Archives

Publié par Anthony Le Cazals

Bonjour, il est temps de vous faire pénétrer dans la pensée pure, la pensée concentrée. Jusqu'à un temps récent il y a été facile (et bête) de classer les philosophes selon deux types ceux qui prônent la transcendance (les antiques en somme) et l'immanence ( . Les deux posent une substance infinie mais pour les uns cette substance est cause première et transcendante. De là les mouvement de conversion et de procession, aussi appelés attraction et impulsion, c'est Plotin et c'est de là que naîtra la conception de cette illusion qu'est la "conscience", la parakoloumeta, l'accompagnement de ces deux processus inverses de l'âme ou de la pensée. A l'époque déjà la dictature des philosophes - qui sortait de l'antéprédicatif, c'est-à-dire du fusionnel, du vernaculaire qui ne parvient à se qualifier lui-même dans son mouvement de dépassement et d'autodisparition - n'était plus la république des sages comme le notait Schopenhauer ou Hegel au même moment, mais l'avènement des distinctions à opposition : les genre accolés deux à deux autour de l'être. La synthèse est un peu dense pour certains d'entre vous mais vous aurez tout le site pour développer et assimiler cela à votre "langage", à votre appréhension de la pensée.

Comment dire, les trois tonalités philosophiques qui s'écartent de la dialectique (qui n'est vraiment qu'un étage inférieur - c'est pour cela qu'on la retrouve chez tous les paraphilosophes) sont l'Absolu (l'inconditionné), l'Ouvert et le Dehors., dit autrement le pli de la monade égotiste, son Dépli et le mouvement aberrant que constitue de le Surpli. L'absolu comme élévation qui ne produit que des copies, des simulacres, bref des pis-allers dès qu'il y a recours à la transcendance, l'ouvert comme élévation à l'infini de la Substance son déploiement immanent. Une pensée du Dehors est une pensé de la complexité, une pensée hors contrat : ce que l'on retrouve avec la disparition du socialisme - qui est avant tout en France un effondrement salutaire de l'idéalisme de la Franc-maçonnerie qui persiste seulement dans le mélenchonisme tsiprassien.

Liberté, Egalité et Fraternité tombent sous les coups de la sécurité qui proviennent de l'évènement qui frappe les "inconscients" que constitue le 11 septembre 2001, qui fut un évènement voulu par les forces proches du complexe militaro-industriel qui se rendit compte que la fin de l'histoire et son conflit des civilisations mettait en péril la production d'armement ainsi que la présence militaire qui permet d'imposer les surplus de la planche à billets. Passons sur ces détails contemporains mais il est assez rare de voir un était s'automutiler pour se maintenir - avec l'appui logistique du Pakistan et la main d’œuvre et le financement fourni par des saoudiens. Plus c'est gros plus ça passe car les syriens, les libyens et les irakiens n'avait pas grand chose à voir avec cette histoire.

C'est en contre-pied à ce constat, individualisme étant l'aboutissement du socialisme (chrétien), que l'on peut exprimez une insatisfaction face au processus de mise en place de la démocratie et du nivellement qui l'accompagne, lequel, comme el remarquait Nietzsche, va dans le sens du Surhomme. L'homme n'est que la maldie de peu de la Terre qui à mesure qu'il détruit son habitat finit par se mettre en danger et retire peu à peu les garde-fous qui empêche son extension; Vouloir l'immortalité à la Elon Musk serait la pire des choses car cela condamnerait l'humanité à une surpopulation néfaste à sa perpétuation, qui est avant tout le fruit de l'énergie que l'humanité est capable de déployer.

Il s'est trouvé que le XIXe siècle a connu ses deux plus grand dialecticiens : Nietzsche et Marx, qui en fait son totalement compatibles, n'en dépaisent aux marxo-hégéliens.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article