zip au format word

    a. "Epistola ad Bernardum" L'infaillible prescience divine, Réponse à Bernard abbé du Mont Cassin, (carême 1274)
    b. Contra errores graecorum"Contre les erreurs des orthodoxes sur la procession du Verbe et le Magistère de Pierre; (1261-1264) - théologie
    c. "Responsio de 108 articulis" 108 réponses au Bienheureux Jean de Verceil, général des Dominicains sur la Somme de Pierre de Tarentaise; (1265-1266) - théologie
    d. "De forma absolutionis" Sur la forme de l'absolution, au supérieur général de son ordre [les dominicains] (1269-1272) - théologie
    e. "De secreto" Le pouvoir des supérieurs face au secret et à la dénonciation (théologie)
    f. "De sortibus" Traité sur les sorts, au Seigneur Jacques de Tonengo (1269-1272) - philosophie et théologie
    g. "Responsio de 6 articulis" 6 réponses au lecteur de Bysance, Gérard de Besançon (1271); Catéchèse,
    h. "Responsio de 30 et 36 articulis" 30 et 36 réponses au lecteur de Venise (1269-1271) - philosophie
    i. "Responsio de 43 articulis" 43 réponses au Bienheureux frère Jean Verceil, général des Dominicains (1271) - philosophie
    j. "De mixtione elementorum" Le mélange des éléments; Philosophie, à frère Philippe (1252-1256);
    k.
    "De motu cordis" La cause des battements du coeur; Philosophie, pour Maître Philippe (1273)
    l.
    "De operationibus occultis naturae" Les opérations cachées de la nature - philosophie (les phénomènes paranormaux) (1269-1272)
    m. "De judiciis astrorum" Les jugement astraux ou "des astres", au très cher Frère Réginald (1269-1272) - philosophie
    n. "De emptione et venditione ad tempus" L'achat et vente à temps, à Jacques de Viterbe, lecteur à Florence (1262) - philosophie
    o.
    "Epistola ad comitissam Flandria" Sur le gouvernement des Juifs, Politique, à la Duchesse de Brabant (1261-1272) philosophie

II. Degere, lire

5- Leçons inaugurales
6- Commentaires de l’Écriture sainte
7- Commentaires d’Aristote
8- Commentaires d'autres auteurs

III. Praedicare, prêcher

9- Œuvres liturgiques et prières
10- Sermons

IV. Œuvres apocryphes

V. Grandes œuvres utilisées ou commentées par saint Thomas

11- Philosophie
12- Théologie
13- Néo-thomisme

Les cinq documents suivants permettent une vision plus conforme que le Supplementum historique.
a. Le Sacrement de l'ordre Texte dogmatique du Concile Vatican II
b. Le Sacrement du mariage Texte dogmatique du Concile Vatican II recentrant la doctrine du mariage de saint Thomas autour de l'amour des époux et du don de la vie.
c. Traité de l'Église - Cardinal Charles Journet, 1957.
d. Traité des fins dernières - recentré autour de la Vision béatifique 1997.
e. La somme de Théologie mystique: Je veux voir Dieu - Résumé de la Somme de théologie, du Père Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus, ocd, 1948.

 

 

Classement non achevé excusez-nous pôur ce retard

Plan de la Somme de théologie

Somme théologique sans ses objections, avec les seuls corps des articles , édition Jacques de Bonhome, Namur, 1997 (un instrument de travail très utile, 1400 pages)

(Ia) Première partie: Dieu, la création (1266-1268)

(Ia IIae) Deuxième partie I: La morale générale (1269-1270)

(IIa IIae) Deuxième partie II: La morale détaillée (1271-1272)

(IIIa) Troisième partie: Le Christ, les sacrements (1272-1273) (Saint Thomas, surpris par la mort, ne l'a pas terminée)

 

 

 

 

 

 

(2)."De potentia" Dix questions disputées sur la puissance de Dieu (1265-1267), Théologie. (Traduit par Raymond Berton)

Version Bilingue Latin / Français : 2004, merci au site http://www.tradere.org

Version Française, plus ancienne : 1984.

(3)."De spiritualibus creaturis" Onze articles disputés sur les créatures spirituelles (1266-1268), Théologie.

Version Française : Traduction Cécile Wattiaux (a. 1), Raymond Berton (le reste), 2005) * (en) Traduction Mary C. FirzPatrick Ph., D, 1949.

(4)."Quest. de Anima" Vingt et un articles disputés sur l'âme (après 1269-1270), Philosophie.

Version Française : établie par Fr. François Genuyt op à partir du texte établi par B.C. Bazán pour l'édition Léonine.

(5)."De malo" Seize questions disputées sur le mal (1263-1268), Philosophie et Théologie

Version Française Traduction de Damien Saurel, mai 2005.

(6)."De virtutibus" Cinq questions disputées sur les vertus

Q1: De virtutibus in communi : Les 13 articles sur les vertus en général (1269-1272) , Philosophie (Traduction par Anne Michel, à venir).

Q2: De caritate : Les 13 articles disputés sur la charité (1269-1272), Théologie. Article 1 à 5 + 8, sous la direction de Raymond Berton en 2006

Q3: De correctione fraterna : Les 2 articles disputés sur la correction fraternelle (1269-1272), Théologie, (Traduction Marie-Louise Evrard, août 2005).

Q4: "De spe" Les 4 articles disputés sur l'espérance (1269-1272); Théologie. (Extraits traduits par le P. Kreit, 2002, traduction complète par Anne Mugnier à venir en 2005).

Q5: De virtutibus cardinalibus : Les 4 articles disputés sur les vertus cardinales, philosophie et Théologie, (Traduction Anne Michel, 2003, mémoire de maîtrise)

(7)."De unione Verbi incarnati" Cinq articles disputés sur l'union hypostatique du Verbe incarné, (1269-1272), Théologie. Traduction Jean Sébastien, 2005.

(8)."Quodlibets" Les grands débats universitaires : Douze séries questions disputées issues des cours du Maître, dans le cadre d’un débat solennel ouvert à toute l’Université.

Version française : Traduction par le Professeur Jacques Ménard, 03 novembre 2005. *

Version anglaise : Q1 et Q2 : divine nature, angel, good in order of nature, contrition, confession, clerics, religious, sin, glorious bodies, human affairs (Traduction Sandra Edwards, 1983)

 

AVERTISSEMENT DE STÉPHANE MERCIER QUANT AU CLASSEMENT

La distinction entre, traités d’une part et lettres de l’autre, est fondée sur les critères suivants : 1° celui de l’étendue (un « traité » d’une ou deux pages est rangé parmi les lettres). 2° celui du caractère plus ou moins circonstanciel de l’écrit. Il existe honnêtement quelques doutes quant à l'intérêt de certaines des traductions du XIX° siècle (Édition Vivès), surtout en philosophie...

 

avertissez-nous dès qu’un lien ne fonctionne plus ici 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article