Archives

Publié par Anthony Le Cazals

IMPOSTURE 2 / Pauvre de Gaulle

La philosophe Joséphine Maillot par son succès médiatique née d'un malentedu se déclarant Gaulliste (de Gaulle étant le seul homme politique qui trouve grâce à ses yeux) et reconnaissant en Zemmour un constat très juste nous pousse à ce texte. "Tout le monde aime de Gaulle. Même moi. Seulement il me semble que ce livre doit être écrit. C'est le pavé le plus efficace pour briser la vitrine de l'an 2000."! Je vous poe la question : qui a écrit ceci : "Ici, tant que nous sommes, nous sortons de la même race. Et nous voici, aujourd'hui, entre Européens et entre Occidentaux. Que de raisons pour que, désormais nuos nous tenions les uns près des autres ! " "Les doctrines sociales de la révolution nationale" [de Pétain) : organisation corporative, charte de travail, privilèges de la famille, comportaient des idées qui n'étaient pas sans attraits. " Sartre s'est-il trompé ? "Une sociét qui se forme en faisceaux, accepte les pleins puvoirs, travaille en séries, sur tarifs, d'après gabarits, veut des costumes, des peix, des écoles uniques, n'aplus irne de contradictoire avec les corps de troupe et la rigueur des rangs, les consignes et l'uniforme... A voir tayloriser l'industrie, diriger l'économie, embrigader les opinions, on inclinerait à penser que le type militaire d'organisation est symbolique des temps nouveaux" (1921)*

On pourrait penser que la critique fait de l'intérieur d'un système est caduque (comme la critique langage par exemple ou celle de la métaphysique), mais donnons à la parole aux rouges-brun pétianistes, cela est édifiant :

* Zagdanski, Pauvre de Gaulle, Puvert, p. 75, on retrouve ces citations de de Gaullle pp. 25, 36, 130

Hasard de coïncidence Nadine Morano s'est basée sur une citation de De Gaulle pour se faire hué par tous les bords. Voici ce que disait de Gaulle et qui ne passe plus aujourd'hui

C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu'on ne se raconte pas d'histoires ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leur djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français ! Ceux qui prônent l'intégration ont une cervelle de colibri, même s'ils sont très savants. Essayez d'intégrer de l'huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d'un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l'intégration, si tous les Arabes et Berbères d'Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s'installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s'appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées !

Conversation entre de Gaulle et Alain Peyrefitte le 5 mars 1959 suite aux événements d'Algérie C’était de Gaulle, tome 1, Alain Peyrefitte, éd. éditions de Fallois/Fayard, 1994 (ISBN 978‐2‐213‐02832‐3), p. 52

Eric Zemmour en parle très bien, repris par les médias natioalistes. Mais aujourd'hui il faut être Gaulliste pour le buzz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article