Archives

Publié par Paris8philo, Anthony Le Cazals et Fred

Nous espérons que vous avez pu apprécier tout notre travail de cette année. Elle s'achève pour nous. Passage obligés dans le sud pour certains; travail de longue haleine pour d'autres. En espérant que nous pourrons mettre les quelques articles promis :)

Merci de laissez vos suggestions, si vous voyez quelques améliorations pour le site, quelque demande d'article :)

La rédaction de Paris-philo.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

oyseaulx 24/07/2007 17:21

C'est précisément parce que d'aucuns se sont fait virer de la Sorbonne qu'il faut publier leurs cours, icy ou ailleurs. Ainsi, le public cultivé pourra juger sur pièces et il sera facile de lui faire comprendre la nature exacte de l'opération totalitaire qui se trame du côté des Sorbonicoles.

Anthony 24/07/2007 13:54

Alors d'autres choses à nous dire les pieds palmés ?

Ritoyenne 12/07/2007 05:04

J'aurais juste une suggestion, mais celle-ci viendra à la fin.D'abord, un gros merci au cazals / antho et compagnie. Sans vous, P4P aurait jamais vu le jour, et sans P4P, je ne serais pas ce que je suis maintenant (certaines rencontres ont été permises par P4P). Un gros merci à toute l'équipe, vos articles ont été (et seront ?) très enrichissants :)Ensuite, je veux dire qu'on espère qu'on ne vous vous perdra pas de vue l'an scolaire prochain ! P4P est pas près de fermer en tous cas.Allez, une petite suggestion pour les responsables de ce site, que je visite tous les jours : pourquoi ne pas publier certains de vos cours sur philosophie.sorbonne, site consacré à la dffusion de cours de philo sur le net ? Ce serait, je pense, précieux à beaucoup de gens.Bisous.La fameuse ritournelle.

Anthony 15/07/2007 15:20

Merci Ma belle :)Peut-être un jour afficheras-tu ta bi-attitude. Pour ce qui est des cours avec Vital on a passé un contrat, on attend donc septembre pour voir ce que deviendra la commune "philosophes", même si c'est toujours une polarité singulière et jamais un attroupement qui peut faire aller vers la philosophie, un compréhension d'abord affective face à ce qu'on appelle l'hermétisme philosophique (qui n'a rien à voir avec le jargon scientiste de l'école analytique). Par contre, je vois mal les cours de Loraux, Prado ou Karsenti finir sur un site intitulé Sorbonne, quand celle-ci en a chassé quelques uns.Ca n'est pas à prendre contre toi ou elle (la Sorbonne), mias tu n'as peut-être pas expérimenter tous les rapports de pouvoir qui s'y trame. La manière dont certaines écoles philosophiques (wittgensteiniens-russelines), épistémologue (aggraveurs de problèmes scientifiques), logiciens formels, excités de la cognition froide (qui rejettent d'emblée la , discoureurs à rendement scientifique (analytiques réunis en école). Tous alliés gangrènent peu à peu l'institution. Mais ce n'est pas un mal car il faut bien quelque chose dans l'appareil de dissuasion pour prendre la place de l'histoire de la philo moribonde (comme si celle-ci avait épuisée tout ce qui pouvait être dit après le siècle des poètes).Place au siècle de la décadence par l'esprit purement théorique qui nie tout délire ou toute régénération du corps qui fut jusqu'alors et ce depuis Platon et même Héraclite le propre de la philosophie, ce pour quoi il y avait des philosophes (Lucrèce, Sénèque, Epicure, Epictète n'ont fait que parler de ça, différemment de Platon, qui était si éloigné de sa philosophie, des disciples qu'elle fabriquait).