Archives

Publié par Les Etudiants de Paris 8

Les Classiques chinois

retour à la liste des auteurs

 



——— Les Cinq Livres canoniques, ou Grands King.

YI KING
Traduction de Paul-Louis-Félix PHILASTRE (1837-1902). Éditions Zulma, 1966, 890 pages. Première édition, Ernest LEROUX, Paris, 1885.


CHEU KING
Traduction de Séraphin COUVREUR (1835-1919). Éditions Kuangchi Press, 4e édition, 1966, 556 pages. Fac-simile de l’édition Ho kien Fou, Imprimerie de la Mission Catholique, 1896.


CHOU KING, Les Annales de la Chine, avec dessins.
Traduction de Séraphin COUVREUR. Éditions You Feng, 1999, 464 pages. Fac-simile de l’édition Ho kien Fou, Imprimerie de la Mission Catholique, 1897.

LI KI, Mémoires sur les bienséances et les cérémonies, t. I
Traduction de Séraphin COUVREUR. Les Humanités d’Extrême-Orient. Cathasia, série culturelle des Hautes Études de Tien-Tsin. LES BELLES LETTRES, Paris, 1950, Tome I, 788 pages en deux volumes 410 et 378 pages.


LI KI,  ou Mémoires sur les bienséances et les cérémonies, t. II
Traduction de Séraphin COUVREUR. Les Humanités d’Extrême-Orient. Cathasia, série culturelle des Hautes Études de Tien-Tsin, LES BELLES LETTRES, Paris, 1950, Tome II, 848 pages en deux volumes 352 et 496 pages.


TCH’OUEN TS’IOU  ET  TSO  TCHOUAN, t. I : La chronique de la principauté de Lòu. (le Tso tchouan est un commentaire du Tch’ouen ts’iou et fait partie des petits King)
Traduction de Séraphin COUVREUR (le Tso tchouan fait partie des petits King). Les Humanités d’Extrême-Orient. Cathasia, série culturelle des Hautes Études de Tien-Tsin, LES BELLES LETTRES, Paris, 1951, Tome I, 672 pages.


TCH’OUEN TS’IOU  ET  TSO  TCHOUAN, t. II : La chronique de la principauté de Lòu.
Traduction de Séraphin COUVREUR. Les Humanités d’Extrême-Orient. Cathasia, série culturelle des Hautes Études de Tien-Tsin, LES BELLES LETTRES, Paris, 1951, Tome II, 585 pages.


TCH’OUEN TS’IOU  ET  TSO  TCHOUAN, t. III : La chronique de la principauté de Lòu.
Traduction de Séraphin COUVREUR. Les Humanités d’Extrême-Orient. Cathasia, série culturelle des Hautes Études de Tien-Tsin, LES BELLES LETTRES, Paris, 1951, Tome III, 828 pages.


——— Livres canoniques du second ordre ou Petits King, publiés aux css :

LES QUATRE LIVRES, I   —  Ta Hio, La Grande Étude

LES QUATRE LIVRES, II  —  Tchoung young, L’Invariable Milieu

LES QUATRE LIVRES, III — Louen yu, Entretiens de Confucius et de ses disciples
Traduction de Séraphin COUVREUR. Club des Libraires de France, Paris, mai 1956, publié à partir de l’édition Les Humanités d’Extrême-Orient, Cathasia, série culturelle des Hautes Études de Tien-Tsin,  LES BELLES LETTRES, Paris.

LES QUATRE LIVRES, IV —  ŒUVRES DE MENG TZEU
Traduction de Séraphin COUVREUR. Cathasia, série culturelle des Hautes Études de Tien-Tsin. LES BELLES LETTRES, Paris, non daté, (1950 ?), 357 pages.

YI LI, Cérémonial
Traduction de Séraphin COUVREUR. Les Humanités d’Extrême-Orient. Cathasia, série culturelle des Hautes Études de Tien-Tsin, LES BELLES LETTRES, Paris, 1950.

Hiao king, le livre de la piété filiale. (1779)
Traduction de Pierre-Martial CIBOT.(1713-1780). Fac-similé de l’édition originale, BNF, Paris.


Le Tcheou-li, ou Rites des Tcheou : tome premier. Traduits et annotés par Édouard BIOT (1803-1850). Imprimerie Nationale, Paris, 1851. Tome I, 500 pages. Reproduit en fac-similé par Ch’eng Wen Publishing Co, Taipei 1975.

——— Autres classiques:

Les pères du système taoïste: LAO-TZEU, LIE-TZEU, TCHOANG-TZEU (1913)
Léon WIEGER S.J. (1856-1933) Les Humanités d’Extrême-Orient, Cathasia, série culturelle des Hautes Etudes de Tien-Tsin, LES BELLES LETTRES, Paris, 1950, 522 pages.
Texte téléchargeable !

Les Mémoires historiques de Se-ma Ts’ien, tome premier, première section : les Annales principales (chapitres I à IV), 324 pages.Traduction et annotations d’Édouard CHAVANNES (1865-1918) Librairie d’Amérique et d’Orient Adrien Maisonneuve, Paris, 1967.
[« Ce très remarquable ouvrage, qui est aussi un chef-d’œuvre littéraire, constitue un instrument insurpassable de connaissance de l’antiquité chinoise », a écrit Rémi Mathieu.]

Les Mémoires historiques de Se-ma Ts’ien : tome troisième,
troisième section : les huit traités (chapitres XXIII à XXX), appendices, 470 pages. Traduction et annotations d’Édouard CHAVANNES. Librairie d’Amérique et d’Orient Adrien Maisonneuve, Paris, 1967.

Les Mémoires historiques de Se-ma Ts’ien : tome cinquième,
les maisons héréditaires. K’ong-tse, chapitre XLVII., 163 pages. Traduction et annotations d’Édouard CHAVANNES. Librairie d’Amérique et d’Orient Adrien Maisonneuve, Paris, 1967. Texte téléchargeable !

Les Mémoires historiques de Se-ma Ts’ien : tome deuxième, première section : les Annales principales (chapitres V à XII), appendices, 570 pages. Traduction et annotations d’Édouard CHAVANNES (1865-1918). Librairie d’Amérique et d’Orient Adrien Maisonneuve, Paris, 1967.

Tchou-chou-ki-nien, les Annales de bambou.
traduits et annotés par Edouard BIOT (1803-1850). Article paru dans le Journal asiatique : 1841, T. 12, pp. 537-578, et  1842, T. 13, pp. 203-206 et 381-431. Reproduit en fac-similé sur le site  Gallica de la B.N.F.


Se-ma Ts’ien, Les Mémoires historiques de Se-ma Ts’ien, Tome quatrième
. les Maisons héréditaires (chapitres XXXI à XLII), 496 p. Traduits et annotés par Édouard CHAVANNES (1865-1918). Paris: Librairie d’Amérique et d’Orient Adrien Maisonneuve, 1967, 496 pages.

KOUE-YÜ,
Discours des royaumes, première partie
. Traduits et annotés par C. de HARLEZ (1832-1899). Article paru dans le Journal asiatique : 1893, Sér. 9, T. 2, pp. 373-419, et 1894, sér. 9, T. 3, pp. 5-91. Reproduit en fac-similé sur le site Gallica de la Bibliothèque Nationale de France.

Sun Tse,
SUN TSE et les anciens Chinois OU TSE et SE MA FA. Textes présentés et annotés par Lucien NACHIN (1885-1952). Paris: Les Éditions Berger-Levrault, 1948, XIX+184 pages. Collection Les Classiques de l’art militaire.

Duyvendak (1889-1954],
The Book of Lord Shang. A Classic of the Chinise School of Law
. Traduit du Chinois avec introduction et notes de J.J.-L. Duyvendak. Londres: Arthur Probsthain, 1928.

J.J.-L. Duyvendak (1889-1954], TAO TÖ KING, LE LIVRE DE LA VOIE ET DE LA VERTU. Texte chinois établi et traduit avec des notes critiques et une introduction par J. J.-L. DUYVENDAK (1889-1954). Paris: Librairie d’Amérique et d’Orient Adrien Maisonneuve, 1987, 190 pages.

 

avertissez-nous dès qu’un lien ne fonctionne plus ici


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article