Archives

Publié par Paris8philo

« Penser, c’est toujours expérimenter, non pas interpréter, mais expérimenter, et  l’expérimentation, c’est toujours l’actuel, le nouveau, ce qui est en train de se faire ». Ou encore nous dit Deleuze dans Qu’est-ce que la philosophie ? (DzQP_106) : « Penser, c’est expérimenter, mais l’expérimentation, c’est toujours ce qui est en train de se faire — le nouveau, le remarquable, l’intéressant ». Nous parlions aillleurs de l'important. En d’autres termes, lorsque la pensée prend pour objet la nouveauté, elle devient « expérimentation ». Positivement, « expérimenter » signifie principalement trois choses. D’abord expérimenter signifie « essayer » ou « tenter » des directions nouvelles, des voies inconnues, en dehors des opinions et des frayages tout faits ou des habitudes de penser et de perception ; mais « expérimenter » cela signifie aussi « prendre part activement », s’engager ou s’impliquer, au sens où la pensée n’est pas simplement spectatrice ou contemplative, mais où elle participe de manière active à ce qu’elle tente ; enfin, dans l’expérimentation, la pensée s’engage dans un processus dont elle ignore l’issue ou le résultat, et c’est en cela qu’elle est étroitement liée à l’expérience de la nouveauté. Si la pensée se définit dans l’expérimentation, c'est-à-dire dans une diminution de l'intellectualité de l' "esprit" et une augmentation de la capacité d'agir du corps, Nietzsche parlerait alors de "modération et virilité", Deleuze pour parler de son expérimentation avec Guattari dirait 'nous nous sommes dépersonnaliser l'un par l'autre et nous nous sommes singulariser l'un par l'autre" pour signifier  cette double tendance, ce double réglage de notre activité qu'est l'expérimentation.

_______________________


DzQP : Deleuze et Guattari, Qu'est-ce que la philosophie ?, éd. de Minuit (essentiellemnt écirt par Deleuze).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article