Archives

Publié par paris8philo

 

221 Mouvements

REUNION DU COMITE DE GREVE DU DEPARTEMENT DE PHILOSOPHIE

MERCREDI 11 FEVRIER 2009 
Les enseignants et étudiants présents ont débattu de la grève décidée par les assemblées générales du département, de l'Université et de l'UFR arts, philosophie, esthétique. 
Les débats ont évoqué la question du sens de la grève et de sa localisation au sein d'une séquence qui : 
(1) part d'un catalogue non encore homogénéisé de revendications portant sur divers effets imputables à la logique de la loi LRU ; 
(2) se rend capable de s'unifier au sein d'une orientation stratégique à l'égard des pouvoirs qui agissent sur  le champ social et sur l'université à travers cette loi LRU ; 
(3)  s'efforce de conduire vers l'insertion dans l'action de grève de perspectives transformatrices plus amples et plus fondamentales au sujet desquelles ont été évoquées la force propre au concept d'université ou la revendication de liberté d'une commune des savoirs et des désobéissances. 
 
Le cadre retenu pour les propositions d'actions théoriques ou pratiques a été celui défini dans l'assemblée générale de l'UFR arts, philosophie, esthétique : 
- actions hors les murs ;
- actions coordonnant le département de philosophie avec d'autres départements de l'UFR et éventuellement des départements d'autres UFR. 
Il a été ajouté l'idée et la mise à l'étude de journées qui mobiliseraient alternativement toute l'université autour d'une ou plusieurs disciplines, et dans cette perspective d'une journée de la philosophie dans toute l'université.
La réunion a cherché à identifier des thématiques centrales pour ces actions. 
(1) Culture et capital. Cette thématique n'a pas encore été développée sous forme de projets
(2) Universités et Etats. Cette thématique paraît pouvoir être développée dans le sens d'activités autour de la rédaction d'une déclaration d'indépendance des universités, et sera présentée comme telle à l'assemblée générale d'UFR demain jeudi 12 février. Une action hors les murs correspondant à cette thématique pourrait être l'improvisation d'un colloque sur l'indépendance de l'université tenu devant la maison de la radio et faisant intervenir des enseignants et étudiants actuels de l'université incluant des philosophes comme A. Badiou ou J. Rancière, et, moyennant des masques, M. Foucault, G. Deleuze, JF Lyotard, F. Châtelet, etc.
(3) Pensée et action politique. Cette thématique paraît pouvoir être développée dans le sens d'activités autour de la désobéissance, de l'émancipation, de la criminalisation de l'intervention sociale. Une action hors les murs pourrait entre autres prendre la forme de l'improvisation d'un colloque sur philosophie et engagement, à tenir dans la cour carrée du Louvre ou dans quelque autre lieu. Cette proposition sera également transmise à l'AG de l'UFR.
Le comité de grève s'est également donné deux objectifs complémentaires : 
(1) renforcer ses moyens de communication à l'égard des étudiants de philosophie qui ne sont pas tous destinataires de ses envois informatiques
(2) élaborer des slogans distincts des misérables slogans réchauffés pour la manifestation du mardi 10 février
Le comité de grève a pris en charge l'accueil des lycéens venus dans le cadre des portes ouvertes de l'Université mercredi 11 février après-midi, et leur a distribué un tract au sujet de la grève en cours.
L'ASSEMBLEE GENERALE DE L'UFR ARTS, PHILOSOPHIE, ESTHETIQUE SE TIENT JEUDI 12 FEVRIER 9H30 EN AMPHI Y.
L'ASSEMBLEE GENERALE DU DEPARTEMENT DE PHILOSOPHIE, QUI SE SAISIRA DE LA QUESTION DE LA GREVE VOTEE LE LUNDI 9 FEVRIER POUR LA PREMIERE SEMAINE DE RENTRÉE, SE TIENT VENDREDI 13 FEVRIER 10H EN SALLE A 028.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article