Archives

Publié par Anthony Le Cazals

En mai 2008, Ban Ki-moon, secrétaire général de l'ONU, appelait les puissances coloniales à « terminer le processus de décolonisation dans l'ensemble des seize territoires non autonomes restants, sans exception » (« to complete the decolonization process in every one of the remaining 16 Non-Self-Governing Territories »). Ainsi La Kanakie (Nouvelle-Calédonie depuis 1986) et la Polynésie Française (à nouveau depuis le 17 mai 2013) figurent sur la liste de l'ONU des territoires non autonomes. Suite aux accords de Matignon 1988 et de Nouméa 1998, une série de trois référendums a été décidé.

Voici les résultats partiels du premier référendum

Le résultat de Nouméa, principale ville du territoire (près de 100 000 habitants) :
Oui : 19,49 %
Non : 80,51 %
Participation : 80,29 %
La deuxième ville du territoire, Dumbéa, plus de 31 000 habitants, s'est largement prononcée contre l'indépendance, avec 78,2 % des voix pour le non, selon le Haut-Commissariat.
Au Mont-Dore, la troisième ville de l'île comptant plus de 27 000 habitants, le non l'emporte avec 74,4 % des voix.
Païta, environ 20 000 habitants, a également choisi le non, à 74,1 % et Mont-Dore, 27 000 habitants, à 71,8 %.

    Bélep :  victoire du oui, avec 94,4 %
    Canala : victoire du oui, avec 93,4 %
    Houaïlou : victoire du oui avec 83,9 %
    Kaala-Gomen : victoire du oui, avec 75,4 %
    Koumac : victoire du non, avec 63,5 %
    Koné : victoire du oui, avec 64,3 %
    L'Île-des-Pins :  victoire du oui, avec 67,3 %
    Lifou :  victoire du oui, avec 80 %
    Maré : victoire du oui, avec 84,6 %
    Ouvéa :  victoire du oui, avec 84,1 %
    Ouégoa : victoire du oui, avec 69,8 %
    Poindimié : victoire du oui, avec 79,3 %
    Ponérihouen : victoire du oui, 79,6 %
    Pouébo :  victoire du oui, avec 94,25 %
    Pouembout : victoire du non, avec 53,5 %
    Poya Nord : victoire du oui, avec 64,1 %
    Poya Sud : victoire du non, avec 97,95 %
    Thio :  victoire du oui, avec 83,1 %
    Touho : victoire du oui, avec 82,6 %
    Voh :  victoire du oui, avec 68,6 %

Pour figurer sur la liste électorale spéciale, il fallait remplir l'un de ces critères :
    avoir été admis à participer à la consultation du 8 novembre 1998 ;
    remplir la condition de dix ans de domicile au moment de la consultation de 1998 ;
    avoir eu le statut civil coutumier ou, né en Nouvelle-Calédonie, y avoir le centre de ses intérêts matériels et moraux ;
    avoir l’un de ses parents né en Nouvelle-Calédonie et y avoir le centre de ses intérêts matériels et moraux ;
    pouvoir justifier de vingt ans de domicile continu en Nouvelle-Calédonie ;
    être né avant le 1er janvier 1989 et avoir eu son domicile en Nouvelle-Calédonie de 1988 à 1998 ;
    être né à partir du 1er janvier 1989 et avoir eu un de ses parents satisfaisant aux conditions pour participer à la consultation de 1998.

 

D'autres états comme le Niue se sont constitué comme état associé (c'est en quelque sorte le cas d'Andorre, de Monaco 98000, de saint-Marin, etc. .... qui n'ont pas leur propre monnaie ni leur propre armée.)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article