Archives

Publié par Anthony

 

Voici un post préparé il y a longtemps mais jamais mis en ligne sur le terrorisme. A l'exception du révolutionnaire Carlos, formé par le Komintern avant de partir en opération et de devenir un électron libr on peut dire que tout terrorisme (même action direct dans ses dernières années) fut instrumentalisé par la raison d'Etat. Je ne pense pas faire de révélations fracassante ni mettre en jeu ma vie en disant tout cela, juste il y a toujours des intérêts derrière les apparences. Pour le dire philosophiquement la peur provoque des réactions gregaires qui permettent un meilleur gestion du troupeau humain, on peut tout faire faire à des gens qui fonctionne d'abord par l'affect. D'où la volonté de devenir autonome c'est-à-dire de n'éprouver ni peur, ni haine, ni honte.

1°)  Voici la vidéo sur le GIA et les attentats parisiens de 1995 : Révélations GIA [1/4]

2°) je tenais aussi à vous préciser que les étranges choses qui se sont passés à Londres en juillet 2005. J'ai aussi mis New York septembre 2001 et madrid mars 2004. Très souvent Al-quaïda*, qui n'a pas la logistique nécessaire, a bon dos car je ne vois pas la finalité de ces attentats sinon le renforcement de gouvernements sécuritaires.

Autre exemple de terrorisme d'Etat :
7  juillet 2005, attentats de Londres touchant trois trains et un bus, 56 morts. Ce matin-là se déroulait également un exercice "anti-terroriste" qui reproduisait exactement le même scénario, dans les mêmes gares, à la même heures.
Voir cette vodéo à 63'50'' http://www.dailymotion.com/group/theghost-1/video/x4jhkg_zeitgeist-remasterise-complet_news

Comme le dit Peter Power qu supervisait les équipes d'urgences : " ce matin-là à 9h, nous étions en plein exercice pour le compte d'une compagnie de plus de mille employés à Londres basé sur l'explosion simultanée de bombes précisément dans ces gares de trains où cela s'est produit ce matin même. Voilà pourquoi je m'arrache encore les cheveux en ce moment même." Fausse coïncidence confirmée comme une manipulation par un agent du MI5 (David Shayler) : " C'est une sorte de couverture qui a servi à mettre en place des opérations ochestrées par l¨Etat."

3°) Sur le 11 septembre et ton goût raisonné de la preuve architecturale : 3 tours ont été détruite de la même manière mais seulement 2 avaient une façade transpercées par un avion. Un rapport récent montre que l'on a retrouver de la termite dans de échantillon qui n'ont pu être détruit par les autorités . Voici la vidéo recommandé par des scientifiques : http://video.google.fr/videoplay?docid=-4049590380102614532. Je signale que suite à la nouvelle qu'une troisième tour s'était effondrée le 11 septembre des scientifiques danois ont travaillé pendant deux ans sur "des faits" (les seules preuves matérielles restants) : 3 échantillons de poussière du 11 septembre, il y ont tourvé une poudre bleue de la nano-thermite un explosive capable de faire fondre l'acier contrairement au kérosène enflammé.

4°) j'aurais voulu aussi vous parler des attentats de Madrid du 11 mars 2004, http://www.reopen911.info/News/2008/12/07/11-mars-2004-a-madrid-etait-ce-vraiment-un-attentat-islamiste/ Il est facile d'être suspicieux mais l'article est étayé aussi, avec beaucoup de preuves falsifées. C'est marrant parce qu'après ce genre d'attentat on accepte plus facilement des lois sécuritaires et sans aucunes raisons on accepte d'étiqueter ses bagages dans les trains français depuis, ce qui reste grotesque vu le nombre de voyageurs et le peu d'incidents.

5°, 6° et 7°) Ajout du 08/07/2009 à partir de l'article "false flag" de Wikipédia

Il existe des reportages sur les attentats en Italie :comme l'orchestre noir (durée 2h20)

* P. S. : je précise qu'Oussama Ben Laden n'a jamais revendiqué aucun attentat et qu'il estime devoir respecter la loi des pays où il réside mais comme i a le tort de parler arabe , on peut lui faire dire tout ce qu'on veut ou même prendre un vague sosie qui contrairement à lui est droitier, il pourrait faire des effort dans le casting.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anthony 10/07/2010 20:59



Pris sur le site du syndicat de al magistrature


http://www.syndicat-magistrature.org/Lettre-ouverte-a-ceux-qui-feignent.html


Paris, juin 2009 : Qui a commandité l’attentat de Karachi le 8 mai 2002, dans lequel quatorze personnes dont onze français ont trouvé la mort ? Al Qaïda comme l’enquête s’acharne à le démontrer ?
Cet attentat n’est-il pas au contraire le résultat de représailles à la suite de l’arrêt en 1995 du versement de commissions au Pakistan dans la foulée de contrats de livraison de sous-marins,
commissions ayant pu générer des rétro-commissions ayant servi à financer la campagne électorale d’Edouard BALLADUR en 1995 ? Ce qui est certain en revanche, c’est que plusieurs éléments qui
militaient en ce sens, parvenus à la connaissance du parquet, n’ont pas été joints au dossier des magistrats instructeurs. Quoi qu’il en soit, le chef de l’Etat, qui avait un rôle essentiel dans
la campagne d’Edouard BALLADUR en 1995, a qualifié cette hypothèse de « fable ». Le parquet de Paris lui a immédiatement emboîté le pas en publiant un communiqué pour affirmer qu’aucun « élément
objectif » ne reliait l’attentat à un contentieux franco-pakistanais.

Paris, juillet 2009 : révélations sur l’affaire dite des moines de Tibéhirine. En 1996, sept moines français sont exécutés en Algérie. A l’époque, le drame est attribué aux Groupes Islamistes
Armés. Aucune enquête n’aura lieu, contrairement à la pratique la plus systématique lorsqu’un ressortissant français meurt à l’étranger de mort violente. En juillet 2009, un témoignage vient
conforter une thèse qui affleurait déjà dans le dossier : ces assassinats pourraient résulter d’une « erreur » de l’armée ou des services secrets algériens. Alain MARSAUD, ancien juge
d’instruction antiterroriste et ancien député UMP, affirme : « c’est une affaire qui a été enterrée volontairement ». Il rappelle qu’en 1996, il avait reçu des informations essentielles mettant
en cause l’Etat algérien dans ce dossier. Il s’en était ouvert à Jacques TOUBON, alors garde des sceaux, qui lui avait dit qu’il « n’était pas question d’ouvrir une information judiciaire ».
Effectivement, l’information judiciaire ne sera pas ouverte avant… 2004, soient huit ans après les faits. Ce qui n’empêche pas aujourd’hui certains d’affirmer que le parquet peut, à sa guise,
ouvrir des informations judiciaires et que le garde des sceaux n’a absolument pas le pouvoir de s’y opposer.