Archives

Publié par Anthony Le Cazals

Comme le résume Umberto Eco dans son livre éponyme, on reconnaît le fascisme à ses différent points :

  • le culte de la tradition,
  • le refus du modernisme au nom d’une idéologie du sang et de la terre,
  • la défiance envers les intellectuels,
  • l’identification du désaccord avec la trahison,
  • la peur de la différence,
  • l’appel récurrent aux « classes moyennes frustrées »,
  • le nationalisme et la xénophobie,
  • le mépris des faibles,
  • le culte de la mort,
  • le machisme,
  • le populisme qualitatif (en tant que le peuple remplace l’individu dans son droit au droit),
  • la pauvreté syntaxique et lexicale de la langue (quand elle est choisie).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article