Archives

Publié par Les Etudiants de Paris 8

Lucrèce

poète et philosophe matériailste, -

 


Lucrèce est la grande figure de l'épicurisme latin. Son œuvre est, du reste, la source principale de notre connaissance de l'épicurisme car l'école fut fidèle à l'enseignement du maître. Lucrèce hérite des idées d'Epicure qu'il vénère. Sa fidélité à l'oeuvre du maître fait de son poème "De la nature des choses" la source essentielle de notre connaissance de l'épicurisme.
On notera aussi l'influence d'Empédocle (490-430 av J.C.)

Vie de Lucrèce


La vie de Lucrèce nous est à peu près inconnue. On raconte (mais ce point est loin d'être prouvé) qu'il se serait suicidé après avoir été rendu fou par un philtre d'amour, dans sa quarante-quatrième année. Ce qui est sûr c'est qu'il nous laisse un des chefs d'oeuvre de la littérature universelle, le "De Natura Rerum", poème didactique en six chants. Il fut très proche de Cicéron et nous connaissons le personnage auquel est dédié son livre, Memmius, un ambitieux lettré. Il vécut dans une période troublée par des guerres civiles et des désordres économiques.
Apports conceptuels
 

Lucrèce s'oppose à la Providence et aux causes finales. Il semble qu'il introduit dans l'épicurisme le concept de clinamen, mouvement spontané par lequel les atomes dévient de la ligne de chute causée par la pesanteur. Cette sorte de liberté mécanique fonde la liberté humaine. Matérialiste, ses concepts essentiels sont ceux d' Epicure (s'y référer).

 

Les principales œuvres
 

Lucrèce nous laisse un livre, chef-d'œuvre de la littérature philosophique : De Natura Rerum , ce qui signifie "De la nature des choses". De la nature OU ici

avertissez-nous dès qu’un lien ne fonctionne plus ici 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tietie007 14/07/2019 18:27

A Venise, en décembre 2014, j'ai rencontré un belge qui était spécialiste de Lucrèce, et qui l'enseignait à la faculté de la cité des doges. Le veinard !