Archives

Publié par Les Etudiants de Paris 8

Paul Henri Tiry baron d'Holbach

philosophe matérialiste et encyclopédiste, 1723-1789

retour à la liste des auteurs

 

 
Vie du Baron d'Holbac
 
Le baron Paul Henri Tiry d'Holbach est d'origine allemande, du Palatinat, région frontalière bilingue. Homme des Lumières, il fut un matérialiste et un rationaliste résolument athée.  Il naît en 1723 à Edesheim. Il fait ses études à Leyde en Hollande. Il se fixe définitivement à Paris en 1748. Il épouse d'abord sa cousine, Basile d'Aine, puis, après sa mort en 1754, la sœur de celle-ci, Charlotte. Il est à la tête d'une grande fortune qu'accroîtront encore les héritages de son oncle et de son beau-père, ce qui lui permet de consacrer exclusivement sa vie aux travaux de l'esprit.
Il s'intéresse à la chimie et à la minéralogie et traduit d'importants ouvrages latins, anglais, suédois et allemands. Il traduit notamment Stahl, Hobbes, Swift etc.
Il s'engage surtout dans l'aventure de l'Encyclopédie (à partir de 1751) et écrit des articles de chimie, de minéralogie et de métallurgie. La science allemande est alors très avancée et un hommage lui est rendu dans l'avertissement du second tome de l'Encyclopédie. Il écrit aussi des articles de philosophie, les articles Prêtres, Représentant (pris au sens politique : est-ce que la volonté peut se représenter ?), Théocratie, Marabout et dénonce toutes sortes de religions. L'interdiction de l'Encyclopédie l'engage en effet dans la lutte antireligieuse. En 1761, est publié Le christianisme dévoilé.
Autour de d'Holbach s'organise ce que les adversaires des Lumières ont appelé « la secte ou coterie holbachiste ». Il est aussi surnommé « le maître d'hôtel de la philosophie » parce qu'il a l'habitude de réunir à sa table les grands philosophes de son temps.
Rejetant le modèle politique anglais comme corrompu, il est partisan des insurgés d'Amérique (et sera même plus tard l'ami de Benjamin Franklin).
Son ouvrage essentiel, Le système de la nature paraît en 1770 sous le nom de Mirabeau, un ami de D'Holbach mort en 1760. L'ouvrage est immédiatement condamné à la lacération et au feu et est mis à l'index. Jusqu'à la mort de d'Holbach il ne sera édité que sous nom d'emprunt.
Il écrit encore, jusqu'en 1776, des essais de morale et de politique : Idées naturelles opposées aux idées surnaturelles (1772), Le système social (1773), L'Ethocratie (1776).
Il meurt en janvier 1789, l'année même de la Révolution française.


 
 
Oeuvres
 
Ami de Diderot, il a écrit 375 articles pour l'Encyclopédie.

La théologie portative

Le christianisme dévoilé

La morale universelle ou...

Système de la nature

avertissez-nous dès qu’un lien ne fonctionne plus ici

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

snore stop 02/05/2014 13:03

thanks for the article you have here for the readers titled Paul Henri Tiry Baron d'Holbach and i can say that this is one of the best and most interesting share. all i can say is very good article and information that you have here is informative for all.