Archives

Publié par Anthony Le Cazals

INFOS PARIS 8 / Pour une assemblée expérimentale permanente
POUR UNE ASSEMBLEE EXPERIMENTALE PERMANENTE
2017-2018 à PARIS 8
 
La proposition pour une Assemblée Expérimentale Permanente a été examinée lors de l' Assemblée Générale du Département de Philosophie à Paris 8 le 31 janvier 2017.
Compte rendu de l'A. G. rédigé par des étudiants
 
Un des sujets à l'ordre du jour de l'A. G. du 31 janvier, décidé lors d'une réunion des professeurs le 24 janvier 2017, concernait la création d'une Assemblée Expérimentale Permanente 2017-2018 au Département de Philo, pouvant intéresser l'UFR Arts et les différents UFR et laboratoires.
 
A cette occasion, des enseignants avaient confié à un petit nombre d'étudiants des responsabilités dans le fonctionnement de la réunion,afin de contenir le temps de parole des orateurs et pour orienter les débats principalement sur les propositions
des enseignants.
Ce forçage anti-démocratique, anti-pédagogique a fait naître des animosités entre étudiants, ceci
ne pouvait que nuire à l'écoute réciproque et faire échouer la compréhension du projet.
Le sujet en question :
L'Assemblée Expérimentale Permanente ( As.Ex.Per.Philo), projet émis par l'EPAF (Etudes Philosophiques de l'Art Fictionnaliste), établi le 19 janvier 2017, donné auparavant en lecture à plusieurs étudiants, n'a pas pu être lu dans sa totalité par Ciro Bruni, doctorant chercheur, au cours de cette assemblée.
De quoi Assemblée Expérimentale Permanente est-il le nom ?
D'inspiration vincennoise, cette Assemblée - Unité de Valeur « As.Ex.Per.Philo » -
n'est pas une Unité d’Étude U.E mais est à faire valoir, ou non, selon le choix de l'étudiant, et celui des professeurs .
Elle peut aussi être envisagée comme un débat citoyen, échange ouvert à tous, étudiants, enseignants et personnels - Rencontres régulières et conviviales visant à approfondir les débats sur les études, la communauté étudiante, sur la société, l'actualité et la recherche contemporaine.
Tout au contraire des réunions pédagogiques portant sur des thèmes annoncés à l'avance, l'As.Ex.Per.Philo se donne pour méthode de traiter de sujets liés aux études et à la vie universitaire proposés par les participants.
Elle a la capacité de se donner ou non, un régulateur du temps imparti, elle est enregistrée pour la documentation.
Les engagements pris par la nouvelle équipe de la présidence de Paris 8 sont matière à discussions et réflexions. Nous sommes d'accord pour inscrire dans les taches de l'Assemblée Expérimentale Permanente l'examen de ces engagements et garantir le débat contradictoire :
Améliorer la vie démocratique - améliorer le fonctionnement des échanges - promouvoir la réussite des étudiants par la formation-recherche-professionnalisation - rassembler pour construire un projet commun - partager une volonté de promouvoir une recherche critique ambitieuse s'appuyant sur une véritable politique scientifique - se doter d'une stratégie d'internationalisation socialement responsable – conserver l'héritage d'ouverture pour améliorer la visibilité de la recherche de tous - poursuivre l'amélioration de l'encadrement doctoral en renforçant les études master/doctorat - se donner le temps de dégager avec tous le consensus nécessaire pour favoriser une administration réactive et assurer au mieux nos missions.
Ce programme, mis en œuvre véritablement, s'inscrira dans le débat de l'Assemblée Expérimentale Permanente
qui, en premier lieu, en fera un matériau de réflexion et de discussion.
Urgences à débattre par l'Assemblée Expérimentale Permanente :
  • - Davantage d'autonomie et de responsabilité pour l'étudiant,
  • - Accompagnement du projet de recherche de l'étudiant par le professeur, dans le respect de ses choix
  • - Attribution au doctorant chercheur de vacations d'enseignement et aide économique assurée pendant la durée de ses recherches.
L'Assemblée Expérimentale Permanente lieu de confrontation et d'échange pour tous ces sujets et bien d'autres, permettra l'émancipation de l'étudiant dès son arrivée à l'université et pendant toute la durée de ses études et sa vie de citoyen.
Etudiants Enseignants Personnels ensemble donnons vie à l'Assemblée Expérimentale Permanente
pour ne pas oublier Vincennes à Saint Denis.               Lu et Approuvé

Il s'agit bien d'un texte qui n'a pas saisi que le débat que le débat contradictoire ou plus exactement public est intertexte et ne passe pas par la coupure du discours de l'interlocuteur, ,e débat n'est pas interlocution ou ce serait réduire l'espace public habermassien ou non. Passe-t-on à l'"espace" commun ? Saisit-on que mes sphères modèlent toujours la politique pour de simple questions de sous.

et qui fait allégeance aux convenances vincennoise. L'actuel président du département le fit pour mieux mener celui-ci. C'est à qui est le plus putassier, à celui qui mettra le plus joli rouge à lèvre (une féminisation passerait pour du sexisme). Les gouailleurs sont maîtres. Les personnes dans la retenue s'étouffe avec la pomme du savoir. Telle est la loi de Paris 8. Il suffit de saisir ce qui fait la mode de Paris 8. Ceux qui n'ont su le faire je vous rassure ont trouvé un charmant boulot dans les banques, Makram ou Ciprian entres autres (pour bien comprendre que l'histoire se répète et que ce séminaire ne durera que le temps de son financement, du népotisme qu'il requiert)...

 

Ca pue, ca pue, ca pue !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article