Archives

Publié par Anthony

Cher amis géographe de tous les pays, vous trouverez sur ce site tout une série d'article partant des données géophiques et géopolitque que sont l'Eurland (1), qui est l'espace de peuplement et de vie qui parcourt la plaine allant de l'Oural à la co^te Altlantique. Cet espace est le jeu des plus grandes rivalités qui se sont jouées dans l'Humanité. D'où l'important découpage qui s'y est joué.



Cela touche tant des notions
- d'économie - Economie de la rareté qui fixe les prix tourné autour de l'Or et du Pétrole et détenue par une oligarchie financière (Rockefeller, Rotschild, Warbuch, JP Morgan).
- de climatologie et de géoécologie : il n'y a pas de réchauffement climatique : ceci est une résurgence du malthusianisme encore une fois calqué sur l'épuisement des énergie qui servent à l'économie de la rareté provoquée. C'est comme en parlent Ivan Illich ou André Gorz la mise en place d'une dictature au travers de l'écologie subjective, les faibles acceptant d'être entravés.
- d'énergétique : autour de nouvelles sources d'énergie comme la magnétohydrodynamique, issu des recherche de Faraday, Tesla et Maxwell sur le magnétisme. Mais ce n'est pas la seule.
- d'agronomie : il existait autrefois certaines production comme le chanvre qui empêcherait la déforestation et mais qui furent interdites par le lobbying de la pétrochimie et de la production sylvicole (lobby très important en France).
- que des notions de philosophie concernant le Gouvernement de la Terre que l'on retrouve chez Nietzsche, Heidegger, Russell (dans une autre mesure) mais aussi concernant "le plus hideux des hommes"  c'est-à-dire celui qui a tué explicitment Dieu et à fait de la monnaie la seule langue. Sa perspective est celle du dernier, celui qui arrive à l'épuisement et finalement se dit que la Terre est trop peuplé au vue des capacité d'énergie et de production acutelles. Il ne fait simplement pas fonctionner son imaginiation et sa capacité d'invention, ce qui conduit tôt ou tard à des attitudes cancéreuses et à des régimes fascistes (comme ceux qui contrôlent la CIA et la banque fédérale améric
iane).
 


1. Suite aux analyses de Friedrich Ratzel, puis de Rudolf Kjellén
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marcello 05/04/2009 16:07

j'avoue que je me sens un peu largué, là.

Anthony 05/04/2009 19:27


Cela veut simplement dire que l'oligarchie financière qui imposant son propre rendement, nous fait croire sous la forme d'une dictature écologique que la Terre va vers son épuisement et que
l'humanité est surpeuplé. Tous les outils pour un régie fascistes (lois liberticide et système de détention pour les récalcitrants - 15 millions pour les USA) sont en place grâce à tout le black
budget qui échappe au gouvernement fédérale Américain. Ce dont nous parlons ici c'est de la géopolitique à venir, avec la menace d'une guerre généralisée qui ferait rentrer de l'argent dans les
caisses des banques et des assurances.

Le remède à cela est la culture (le plaisir pris à innover) et la création comme combat, car la finance est imuissante face à cela.

Voilà résumé tout ce qu'il y a comprendre.