Archives

Publié par Anthony Le Cazals

"Le machinisme est ce qui maintient les machines vivantes" C'est la définition qu'en donne Potter comme la rapporte Marx dans le Capital*. Si l'on sait qu'il y a deux sortes de machinismes ou de machinerie cela devient très vite cynique, car il parle là des hommes aussi qui renouvellent leur force de travail quotidiennement.
Que se passera-t-il quand il n'y aura plus d'esclave, c'est la question que pose Nietzsche, au sens où les esclaves sont les "personnes" réduites à des biens meubles ou mobiliers selon le droit capitalistes. En tant que choses, ils sont censés ne pas résiste au pouvoir de l'homme. L'histoire en a donné un autre sens.

*PUF, p. 645 / GF, 1969, p. 415.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article