Pages

Archives

Publié par Anthony Le Cazals

Mais où veut-il en venir ? Simplement que les mots définissent nos distinctions objectivées et de là une haptique plus qu'une esthétique qui elle demeure subjective.

Si les Japonais ne savent dissocier le vert du bleu (ce qui se retrouve sur leur lumières (Québecs) ou feux (France) tricolores. Ceci est rappelé dans la première vidéo à 5:40. De même les francophones ont du mal à dissocier le bleu ciel ou azur du bleu foncé ou indigo, alors qu'il s'agit de deux couleur distinctes dans le russe. On remarquera que l'indigo est un pigment qui apparaît vert au départ. Ce n'est que tardivement qu'on aura le bleu pastel, celui étant très souvent un bleu d'outremer. Le bleu est peut-être l'un des pigment les plus difficile à obtenir.

Comme le rappelle Chris Poisson, le bleu est une couleur structurelle, mais il oublie que
Nous reviendrons sur le drapeau-arc-en-ciel qui signifie l'unité dans la diversité et a été quelque peu récupéré par le mouvement Gay & lesbien. Mais c'est là qu'on peut apercevoir la distnction entre les deux bleu, qui, à vrai dire, n'existe pas sur tous les symboles de l'ICA (où seulement 6 couleurs apparaisent auv lieu de 7).

Red stands for courage.
Orange offers the vision of possibilities.
Yellow represents the challenge that GREEN has kindled.
Green represents growth, a challenge to co-operators to strive for growth of membership and of understanding of the aims and values of co-operation.
Sky blue suggests far horizons, the need to provide education and help to unfortunate people and to strive towards global unity.
Dark blue suggests pessimism, reminding us of less fortunate people in the world who are in need of the benefits from co-operation.
Violet is the colour of warmth, beauty and friendship.

Toute ceci pour rappeler que le bleu existe sous deux terme en russe un peu comme le blanc sous quarante formes dans la langue inuit suivant la composition de la glace. La difficulté à obtenir du bleu se retrouve même sur les façades de la bourse nippone puisque les LED bleue qui la recouvre ne font qu'étaler la fierté de ce pays à les avoir inventer. La couleur bleu a été la plus difficile à obtenir par rapport aux autres. Mais peut-être parce qu'elle ne s'obtient que par pigmentation ou addition. Ce qui n'est pas forcément le cas pour le rose, comme le rappelle Léo Grasset dans cette vidéo, qui n'est qu'une reprise d'une vidéo de Bruce Benamran.

Cette difficulté à obtenir du bleu se retrouve même sur les façades de la bourse nippone puisque les LED bleue qui la recouvre ne font qu'étaler la fierté de ce pays à les avoir inventer. Vous retrouver cela dans cette quatrième vidéo à 45:09 . Depuis 1974 et la découverte des diodes électroluminescentes (LED ou DEL) on a remarqué que la couleur bleue est la plus difficile à obtenir par rapport aux autres.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Venez Tester Mon Jeu un peu Spécial :) 05/02/2021 14:37

Merci pour cet article. Vous étes bienvenu sur mon jeu ????