Archives

Publié par Anthony Le Cazals

La position spectrale est celle du fils illégitime. Il choisit de recueillir une part d'héritage mais, en lui, l'autre reste autre, hétérogène, hétéronome. Le père n'y reconnaîtrait pas ses petits (qui le sont néammoins). On ne détruit pas le spectre. On ne l'incorpore ni ne l'introjecte. On le laisse vivre (à la façon d'un spectre). On le respecte mais on est circonspect sur ses injonctions : certaines sont suivies, d'autres non, en fonction des circonstances, de la situation et des événements, et aussi en fonction de la lignée dans laquelle on désire se situer (passée et future).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article