Archives

Publié par Anthony

Comme on peut remarquer un créateur, un créateur de valeurs, quelqu'il soit, est toujours greffeé sur l'activité artistique de son temps on retrouve cela notamment chez Le Corbusier qui bien avnt son dogmatisme des 5 principes pour une architecture moderne. Celui-ci a combiné  diverses activités artitistique dont la peinture et l'architecture avec de la poésie et une pensée théorique sur la ville et l'habitat. Certes on retient évidemment le dogme de son modulor énoncé en 1948 ou encore ses 5 principes pour une architecture moderne : structure de poteaux, plan libre, facade libre, toit terrasse et j'en oublie, se greffera en fait sur une activité sans cesse réitérée. il ne pratiquait l'architecture qu'à mi-temps, se reservant le reste de la journée à des activité solitaire comme la peinture et l'écriture. Il ne se considéra d'abord comme un architecte, ce fut une certaine germination qui s'opéra en lui aux travers de ses 4 maîtres, William Ritter pour l'écriture, Ozenfant pour la penture, Charles L'éplatennier, et Auguste Perret pour l'architecture. Etant autodidacte il avait sans cesse besoin de communiquer ses acquis et de vérifier ce qu'il avançait aurpès de ses amis. Sa correspondance en témoigne mais très vite lui vint l'idée de constituer une revue l'Esprit nouveau il se concentrait davantage sur la peinture que sur l'architecture. Il signait d'ailleurs de son vrai nom les article sur la peinture et sous un pseudonyme les articles sur l'architecture, dont beaucoup furent des extrait de ses livres (notamment vers une architecture).

Sur l'activité.
Ce qu'il faut noter c'est que le sous-titre de l'Esprit nouveau : revue internationale illustrée sur la activité contemporaine. Le Corbusier ne fut pas qu'architecte ou directeur de revue, il

Du post-cubisme aux villas puristes.
Dans une lettre (la lettre ) Le Corbusier fait mention de la manière dont il a  embrayé à partir de sa pratique picturale conjointe avec son ami Ozenfant sur sa pratique architecturale. On peut qualifier suivant les articles du Corbu et d'Ozenfant parus dans l'esprit nouveau sa peinture de post-cubsime ou de purisme, c'est-à-dire une ensemble de natures mortes épurées dans le forme et reposant sur un jeu de couleurs. Le Purisme et L'Esprit nouveau qui le porta eu cours de 1921 à 1933. Il se caractérise par un retour post-cubiste à Ce n'est pas sans raison que Le Corbusier insista auprès de Loos pour publier son article "l'ornement est un crime" dans l'esprit nouveau. Toutefois Le Corbusier était sensible à la modénature des corniche classique.

Le travail a même l'activité picturale contemporaine eu pour effet ceci, un passage du purisme de la peinture à l'architecture, notamment au travers de l'emploi d'une géométrie claire mais surtout de la couleur (cf. La villa Laroche actuelle Fondation Lecorbusier) : Comme il l'écrit dans sa lettre 71 : Plus encore la couleur a servie à détruire en certains endroit

La gestion partitionn et toute jésuite de ses activités.
Le Corbusier est peut-être un grand architecte,

Bibiographie :
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article