Archives

Publié par Anthony

Poser la démonstration d'une vérité comme preuve de l'existence de quelque chose est la marque d'une pensée réactive. Ce n'est pas parce que vous avez un mot ou une chimère qu'il y a une existence au bout du compte. Ce que prouve très bien Miteny c'est l'instance de Dieu dans certaines têtes, n'ont que ce qui est divin ou comunément exquis n'existe pas mais il rate la triple dimension qu'on a tôt fait d'appeler "semi divine" du ni haine, ni honte, ni peur. Comme le montre sa pensée il joue à la manière d'une prêtre sur les crises (financière ou énergétique, là où nous avons montrer que tout ceci est fabriquer pour introduire de la rareté, ce que d'autre nommerait de l'instabilité qui a pour but de freiner l'audace). Ceci est symptomatique d'une pensée réactive, qui bien entendu insiste sur la souffrance, la douleur au lieu de la sublimer. On pourra toujours finir par poser Dieu même Nietsche ou Badiou le font, Deleuze n'en est pas très loin. Mais ce sont toujours des corps qui souffre qui pensent ainsi inéluctablement. Un corps peut-il penser tout autrement ?

A propos du raisonnement sur la douleur.
Le raisonnement se tient comme ne se tient pas [ce qui importe c'est qu'elle engendre comme valeur]. Mais une démonstration est toujours une fiction. les vrai tenant de la vérité très peu cartésiens s'il en est pense qu'une fiction ne peut jamais rejoindre la vérité, qu'en penses-tu. Un rabattement sur la question de la douleur.

Le plus étonnant c'est que tu as bien saisi que la douleur était au fondement même de Dieu. Mais c'est pourquoi je te pose la question des narcotique comment se fait il que la morphine et le monoxyde d'azote supprime ton dieu (euh non je voulait dire ta douleur).

Oui ke corps ne suffit, et même onfray te le dire quand il parle d'hapax, je ne rentre ni dans le matérialisme ni dans le spirtualisme qui ne sont pas des pensées mais des doctrines un peu éculées. Le fond primordial d'affectibité a toujours exister on peut par exemple le nommer époque et voir que l'énergie accumuler et déoenser varie d'une époque à l'autre, preuve que le corps ne suffit, qu'il est animé d'une énergie. Mais où est Dieu dans tout ça. Quelqu'un qui ne voit pas le rapport entre ton raisonnement et la prétendue démonstraton de l'existence de Dieu. Bien entendu il faudrait se ranger dans le courant matérialiste pour répondre à ta question et se lancer capturer par ta prêtrise un peu absconse et débile. Et là tu surgit avec ton divin. Mais on peut simplement revendiquer des affectivités exquises et des intensité inouïes. Tu pourrait tout autant démontrer que le langage est divin. Mais encore une fois on en reste à ton dogme, ta certitude. Ce qui compte davantage c'est ce que tout cela engendre.

Si une "vérité' se défend d'une démonstration, c'est qu'elle n'est pas la prétendue "vérité". C'est toujours une fiction, une perspective qu'on veut nous servir là. Les mathématiques auxquelles on associe de prétendues vérités depuis le sommeil de la raison que constitue la connaissance absolue de Descartes (rêve du 11 novembre 1619), n'ont pas pour critère tu pose Dieu parce que tu as simplement besoin d'être apaiser dans te doumeur. Mais tout ça ça ne pense pas et bizarrement sans le corps et l'énegie qui l'anime pas de pensée. Voilà, bon tu pourras toujours me parler d'esprit (qui au sein de la trinité) sert de ferment à la religion, mais encore une fois de quel esprit parles-tu l'ingénium, le spiritus, le mens. Et sais-tu quand la durée du mens se libère de celle du corpus (Spinoza, Ethique V), c'est toujours à un corps maladif auquel on a affaire. Je renverse la question autrement quelle est ta décadence ?

Bonnes douleurs et génuflexion à toi le "dernier homme".

 



A propos de la future explosion du Parc du Yellowstone C'est beau de lire ca.
"Or personne ne sait (pas même les spécialistes) quand il explosera : dans 1 an, 10 ans, 10000 ans. Tout est possible." Je me dis la même chose du vésuve et de l'Etna, hien c'est étonnant l'écorece terretre se re nouvelle. Heureusement "Si l’on veut vraiment le savoir, il n’y a qu’une solution : l’astrologie." Ce quatrain que tu cites a tant servi qu'il a servi, qu'il a servi à interpréter tout un tas d'évènement. Pour sûr un jour où l'autre il va fonctionner. C'est marrant comme tu parviendrais à faire croire que les crise s'accélèrent comme si des guerres il n'y en avait jamais, comme si des génocides il n'y en avait jamais eu avant et apprès la seconde guerre mondial (Arméniens, Transvaal, Homolodor). Piteuse pensée qui a toujors rainson salut Mon père je viendrait pour la dernière prière.
 

A notre ami le prêtre répondons ceci :
C'est fou comme tu parles comme un prêtre : "ah tu fuis mon raisonnement {mécréant], il te fait peur !". Avoue scélrat ! Tu n'es le symptôme que d'une religion toi qui t'en défends. Je ne vois pas en quoi ton domge nous intéresse.
Il y aurait maintes choses à dire sur ce texte déplorable.
1°) Tu penses acheter Onfray avec de l'argent, quite à passer pour un onfraytiste je te dirai mais tu te fous de qui ? Tu dis bien souvent sous couvert de vérité des chose bien souvent bidon. Heureusement l'astrologie avec toute les largesses qu'elle permet est là pour te sauver.
2°) En bon matérialiste comme Comte comme Badiou, Onfray finira même par dire l'existence de Dieu. Ceci est un processus physiologique qui face à la douleur fera qu'il remettra certainement Dieu sur le tapis; La question est toujours de savoir quel Dieu et même de sabvoir si on fait passer du "semi-divin" (ou mystique) pour du divin.
Je te donne le talon d'achille de mon raisonnement : m'être intéressé un temps soit peu à tes ineptie monsieur le centre du monde aussi dénommé moi.
[c'est une manière de la laisser se venger où non sur ce que je viens de dire la preuve qu'il est oui ou non d'une réactivité de prêtre]
 

Admirez combien notre prêtre a besoin de crises pour poser son discours auquel les oeillères siéent tant
Argument de défense qui est toujours le même soit c'est incompréhensible soit ca n'a pas de sens pour toi. Je ferai de même si je ne voulais pas débourder 3000 € et avoir raison. Mais je n'ai pas compris le lien logique entre ton prétendu raisonnement et l'existence de Dieu, en quoi Dieu se soutiendrait-il de la logique, car c'est le seul lien qu'il peut y avoir avec ta démonstration...

Je remarque encore une fois qu'en bon rêtre tu as besoin de crise pour poser ton discours plutôt que de produire un écart par rapport à ces prétendues crises, car il n'y a pas de problème de ressources énergétique (fusion à froid, chanvre, MHD...). C'est simpelement que nous fonctionnons dans un système de rareté, la rareté est à prendre du point de vue économique comme qui donne le prix et non comme ce qui s'oppose à l'abondance. La finance et la filière pétrochimique ont tout intérêt à ce que l'argent soit produit de manière privée (Lincoln et Kennedy sont morts d'avoir dérogé à lcette règle implicitede la finance) et que le pétrole (sédiment fossile) paraisse la seule ressource pour produire des matières plasitques (le chanvre peut servir de substitue) et de l'énergie (les panzers ne fonctionnait pas au pétrole, moins de la moitié de l'énergie produite en France est d'origine pétrolière). Tout cela le premier gouvernement de la Terre est voulu par "le plus hideux des hommes", c'est celui qui se vente d'avoir tué Dieu par la simple équiation monnaie=langue.

Bon je suis optimiste un jour ce blog on se mettra enfin à penser plutôt qu'à pratiquer la politiques des oeillères.

 

En somme, ayons quelques doutes sur la manière de penser de ceux qui se réclament de la vérité, il ne font que poser leur propre idiosyncraise comme une preuve irréfutable. Mais bon on peut bien penser que Dieu n'existe pas, tout au plus, et il faut le rélever, il insiste dans le langage.

Comment démonter l'argumentation sophistique de Miteny (réponse à ce post)

Quelles menaces ? Tu rélèves les soi disant manques dans l'argumentation de tes contradicteurs, posent les questions bien après et déplace le problème à chaque fois. Dieu relève de la croyance car comme le montre l"analgésie congénitale, ta démonstration (ou plutôt laquestion que tu poses à Loîc, pour détourner tes faiblesses d'argumentation) ne tient pas. En fait tu pose d'abord ton non ressenti de la douleur d'autrui (chose qui n'a pas être posée si on pense en termes d'individu). Une fois que linterlocuteur en arrive à une réponse. Soit tu poses la non-suffisance du corps (pour amener au spirtiualisme ce qui n'est pas évident puisque j'y crois mais ne crois pas à ton Dieu comme Onfray) soit tu poses la question tout corps frappé produit il de la douleur (histoire de ramener les matérialistes sur leur position et poser ton spiritualisme déiste), enfin tu poses la question du fonctionnement du corps qui se suffirait à lui même, qui n'est pas celle de la non-suffisance du corps puisque tu présuppose le sujet homme lequel est divisé en deux. Tu opère soit par déplacement de la question qui nous rabat soit sur le spiritualisme, soit sur le matérialisme que tu peux nier, soit sur l'anthropocentrisme. Et ensuite tu refuses le dialogue. TU NE DEMONTRES JAMAIS L'EXISTENCE DE DIEU, désolé, tout juste par un jeu de passe-passe tu montres le caractère irréfutable de ta croyance. Mais ta démonstration n'est jamais déposé en son entier auquel cas tu n'aurais pas à poser de question pour donner la suite de ton raissonement qui comme je l'ai montré varie suivant les cas. Il y a incomplétude dans ta démonstration donc n'étant pas en lien avec l'existence de Dieu ta démonstration paraît irréfutable mais jamais ne se pose la question de l'existence de Dieu qui ne repose pas sur un argumentaire logique ou sinon ce n'est qu'un dieu logique.

Je ne suis ni naturaliste, ni matérialiste, ni spiritualiste, cherche ailleurs mais tu ne démontre jamias l'existence de Dieu, tu déplace la question sans arrêt en refusant le dialogue pour raison de non-réponse à la question suivante (qu'on ne peut conna^tre d'avance). Tout ceci est une procédure sophistique.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mamalilou 12/03/2009 18:47

j'aime bien le ton que tu prends, d'accord ou pas, au moins ça c'est construit, compréhensible et intéressant!!pfou pas facile de dire trois trucs chez miteny en tous cas... quelle que soit le propos qu'on tienne c'est très aversif...bonne fin de journée à toi

Anthony 12/03/2009 21:49


La pensée de Miteny ne va pas bien loin, il en restte au §idées de la Raison pure kantiennes : Moi, Dieu, le monde. Rien de neuf à l'horizon.