Archives

Publié par Les Etudiants de Paris 8

Platon

philosophe, 427-347

 


Aristoclès, dit Platon à cause de sa large carrure, est le plus célèbre des philosophes grecs. Né à Athènes d'une famille aristocratique, le « divin Platon » - selon l'expression de ses commentateurs - est d'abord l'élève des sophistes et de Cratyle, disciple d'Héraclite avant de s'attacher à Socrate dès l'âge de vingt ans. Profondément marqué par l'injuste condamnation et la mort de son maître, Platon comprend que les États sont mal gouvernés et que, pour restaurer l'ordre et la justice, il convient de demander à la philosophie les fondements de la politique. Il entreprend alors un voyage en Egypte et en Grande Grèce (sud de l'Italie actuelle), où il rencontre les pythagoriciens. il va en Sicile près de Denys l'Ancien, tyran de Syracuse, dans l'espoir de faire de cette cité un État gouverne par la philosophie. Expérience malheureuse, au terme de laquelle il revient à Athènes pour y fonder son école dans les jardins d'Académos (d'où le nom d'Académie). Après de nouvelles tentatives infructueuses à Syracuse auprès de Denys le Jeune, il passe à Athènes les dernières années de sa vie, entouré de ses disciples.

Créateur du dialogue, véritable drame philosophique, Platon y incarne souvent sa pensée dans le personnage de Socrate, si bien qu'il est assez difficile de distinguer la doctrine du disciple de celle de son maître, qui n'a rien écrit. La rédaction de ses vingthuit dialogues s'étale sur une quarantaine d'années : des premiers, dits « socratiques », aux dialogues de la maturité et de la vieillesse, la figure de Socrate s'idéalise tandis que se précise la théorie des « Idées » et que des problèmes plus concrets sont abordés dans les derniers textes

autre biographie plus complète

tous les auteurs

 

OEuvres

oeuvres 

dialogues  


Apologie_de_Socrate (acad. Nice)

Lysis (trad. Chambry sur Nimispauci) Protagoras (trad. Chambry sur Nimispauci)

 

analyse des oeuvres

synthèse 

avertissez-nous dès qu’un lien ne fonctionne plus ici 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article