Archives

Publié par Anthony Le Cazals

Ce ne sont
Qu'aromates, festins, coupes toujours remplies,
Couronnes et festons, débauches et folies !
[...]
La source de la joie est la source des pleurs !
On ne sait quoi d'amer, du milieu des délices,
Monte et serre le cœur : remords poignant des vices
Et du bel âge oisif au devoir dérobé ;

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article