Archives

Publié par Anthony

Voici un message de Nathalie Ménigon qui, pour ma part, fait mal au coeur. Disons de suite, que toute révolution de dominés conduit à un retournement de quelques dominés en dominants (aparatchiks), mais n'émancipe nullement, par contre il est un rôle dont est capable la pensée c'est de faire passer un individu souffre-douleur en mode autonome (Pensons à Spinoza l'excommunié, aux huit années de trou de Deleuze). Nous ne revenons pas sur la théorie des rats , mais il revient à la pensée d'introduire de l'infini en toute situation, d'indiquer les signes qui " sont comme des oiseaux qui frappent du bec à la fenêtre. Il ne s’agit pas de les interpréter. Il s’agit plutôt de repérer leur trajectoire, pour voir s’ils peuvent servir d’indicateurs de nouveaux univers de référence susceptibles d’acquérir une consistance suffisante pour retourner une situation " (Félix Guattari). Nous en reparlerons dans une autre article le mois prochain sur la résilience. Maintenant retrecrivons le message de Nathalie Ménigon :

« A toutes celles et tous ceux qui ont manifesté devant le centre de détention de Bapaume le 24 juin et à celles et ceux qui veulent renforcer la mobilisation dans le Nord. : Merci à toutes et tous d'être venu(e)s. Recevez mon salut révolutionnaire. Salut et honneur à Joëlle Aubron ! Un nouveau directeur, ici, XX plus répressif que le précédent, YY. Toutes les revues et tous les journaux, tracts, etc. sont censurés. C'est intolérable. La libre opinion s'entasse dans les vestiaires de la fouille, pour moi, mais aussi pour les camarades basques et catalane. D'ailleurs Agurtzane, Juli et Isabelle vous saluent chaleureusement. Non à la censure politique ! Libérons les opinions révolutionnaires ! Avançons ensemble ! Liberté et unité ! Nous avons à faire la Révolution tous ensemble car nous sommes uni(e)s par la même volonté de détruire le capitalisme. Salut rouge et noir. Soyons verts [1] aussi pour sauver la planète. Sœurs et Frères révolutionnaires, marchons ensemble pour la liberté et l'émancipation concrète du Prolétariat dont la conscience se réveillera lorsqu'ouvrier(e)s et employé(e)s se reconnaîtront dans cette classe tant exploitée ! Union = Batasuna, Amour et Force Nathalie Ménigon militante d'Action Directe Bapaume, le 24.06.06 »

source
sur Action directe : voir wikipédia
Sur l'action politique sans médiation aussi appelé par Badiou action restreinte : voir wikipédia
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

robine 07/01/2009 17:13

salut je me présente je sui un jeune homme de 27 ans et je trouve keu seu pays va dans le sens des gros porte feuille .toute facon les lois son faite pour les riches .(on seu fait taxé la geule a tou les coins de rue.pour nourire un président et c apotre .alor keu toute une vie de traivail ou 40 anné de cotisation pour une misére a la fin (c abusé)  )bon courage a seu et ceulle enfermé par c magistra de pd .

robine 07/01/2009 16:55

oué g 27 ans et je né jamais voté .r a s